Chantal Sébire et le débat du droit à l’euthanasie

Le cas de Chantal Sébire a fait couler pas mal d’encre depuis quelques semaines : cette femme, atteinte d’une maladie incurable, a demandé le droit d’être euthanasiée. Et a remis dans le même temps le sensible débat de l’euthanasie sur la place publique. Forcément, il y a ceux qui sont pour le droit de mourir […]

Chantal Sébire et le débat du droit à l’euthanasie

Le cas de Chantal Sébire a fait couler pas mal d’encre depuis quelques semaines : cette femme, atteinte d’une maladie incurable, a demandé le droit d’être euthanasiée. Et a remis dans le même temps le sensible débat de l’euthanasie sur la place publique.

Forcément, il y a ceux qui sont pour le droit de mourir quand on le souhaite, il y a ceux qui sont contre (sans oublier les maladroits… qu’on aurait envie d’appeler par des noms d’oiseaux).

Vendredi dernier, le Ministère Public avait requis l’irrecevabilité de sa demande, vu la loi sur la fin de vie de 2005, qui permet un droit au « laisser mourir », mais pas l’euthanasie active.

Sa demande vient donc d’être rejetée par le TGI de Dijon. Elle ne fera pas appel et s’est dit prête à aller en Suisse – où l’euthanasie est légalisée – pour obtenir ce qu’elle souhaite.

Et toi, chère lectrice, pour ou contre l’euthanasie ? Souhaites-tu avoir la possibilité de mourir quand tu le désires, ou bien considères-tu que c’est une idée inadmissible ? Et pourquoi ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 97 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Fofix
    Fofix, Le 13 avril 2008 à 18h56

    Pour bien entendu ! Du moment que la personne qui le souhaite est concsiente (là est la difficulté de le vérifié toujours)
    Une mort dans la douleur c'est que qu'on espère pour personne, et en état de légume non plus. J'ai trouvé ça horrible ce refus à Chantal Sébire..

Lire l'intégralité des 97 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)