Ce qu’il te faut pour serrer cet été

Ca y est, c’est l’été ! A nous deux goûter qui croque parce qu’il est plein de sable, par ici les garçons beaux comme des Magnums Almond, peelons_nous les uns les autres en nous frottant dans le sable ! Si tu pars en vacances dans un futur proche, tu vas sûrement avoir envie de harponner […]

Ce qu’il te faut pour serrer cet été

Ca y est, c’est l’été ! A nous deux goûter qui croque parce qu’il est plein de sable, par ici les garçons beaux comme des Magnums Almond, peelons_nous les uns les autres en nous frottant dans le sable ! Si tu pars en vacances dans un futur proche, tu vas sûrement avoir envie de harponner de l’amour de vacances, et c’est pour cette raison qu’il serait bon qu’on se voit avant. Viens par ici, qu’on fasse le point sur les must-have de cet été.

Un staïle qui te fait ouell

Cet été, tes oripeaux seront tes amis. Parce qu’on a beau dire, sans beauté extérieure, la beauté intérieure peut poireauter longtemps, surtout en haute saison. Tu partageras ta passion pour les peintres de la Seconde Guerre Mondiale avec ton contact en septembre si tu veux, pour le moment faut penser casual. Ce n’est donc pas le moment de te dire « je prends un 36, de toute façon je dois maigrir ». Figure-toi le moment où tu devras te coltiner ton pantacourt à + 40°C, avec de grosses marques rouges à la taille comme si on avait essayé de t’étrangler du ventre pendant deux heures… Surtout que, comme tu sais, été rime avec quasi-nudité, tu n’auras pas des mètres carrés de tissu pour faire diversion.

Tu peux demander à tante Linda, elle te le dira comme moi :  » Epargne à ton corps l’expérience d’être ficelé comme un rôti »… Te rappelles-tu l’an dernier, ces filles qui t’ont fait faire plein de cauchemars ? Tu sais celles qui mettaient chaque jour un nouveau débardeur de la collection Loana by La Halle… Tu ne veux pas ressembler à ces boudinos, n’est-ce pas ? Alors prends ta vraie taille, quitte à couper l’étiquette si la pression sociale est trop forte. (Renvoie les étiquettes consignées au 236 avenue Jean Sans Peur, Paris cedex 15).

Une peau lisse comme un plan de travail

Et pour cause, si tu suis la consigne, il se pourrait bien qu’on utilise ton « plan de travail » pour autre chose que servir l’apéro, si tu vois c’que j’veux dire. Que tu sois de celles qui passent la tondeuse une fois par mois ou une fois par heure, programme-toi un check up pilosité récurrent afin de ne pas hérisser de la guibole en un moment inopportun. Et si je puis me permettre, si tu n’as pas de contre-indication médicale, opte pour un bonne séquence épilation à la cire. D’ailleurs, tu peux aller voir Cynthia de Body Quick de ma part, elle te fera 15 %… Tu préfères le rasoir ? Très bien Barbe Bleue, à ta guise…

Une parfaite maîtrise de la danse, ou à défaut une pratique discrète

Sur la piste du Sunshine Club of Ibiza, la boîte de Mèze (34), tu es Albert Brennaman, le client de Hitch ? Ca n’est pas grave, tu pourras quand même accéder à ton Allegra Cole si tu fais allégeance à la charte en 3D : en tant que danseuse moyenne, je promets de Dodeliner Doucement du Derrière. Point trop n’en faut, contentons-nous de faire du rythme notre ami, et en rentrant, tu achèteras si tu veux le DVD Danse avec Mya Frie. J’insiste vraiment sur ce point, parce que lorsqu’on se rend compte, depuis l’extérieur du dancefloor, qu’une fille donnait tout ce qu’elle avait, et qu’elle était loin de faire du second degré, ça fait mal du nerf optique jusqu’au cubitus. Alors vas-y molo du culot, c’en est assez des chevreaux déchaînés sur la piste.

La maîtrise de la boisson ou l’abstention

Dans le meilleur des mondes, quand tu bois des bières avec tes nouveaux copains d’été, tu danses avec les genoux tout mous et la caméra fait un gros plan sur tes yeux vitreux juste avant que tu n’embrasses Brandon. Mais ça, c’est pas en vrai. Dans notre monde où les grandes marques réussissent à se faire de la marge même pendant les soldes, quand tu bois trop, tu n’es plus aware. Et ça passe par des propos incohérents, du genre « Bill, est ce que tu penses que la Grande Ourse porte un slip ? », et des attitudes d’esthète en fin de course, « Bill, j’ai pissé depuis mon string, ça a fait double jet ! ». Pour t’aider, nous avons formé un groupe de réflexion tout pareil qu’au Sénat, et voilà les conclusions du rapport, qui sont édifiantes :

Si tu sais pas tiser, apprends vite ou bois du sprite.

Forte de toutes ces précieuses informations, tu vas pouvoir faire ta valise tranquillement, en y fourrant des pantalons à ta taille et quelques mignonnettes d’eau sucrée, que tu feras passer pour ta réserve de goutte personnelle, évidemment. Et s’il te reste un petit moment, va donc te fiche la honte à la pharmacix pour chercher une boîte de Manix, parce que si mes conseils sont efficaces, faudra pas déconner quand même.

DERNIERE RECOMMANDATION : ne succombe pas si le garçon te dit qu’il s’apelle Disco, Jinko ou Tito, ça pourrait être un tentateur échappé.

Avant de te laisser aller bronzer de tes propres ailes, un petit rappel pour le point n°3 en image. Enjoy, et cette fois-ci bonnes vacances !

Chargement du lecteur...

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 15 août 2008 à 3h26

    Mademoiselle Coco;767352
    Le pire, c'est que j'ai essayé. Il parlait de la série CHIPs, j'ai tapé dans mes mains d'enthousiasme parce que justement, je connaissais aussi. Puis là, il a fallu que je lui révèle que je trouvais Jon très sexy. Il a demandé, ahuri, "mais tu avais quel âge ?!". Et là, là... j'ai dû révéler que ma sexualité était très tôtivement éveillée. Il a eu l'air de prendre un peu peur en apprenant qu'à 4 ans, je fantasmais déjà sur les grands blonds... :up:

    Je suis morte de rire, j'imagine bien la scène et sa tête!!! Bon courage en tout cas :)

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)