Des cartes pour lutter contre le harcèlement de rue

Une Américaine propose une réponse originale et bien sentie aux commentaires non sollicités dans la rue : des cartes imprimées avec de la répartie qui claque.

La taulière du Tumblr Cards Against Harassment a réalisé des cartes à imprimer et à distribuer aux harceleurs qui vous interpellent dans les espaces publics.

Elles sont en anglais, et tournent toutes autour du même message de fond :

« Merci de garder vos commentaires non sollicités pour vous »

Découvrez ces cartes dans le diaporama et leur traduction ci-dessous !

1. « Mon corps est à moi »

Oooooh, mon pauvre ami. Cela doit être SI DIFFICILE de vivre en pensant que tous les corps des gens sont dirigés contre toi.

Ce n’est pas le cas. Mon corps m’appartient, c’est à moi de l’aimer ou de m’en inquiéter.

La prochaine fois, garde tes commentaires pour toi.  

2. « Pas tes affaires »

Listes des choses qui ne sont pas tes affaires :

  • Ma santé
  • Mon poids
  • Ce que je mange
  • Mon corps

Me parler sur ce ton est du harcèlement. Je mérite mieux, j’attends mieux. Pourquoi ne pas mieux te comporter ?

3.  « Critique culinaire »

Oh bonjour ! Es-tu un critique culinaire ? Non ? Alors pourquoi accorderais-je de l’importance à ton avis à propos de ce que je mange ? 

Tu ne me connais pas. Faire des commentaires non sollicités sur l’alimentation de quelqu’un est juvénile et mesquin.

La prochaine fois, garde-les pour toi.

4. « Avis médical »

Es-tu médecin ? Non, c’est bien ce que je pensais.

Garde tes avis sur mon corps et moi pour toi, la prochaine fois.

5. « Grossesse »

Non, je ne suis pas enceinte. Je comprends, vraiment. Les enfants, c’est génial. Mais tu connais ce dicton à propos des préjugés ?

Non vraiment, ce genre de commentaires TE fait passer pour un con, c’est tout.

6. « Santé mentale »

Si tu es tant préoccupé par ma santé, commence par t’inquiéter de ma santé mentale : ne me lance pas des commentaires blessants à propos de mon corps.

La prochaine fois, garde-les pour toi.

7. « Critique vestimentaire »

Quand tu marches dans la rue, est-ce que des inconnu•e•s commentent ton style vestimentaire ?

Non ? 

Waouh, ça doit être bien agréable ! 

La prochaine fois, garde tes réflexions pour toi.

8. « Centre-Ville »

Les avantages du centre-ville : les petits commerces, l’accessibilité, les activités, et bien entendu, les food trucks.

Les inconvénients du centre-ville : le harcèlement par des inconnus.

Ne sois pas ce mec. Personne n’aime ce mec.

9. « Morceau de viande »

Je sais que tu penses m’avoir fait un compliment, mais les commentaires non sollicités sur mon apparence me mettent mal à l’aise et me déshumanisent.

Alors si tu veux vraiment me mettre à l’aise, ne me traite pas comme un morceau de viande.

Ce n’est pas un compliment, c’est du harcèlement.

10. « Sport en plein air »

Ah, l’été, la saison parfaite pour se remettre au sport en plein air. Dommage que tu te sois senti obligé de gâcher ça.

Quelqu’un qui court, marche ou fait du vélo dans ton champ de vision ne t’invite pas à commenter son apparence physique.

Ce n’est pas un compliment, c’est du harcèlement.

11. « Une belle journée »

As-tu déjà eu un de ces jours, où tout va bien, et où tu te sens spécialement de bonne humeur ?

Eh bien j’étais dans un jour comme ça, jusqu’à ce que tu exprimes le besoin de commenter mon apparence physique.

Ce n’est pas un compliment, c’est du harcèlement.

La prochaine fois, garde-le pour toi.

12. « Ce que j’aime »

Alors comme ça, tu aimes mon look ?

Tu sais ce que moi j’aime ? Pouvoir marcher dans la rue sans que mon apparence ne soit commentée par des inconnus.

Ce n’est pas un compliment, c’est du harcèlement.

13. « Ta mère »

Ta mère serait bien déçue d’apprendre qu’elle a élevé un harceleur de rue.

Sois un meilleur être humain : ne commente pas l’apparence d’inconnu•e•s dans la rue.

14.  « Malentendu »

Pardon, mais il y a dû y avoir un malentendu.

Vois-tu, je pensais marcher dans la rue, m’occuper de mes oignons, mais apparemment tu as cru que je te demandais de commenter mon apparence physique, par le simple fait de passer à côté de toi.

Ce n’est pas un compliment, c’est du harcèlement.

La prochaine fois, garde-le pour toi.

Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Leass
    Leass, Le 6 août 2014 à 0h32

    L'idée est bonne lorsque le texte explique qu'on ne sort pas pour demander un avis et qu'ils ne sont pas médecins/stylistes...
    En revanche, le ton est agressif et perpétue le cliché de la féministe castratrice et hautaine... :dunno:  ces cartes n'expliquent pas, elles attaquent en retour et c'est pas ce que personnellement, je veux. Si le gars est blessé, ce genre de cartes va tourner et faire grimper le niveau de rancœur.. et donc d'agressivité

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)