Hot-dogs, bronzette et midsommar — Carte postale de Suède

Certaines d’entre vous comptent peut-être partir en Suède cet été. C’est indéniablement la meilleure période pour en profiter et il n’y a pas grand-chose à savoir avant votre départ. Un été suédois réussi se résume en trois points : Griller ses saucisses Griller ses fesses Griller ses tympans C’est parti. Opération barbecue Je ne pensais […]

Hot-dogs, bronzette et midsommar — Carte postale de Suède

Certaines d’entre vous comptent peut-être partir en Suède cet été. C’est indéniablement la meilleure période pour en profiter et il n’y a pas grand-chose à savoir avant votre départ. Un été suédois réussi se résume en trois points :

  • Griller ses saucisses
  • Griller ses fesses
  • Griller ses tympans

C’est parti.

Opération barbecue

Je ne pensais pas qu’on pouvait faire plus accro aux barbecues que les Ricains, mais il semblerait que si. En fait, nos Scandinaves sont surtout accros aux… hot-dogs. Il s’en vend toute l’année dans des petits stands. C’est typiquement le plaisir qu’on s’offre pour les petites faims au goûter (le pain et la moutarde sont légèrement sucrés, j’avoue m’en lasser un peu au bout du douzième).

Avec la venue de l’été, la perte de contrôle est totale et ça sent la saucisse grillée dans toutes les rues de la ville. Les barbecues fleurissent dans les jardins, les résidences (il y a souvent des emplacements collectifs prévus), les parcs publics… n’importe où, en fait, puisqu’on est autorisé à faire du feu où bon nous semble (l’Allemansrätten ça vous dit quelque chose?)

Preuve que vous êtes en civilisation suédoise

Pour la petite anecdote, alors qu’ils sont d’ordinaire parfaitement anglophones, les Suédois peinent parfois à retrouver le mot « hot-dog » tant le terme « korvbrod » est présent dans leur esprit (littéralement saucisse-pain en suédois).

Opération mélanome

Peut-être que j’ai assisté à un peu trop de campagnes de prévention dans mon enfance mais ceci est mon constat : les Suédois-es sont de gros-ses malades de la bronzette. À partir du mois de mai j’avais chaque jour des étudiant-e-s (quasi nu-e-s youhou) étendu-e-s sous mes fenêtres. Ils bronzent toute la journée et surtout ils ne connaissent pas la crème solaire.

Du coup, ça ne rate pas, les Suédois sont les champions européens du mélanome (taux par habitant le plus élevé. Allez, médaille !). À partir du moment où il fait jour et plus de 10 degrés ils posent face au soleil. Forcément à la fin de l’été, ça fait beaucoup de capital UV accumulé.

Je rappelle qu’en ce moment il fait jour de 3h du matin à 22h le soir. Précision importante si vous partez en Suède, il m’est arrivé de sortir ma crème solaire à 6h30 du matin (bon on m’appelle Casper aussi). Pourquoi ? Parce qu’on est dans le grand Nord et que le soleil est rasant : vous l’aurez toujours dans la figure. N’oubliez pas les lunettes de soleil !

PS : merci de ne pas m’accuser de publicité mensongère s’il pleut pendant la totalité de votre séjour. Ça arrive aussi.

Voilà ce qu’on gagne quand on choisit de ne pas enfiler de culotte

Opération festival et midsommar

Puisqu’il fait jour tout le temps et qu’on sent la saucisse, qu’est-ce qu’on fait ? hein ? hein ? On reste dehors et on écoute de la musique toute la nuit, bien sûr !

Tous les genres sont à peu près représentés, de l’opéra au métal en passant par la fanfare intergénérationnelle. À vous de choisir si vous voulez esquiver le quart d’heure ABBA ou pas (moi j’aime bien, c’est le seul moment où je connais les paroles).

Les festivals les plus importants sont bien entendu organisés dans les grandes villes : Stockholm, Malmö et Göteborg. J’en profite pour signaler que Göteborg vaut le détour et a un gros, gros potentiel culturel avec concerts, peintres, théâtre, animations de rue.

Mais le véritable événement incontournable qui n’est PAS un festival (hoho, feinte) c’est midsommar. Je suis obligée de parler de midsommar (c’est la loi). Il s’agit de la célébration du solstice d’été dans la nuit du 21 au 22 juin. Vu que c’est une tradition ancestrale, il y a quelques règles de base à respecter comme l’inévitable repas de famille ou la danse de la joie autour d’un mât fleuri en costume traditionnel.

Mais en pratique, le soir venu, ça revient quand même à retrouver des milliers d’inconnus dans un lieu public pour danser, chanter et s’abreuver. Et surtout c’est la fête la plus importante de l’année, célébrée partout en Suède, rase campagne incluse. Pense à ton spray anti-moustiques, ils seront aussi de la partie.  Joyeux Midsommar!

Tous ces gens seront beaucoup moins sobres le soir venu (source)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire