Ces chansons cultes… qui sont en réalité des reprises #2

Les reprises, ce doux monde qui donne lieu à des renaissances musicales, mais aussi à des légères confusions sur qui c'est qui a chanté l'originale... Louise a retroussé ses manches pour rendre justice aux musicien-ne-s bafoué-e-s par certaines reprises cultes.

Ces chansons cultes… qui sont en réalité des reprises #2

À défaut de défendre au quotidien la veuve et l’orphelin, je me sens très régulièrement dans l’obligation de remettre les choses à leur place et d’hurler à l’injustice quand il le faut, par exemple pour rendre aux artistes la parenté d’une chanson reprise avec succès. Quand je dis hurler, je pèse mes mots : j’ai déjà failli me disputer à vie avec un ami qui me soutenait fermement que So Happy Together était des Beatles.

À lire aussi : Ces chansons cultes… qui sont en réalité des reprises

Quant aux gens qui pensent que I Love Rock’n’Roll est de Britney Spears ou que Chanter pour ceux est de Lââm… les années 2000 ont fait plus de ravages que je ne saurais en guérir en un article, écoutrez.

People Help The People (Cherry Ghost / Birdy)

Birdy est une coutumière du fait et mériterait un article à elle toute seule sur le sujet dans la mesure où son premier album, Birdy, est intégralement composé de reprises. Des reprises excellentes pour la plupart, parmi lesquelles Skinny Love, originellement de Bon Iver, ou encore Young Blood de The Naked and Famous. Mais alors pour People Help the People… vraiment, fallait pas toucher à Cherry Ghost.

Si Birdy apporte une touche de délicatesse à cette chanson (qui n’en avait pas besoin si vous voulez mon avis), la version originale de 2007 a une force et une émotion que je n’ai pas retrouvées chez la jeune chanteuse anglaise. Laissons à Cherry Ghost le bénéfice de ce morceau, qui a en plus un peu été leur seul succès !

The Man Who Sold The World (David Bowie / Nirvana)

En 1993, Nirvana enregistre un concert acoustique avec MTV, un Unplugged in New York qui restera culte dans la carrière du groupe et particulièrement de Kurt Cobain, qui signait alors une de ses dernières performances live. Lors de ce concert, le groupe entame une reprise très remarquée de The Man Who Sold The World — si remarquable que beaucoup ne savent pas qu’il s’agit d’une reprise de David Bowie !

À lire aussi : L’exposition « David Bowie Is » à la Philharmonie de Paris, l’ode à un génie

Single éponyme du troisième album de Bowie, la chanson originale paraissait en 1970 et confirmait alors le talent de l’artiste britannique, tant au niveau de la musique des paroles, inspirées de la littérature de science-fiction, l’occultisme mais aussi de la philosophie nietzschéenne. Rien que ça.

https://youtu.be/6x5OubSeb-U

Lors du Unplugged, Nirvana reprend aussi Where Did You Sleep Last Night ?, un classique du folk américain attribué par le groupe à Leadbelly.

Feeling Good (Nina Simone / Muse)

Bon alors, je l’avoue d’emblée, je ne vais pas être objective : je déteste Muse. Je trouve leurs morceaux mous (à l’exception d’Uprising) et je n’aime pas la voix du chanteur, ni son attitude sur scène. Alors quand j’ai constaté avec regret qu’ils avaient repris Feeling Good et que le grand public découvrait la chanson par eux, j’étais un peu contrariée.

À lire aussi : Muse sort le clip de « Psycho », le premier titre de son nouvel album !

Au lieu de critiquer l’absence d’émotion, la basse trop lourde et surtout ce foutu haut-parleur dans la version de Muse, concentrons-nous sur la merveilleuse version originale de Nina Simone. Un monument de la soul et de la chanson de façon générale, des paroles qui me font pleurer ou sourire jusqu’aux oreilles selon l’humeur du jour, une merveille. Et s’il fallait choisir une reprise de Feeling Good, tourne-toi plutôt vers Michael Bublé, seul ou accompagné d’un fan très talentueux.

*Merci aux madmoiZelles, en effet cette chanson n’est pas originellement de Nina Simone : elle fut composée en 1964 pour la comédie musicale The Roar of the Greasepaint – The Smell of the Crowd.

Somewhere Over The Rainbow (Judy Garland / Iz)

Ressortie en France en 2010, Somewhere Over The Rainbow est pour nombre d’entre nous le grand (et unique) tube d’Israel Kamakawiwoʻole, aussi connu sous le nom d’Iz. En 1993, il enregistre une version de Somewhere Over The Rainbow et de What a Wonderful World (ainsi qu’un mash-up des deux chansons) au ukulélé et redonne un coup de neuf à une chanson qui avait vu le jour 60 ans plus tôt.

En 1939, Judy Garland joue dans Le Magicien d’Oz le rôle de Dorothée et interprète dans le film Somewhere Over The Rainbow, une chanson qu’elle a écrite en une nuit et qui marquera toute sa carrière. Ce morceau culte, symbolique des États-Unis pendant la Seconde Guerre Mondiale, a été repris dans les années 70 par la révolution homosexuelle et la Gay Pride pour le symbole de l’arc-en-ciel.

All by Myself (Eric Carmen / Céline Dion)

Hymne officiel des personnes tristes dans leur voiture, dans leur chambre, sous la pluie, à midi ou à minuit, All By Myself est souvent attribuée à Céline Dion, grande prêtresse des chanteuses à voix et des chansons qui rappellent ses échecs sentimentaux.

emma-glee-all-by-myself

Tout comme plusieurs de ses chansons en anglais (River Deep, Mountain High, Beautiful Boy), All By Myself est en réalité une reprise du grand, du merveilleux Eric Carmen, aussi à l’origine d’Hungry Eyes (dans la bande-son de Dirty Dancing). Moins puissante vocalement mais tellement plus forte, je me sens dans l’obligation de délaisser cette chère Céline pour une fois. Désolée madame.

Merci aux suggestions des madmoiZelles sur mon précédent article ! 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Pikalovescoke
    Pikalovescoke, Le 5 août 2015 à 23h37

    Je commente 3000 ans après l'article mais bordel, j'avais JAMAIS remarqué que Feeling Good de Muse et Michael Bublé était en fait la même chanson 0.0 (alors que j'écoute touuut le temps celle de Muse et que celle de Bublé est ma chanson à striptease XD).

    Je suis une cruche.

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)