Comment faire comprendre le concept de charge mentale à un homme ?

Pas toujours facile pour les hommes de cerner des injustices qui ne les touchent pas... Voici une méthode un peu radicale pour accélerer la prise de conscience.

Comment faire comprendre le concept de charge mentale à un homme ?

— Publié le 18 décembre 2018

En partenariat avec le Nikon Film Festival (notre Manifeste)

Bientôt 2019, et l’écart de répartition des tâches ménagères entre hommes et femmes se réduit… mais persiste.

Il y a deux ans, une BD d’Emma intitulée « Fallait demander » relançait le débat en mettant le doigt sur un concept essentiel : la charge mentale.

C’est le thème du court-métrage « La Charge », en lice pour le Nikon Film Festival 2018, dont madmoiZelle est la fière partenaire.

La charge mentale, une inégalité au sein du couple

La charge mentale désigne le fait de penser en permanence, et pour deux, aux tâches ménagères et à la gestion de la vie de couple en général.

Une charge invisible qui pèse le plus souvent sur les femmes (qui est surpris ?).

Cette prise en charge plus ou moins spontanée des préoccupations quotidiennes mènent les conjointes à devoir demander « T’as pensé à…? », et poussent les conjoints à se justifier par des « Fallait demander », « Tu m’avais pas dit » ou encore « C’était pas sur la liste (que t’as faite, et que tu m’as donnée en me disant d’aller faire les courses, ndlr) »

La scène d’ouverture de « La Charge » illustre parfaitement le concept :

« – T’as pas pris de sauce soja ? »

« – Ben tu m’as pas dit. »


Clique sur l’image pour voir le court-métrage

« La charge » dénoncée avec humour

C’est la comédienne Margaux Heller qui interprète et réalise ce film à l’humour doux-amer, en duo avec Marc dans le rôle de « l’adorable branleur ».

De petits oublis en grosses flemmasses, l’héroïne de « La Charge » en vient à ne plus supporter l’attitude désinvolte de son mec.

Mais quand elle tente de lui faire comprendre qu’elle ne peux pas penser à tout, elle récolte une incrédulité totale et deux yeux de merlan frit.

Pour expliquer à son conjoint la place invisible que la charge mentale prend dans sa vie, elle décide donc de la rendre… très concrète. 

Un film qui te parlera sûrement, si tu as déjà connu les joies de la vie à deux. À partager largement… et équitablement !

Pour soutenir ce court-métrage, rendez-vous sur le site du Nikon Film Festival, juste ici !

À lire aussi : En parlant de charge mentale, Emma brise des couples ! Quel culot !

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

olaflor

@Marie-Gertrude ah ok . Du coup je comprends pas pourquoi l’auteur les a comparé à nous
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!