Carrie, l’adolescence de… Carrie Bradshaw (argh)

Comment oui COMMENT faire pour que Carrie Bradshaw, l’icône girl power du début de la fin des 90’s / du début des 2000’s, retrouve une seconde jeunesse alors qu’à 40 balais, elle semble résolument casée / chiante / foutue dans le film du même nom que la cultissime série ? En racontant son adolescence, pardi […]

Carrie, l’adolescence de… Carrie Bradshaw (argh)

Comment oui COMMENT faire pour que Carrie Bradshaw, l’icône girl power du début de la fin des 90’s / du début des 2000’s, retrouve une seconde jeunesse alors qu’à 40 balais, elle semble résolument casée / chiante / foutue dans le film du même nom que la cultissime série ?

En racontant son adolescence, pardi !… Genre comment Peter Parker est devenu Spiderman, mais en plus doré et en moins bondissant. La preuve avec la couv, doublé du pitch suivant :

« Elle a 17 ans. Ses copines la trouvent fabuleuses. Elle rêve d’être écrivain. Elle a son premier coup de foudre. Elle porte des gogo boots vintage. Demain, elle sera la reine de New York ».

PLEASE NON PLEASE PAS CA PINCEZ-MOI JE DOIS FAIRE UN MAUVAIS RÊVE.

Et pourtant non : personnellement, ça me sidère qu’en 2010, nombre de demoiselles (et de madmoiZelles) continuent de porter Carrie aux nues alors qu’avec le recul, avouons-le : cette nana est niaise, ses textes sont lourdingues et la série patine sévère après la saison 3. J’avais d’ailleurs commis un papier sur le sujet qui m’avait valu moult balançages de cailloux dans la tronche.

… C’est donc qu’effectivement, Carrie n’a pas trouvé de « successeuse » digne de ce nom au XXIème siècle, puisque même son auteure originale, Candace Bushnell, n’a rien trouvé de mieux que de recycler son personnage pour en écrire l’adolescence. Ca sort le 5 mai dans toutes les librairies du monde (à peu près) et le seul intérêt que j’y vois, c’est qu’il va peut-être donner des explications sur les origines de l’handicap émotionnel qui accable Carrie le boulet (insupportable) de l’amour.

(nota bene à Anne, l’attachée de presse d’Albin Michel : c’est pas personnel, tu sais :))

Fab

Je suis le papa de madmoiZelle.com, lancé le 1er octobre 2005, ce jour saint où j'ai également conçu ce qui sera ma première fifille (ué).

Et sinon, ouais, je suis un mec. Ouais, qui a créé un magazine pour nanas.

Vous pourrez trouver plus d'infos sur cette page de l'internet.

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!