Le cancer du sein : témoignages en BD

Le cancer du sein touche chaque année de nombreuses personnes, et pourtant cette maladie reste méconnue. Certaines ont eu l’idée de saisir un crayon, et de raconter les épreuves qu’elles traversent et partager leur expérience en dessins sur un blog.

Le 9 décembre 2014 :  Magalie de Magsblog a récemment publié la BD racontant son combat contre le cancer du sein.

Elle est disponible gratuitement (comme Magalie vit en Australie, il faut juste payer les frais de port) et l’auteur compte sur ses lecteurs pour la diffuser dans les centres d’oncologie des principaux hôpitaux de France, de Suisse, de Belgique et du Canada.

C’est un très beau projet pour la sensibilisation et l’éducation des jeunes femmes atteintes d’un cancer du sein, alors on espère vite voir la BD de Magalie dans toutes les salles d’attente d’hôpital !

Article du 29 avril 2014 :

« Tiens c’est bizarre je sens comme une boule dans mon sein. C’est pas très gros, c’est dur et régulier, on dirait un petit pois. C’est si près de ma cage thoracique que je ne suis même pas sûre que ça fasse partie de mon sein. C’est sûrement rien d’important car je suis jeune, je n’ai que 33 ans ! Bien sûr je suis au courant pour les cancers du sein, je sais que des femmes l’ont… mais je suis jeune et LE CANCER C’EST POUR LES VIEUX. Pas la peine de m’inquiéter… mais… quand même… peut-être que je pourrais juste faire vérifier ça, histoire de ne plus y penser. »

– Magsblog 

Voici comment Magalie, 35 ans, commence son blog, sur lequel elle a décidé de partager son vécu en dessins. En juin 2012 on lui a diagnostiqué un cancer du sein ; elle raconte donc les épreuves qu’elle et sa famille ont dû traverser, mais aussi tout ce qu’elle a appris sur le chemin.

Elle dit d’ailleurs elle-même sur sa page Facebook vouloir « attirer l’attention sur le cancer du sein », renseigner les personnes atteintes de ce mal mais aussi leurs proches, qui ne savent plus quoi faire à l’annonce de la mauvaise nouvelle.

Le cancer du sein, c’est quoi ? Peut-on lutter, et comment ? Qu’est-ce que ça implique désormais dans notre vie ? Autant de questions auxquelles Magalie répond dans son témoignage sur un ton qui ne peut que redonner courage !

Dans un style un peu différent, il y a aussi Tchao Günther, le blog BD de Lili, une Canadienne approchant de la trentaine. C’est en février dernier qu’elle a appris qu’elle avait un cancer du sein, cancer qu’elle nomme alors Günther avec la ferme intention de lui « kicker le cul ». Son blog raconte donc les mésaventures de Günther en BD.

Son témoignage est réellement instructif, et surtout… c’est drôle. Et ça fait du bien. Lili dédramatise ce qu’il lui arrive, elle est résolue à réellement kicker le cul de Günther, et ça fait du bien, à elle comme à ses lectrices.

Ces deux blogs sont importants, parce que communiquer et parler de sa maladie est à la fois un moyen de tenir le coup, et de soutenir les personnes qui se retrouvent soudain dans la même situation. C’est bon de savoir qu’on est pas seul-e au monde. Et partager est parfois la meilleure thérapie du monde.

Et les autres ? Oui, parce qu’être touché-e par un cancer du sein n’est pas une condition requise pour lire ce type de blogs, loin de là ! Que l’on connaisse quelqu’un dans ce cas-là, ou qu’on soit à mille lieues de tout ça, c’est toujours sympa d’en apprendre un peu plus sur la maladie, et de comprendre ce que ces personnes traversent.

Et vous, vous avez d’autres témoignages sur le cancer du sein que vous aimeriez partager ?

  • Magsblog, le blog en français, mais aussi en anglais (VO, ma gueule).
  • Et Tchao Günther, le blog rien qu’en français cette fois.

– Merci à Imane d’avoir partagé ces découvertes avec nous

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Natarocas
    Natarocas, Le 5 mai 2014 à 17h11

    Je trouve ça formidable de parler du cancer du sein. Je trouverais ça encore plus formidable de parler de tous les autres cancer de la même manière. Ma maman a eu un cancer des ovaires, et niveau dépistage ça a été grand zéro ! Je pense aussi à tous les hommes qui ne se font pas dépister, car après tout nous les femmes nous avons quand même un suivi assez costaud comparé à eux ! Mais la démarche d'information est toujours vraiment louable pour moi, je déplore qu'on ne le fasse pas pour tout :/

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)