Explosion d’une centrale nucléaire au Japon : la vidéo

C’est tombé il y a quelques minutes sur la chaîne japonaise NHK, relayé immédiatement sur l’internet du monde via Twitter : alors que le Japon se remet à peine de ses 1 300 morts provoqués par le tremblement de terre d’hier, le toit et les murs du réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima au […]

C’est tombé il y a quelques minutes sur la chaîne japonaise NHK, relayé immédiatement sur l’internet du monde via Twitter : alors que le Japon se remet à peine de ses 1 300 morts provoqués par le tremblement de terre d’hier, le toit et les murs du réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon viennent de s’effondrer, provoquant une explosion qui fait froid dans le dos. Quelques instants plus tard, une première vidéo tirée de la télé nippone tombait sur Youtube.

Chargement du lecteur...

Quelles seront les conséquences de cette explosion ? Nous n’en savons évidemment encore rien, mais je voudrais juste vous proposer de prendre deux minutes pour voir cette vidéo tirée du journal télévisé de France 2 en 1986, juste après l’explosion de la centrale de Tchernobyl. Regardez bien sur l’infographie comment le nuage évite soigneusement de toucher les frontières françaises à l’époque – il y avait aussi un exemple plus flagrant sur TF1 featuring Michel Chevalet, mais le site ina.fr ne le propose pas. On verra ce que les JT vont nous concocter dans les jours et les semaines à venir suite à cette nouvelle catastrophe.

Pour suivre l’actualité en direct plus précisément, rendez-vous sur cette page du Monde.fr
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 44 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lady Von Duck
    Lady Von Duck, Le 21 mars 2011 à 1h43

    Le nuage passera sur l'europe mercredi ou jeudi

    simulation de l'irsn:
    http://www.irsn.fr/FR/popup/Pages/irsn-meteo-france_19mars.aspx

    NUCLEAIRE - Il devrait survoler les Antilles ce lundi et la France métropolitaine mercredi et jeudi...

    L’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) a dévoilé samedi une modélisation du déplacement du nuage radioactif qui se dégage de la centrale de Fukushima depuis 12 mars. Selon cette carte, le nuage devrait atteindre la France métropolitaine le 23 ou le 24 mars. Faut-il s’inquiéter?
    Pas de conséquences sanitaires selon l’IRSN

    Dans un communiqué, l’IRSN a déclaré que «les concentrations seront sans conséquence sanitaire et environnementale» dans les pays au-dessus desquels passera le nuage. «Les concentrations attendues à terme, d’après cette modélisation, pourraient être de l’ordre de 0,001 becquerel de césium 137 par mètre cube d’air en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer de l’hémisphère nord», précise l’IRSN.
    Après l’accident de Tchernobyl en 1986, les concentrations dans l’air en France de césium 137, élément représentatif des matières radioactives rejetées lors d’un accident nucléaire, ont été évaluées à 1 à 10 Bq/m3 dans l’est du pays. La situation serait donc nettement moins grave qu’à l’époque, les éléments radioactifs se dispersant progressivement dans l’atmosphère.
    Faut-il prendre des précautions?

    Malgré tout, 0,001 becquerel de césium 137 par mètre cube d’air, c’est mille fois plus que la radioactivité «habituelle» de l’air français, qui est d’environ 0,000001 Bq/m3, selon l’IRSN. Toutefois, cette concentration reste indétectable par les 170 balises d’alerte du réseau Téléray de l’IRSN et aucune alerte sanitaire ne serait à craindre.
    source: http://www.20minutes.fr/article/690980/planete-le-nuage-radioactif-arrive-france-raisons-inquieter

Lire l'intégralité des 44 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)