Une campagne pour booster l’estime de soi des petites new-yorkaises

Pondu par Sophie-Pierre Pernaut le 4 octobre 2013     

NYC Girl’s Project vise à redonner confiance en soi aux petites filles new-yorkaises à travers une campagne d’affichage, histoire de leur rappeler qu’elles sont belles comme elles sont. Foi en l’humanité restaurée, tout ça.

On vit dans un monde où on nous placarde le cerveau de corps féminins correspondant à un « idéal » impossible à atteindre pour la majeure partie de la population mondiale. Un monde où Jennifer Lawrence nous apprend dans le Harper’s Bazaar que des producteurs lui ont conseillé de faire un régime pour le bien de sa carrière (et que désormais, il lui suffira d’entendre quelqu’un dire « diet » pour qu’elle réponde aux gens d’« aller se faire foutre »).

Monde de fou. Je le ragequiterai si ça n’impliquait pas d’aller mourir sur une autre planète sans atmosphère ni bouffe ni cornichon. Alors bon, je vais plutôt faire comme la dame :

Une campagne pour booster lestime de soi des petites new yorkaises violenceOuais j’suis comme ça, sans détour.

Les adultes et adolescentes ne sont pas les seules concernées par les potentiels complexes découlant de cette omniprésence des corps «« parfaits »» : ils commencent en réalité pendant l’enfance.

Pour contrer cette triste réalité, la ville de New York a lancé le NYC Girls Project, une grande campagne visant à redonner de la confiance en soi aux petites filles. Comment ? En placardant des affiches un peu partout dans la ville. Des affiches qui montrent des fillettes de tout poils, de toutes origines et de toutes corpulences avec, commune à toutes, une inscription qui dit « Je suis une fille. Je suis belle comme je suis. »

Une campagne pour booster lestime de soi des petites new yorkaises nyc girls projet

En revanche, chaque affiche a ses propres adjectifs positifs pour définir chaque fillette. Créative, intelligente, aventureuse, drôle, courageuse sportive, curieuse, unique, forte… Le but est succinctement présenté sur la page d’accueil du projet :

« Réalisant que les filles âgées de 6 et 7 ans luttent avec la représentation de leur corps et l’estime de soi, la ville de New York lance une initiative basée sur la confiance en soi pour aider les filles à comprendre que leur véritable valeur vient de leur personnalités, capacités et attributs – pas de leur apparence. »

Une campagne pour booster lestime de soi des petites new yorkaises nyc girls projets

NYC Girl’s Project est également résumé en une vidéo sur le thème de « on est belles comme on est ». Un clip qui fait mettre les poings sur les joues en faisant des petits cris émus. Je dis ça pour que tu sois prévenue.

Et si tu veux voir tous les autres visuels, c’est par ici !

Ça vous a plu ? Partagez !

172 BIG UP
 

Cet article a été pondu par Sophie-Pierre Pernaut - Tous ses articles

Sophie-Pierre Pernaut (dite SPP, dite Sophie) écrit pour madmoiZelle depuis l'an 2011. Elle s'est donnée pour mission de vous informer, de vous divertir et d'éventuellement vous faire rigoler avec son humour somme toute assez crétin. Elle aime la tartiflette et les chèques en blanc.

Plus de Sophie-Pierre Pernaut sur le web :

Tous les articles Actu dans le Monde, Nique les complexes !, Société et aussi Vis ta vie
Les autres papiers parlant de , ,

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. October RainOctober Rain

    Le 04 octobre 2013 à 20:50

    Posté par himeshann
    C'est pas mal, mais pourquoi ne faire ça que pour les petites filles ? Il y a des garçons qui ont peu d'estime de soi également ^^

    Les garçons ne subissent pas dès l'enfance une pression à se conformer à un idéal de beauté, on ne les presse pas à se réduire à un objet de séduction. Un enfant de sexe masculin qui n'est pas beau selon les critères en vigueur pourra se développer selon le prisme d'autres qualités. Les filles subissent une pression bien plus grande à investir dans leur physique ("sois jolie et surtout pas trop intelligente ma fille, ça fait peur aux hommes").

    L'initiative est chouette en tout cas.
  2. Et caeteraEt caetera

    Le 04 octobre 2013 à 21:40

    Ca fait tellement plaisir à voir ! Je salue vivement l'initiative ! :rockon:
  3. PolarhullePolarhulle

    Le 04 octobre 2013 à 23:00

    Bien sûr, l'initiative est positive, elle inverse les schémas ce qui est plutôt cool. Mais (et je m'excuse par avance de faire ma rabat-joie), on pourrait pas juste arrêter d'essayer de nous envoyer des messages, quels qu'ils soient ? En plus les deux affiches comportent encore le terme "Beautiful" donc je ne les trouve pas si bien faites que ça. D'autres termes choisis me laissent songeuse (d'ailleurs ce sont toujours les mêmes qui reviennent donc ça ne correspond pas complètement à la personnalité de la fille qu'on voit). Bref je comprends la démarche mais le moyen utilisé est un peu … bizarre. Je parle du fait de mettre des photos de petites filles avec ce message, ça ne me parle pas beaucoup. Et le côté affirmatif du texte, apposé sur la photo, je le ressens comme brutal.
    Je trouverais cela mieux que les affiches s'accompagnent d'un discours plus développé. Peut-être que ça sera le cas, qu'il y aura des interventions dans les écoles par exemple, mais je ne suis même pas certaine que même ça soit le bon moyen de remédier au problème visé.
  4. de.wde.w

    Le 05 octobre 2013 à 00:37

    C'est vraiment une superbe initiative, je suis pour!

    C'est vrai qu'on devrait aussi penser à le faire avec des petits garcons, mais aussi avec des jeunes filles plus âgées!… A chacun sa campagne! :)
  5. RainbowarriorRainbowarrior

    Le 05 octobre 2013 à 15:54

    Je trouve ça dommage qu'ils aient rajouté le "i'm beautiful the way i am". Comme si la principale exigence pour les femmes était encore et toujours d'être belle.

    Est-ce que des affiches pour des petits garçons auraient toutes finies par "i'm handsome the way i am".

    ça fait un peu ne vous inquiétez pas, même en étant moi même, je n'ai pas perdu l'objectif premier de toutes les femmes qui est d'être belle.

    Moi je trouve ça beaucoup plus libérateur de se concentrer sur les qualités de ces petites filles. Une femme peut être courageuse drôle et séduisante sans être belle.

    Il faudrait faire des affiches "you may think i'm ugly but i don't care".
    "And you sould not care either because i'm smart, handy, courageous funny and very very charming"

    Les femmes peuvent séduire sans ressembler à des mannequins de 18ans, et je pense qu'avoir conscience de ça, avoir confiance en leur personnalité et humour, c'est beaucoup mieux que de leur faire croire que c'est obligé d'être belle.
  6. PolarhullePolarhulle

    Le 05 octobre 2013 à 17:09

    @destynova : voilà tu as su exprimer l'autre chose qui me gêne  : c'est qu'on pointe une fois de plus celles qui en pâtissent par une injonction implicite qui est "Ayez plus confiance en vous !". La démarche se veut positive parce qu'elle est aussi sous-tendue par une notion d'"empowerment" (dites-moi si je me trompe) mais pas efficace selon moi …
  7. FenotteFenotte

    Le 05 octobre 2013 à 17:21

    Cette campagne part d'un bon sentiment. Mais comme quelqu'un d'autre l'a souligné, ce sont toujours les mêmes adjectifs qui reviennent.

    Moi à 8 ans, je n'étais ni "brave" ni "outgoing" ni "strong" :taquin: J'étais critiquée parce que j'étais "shy", "calm" "introspective". Or je ne vois nulle part ces qualificatifs, qui sont tout aussi respectables que les autres. J'aurais bien aimé que quelqu'un me dise que c'était aussi OK d'être timide, de ne pas parler beaucoup, que je n'étais pas la seule dans le cas et que ça arrivait aussi à des adultes.
  8. HimeshannHimeshann

    Le 05 octobre 2013 à 19:43

    Posté par fenotte
    Cette campagne part d'un bon sentiment. Mais comme quelqu'un d'autre l'a souligné, ce sont toujours les mêmes adjectifs qui reviennent.

    Moi à 8 ans, je n'étais ni "brave" ni "outgoing" ni "strong" :taquin: J'étais critiquée parce que j'étais "shy", "calm" "introspective". Or je ne vois nulle part ces qualificatifs, qui sont tout aussi respectables que les autres. J'aurais bien aimé que quelqu'un me dise que c'était aussi OK d'être timide, de ne pas parler beaucoup, que je n'étais pas la seule dans le cas et que ça arrivait aussi à des adultes.


    100 % d'accord avec toi ! Moi aussi j'ai toujours été timide, et je me suis rendue compte que ce n'était pas toujours en accord avec la société, mais j'essaie de rester moi même, pas envie de jouer un rôle pour faire plaisir aux gens !!!
  9. ElisarielElisariel

    Le 06 octobre 2013 à 16:42

    Cette initiative me met mal à l'aise.
    "Ça part d'un bon sentiment" comme toujours.
    C'est louable mais c'est, je vais lâcher le mot, "anormal" aussi.
    Je rejoins la base majoritaire des messages : C'est pour tout le monde qu'il aurait fallut faire ces affichages : Les jeunes et les vieux, les garçons et les filles (et assimilés comme disait Pierre Dac.)
    Parce que de l'estime de soi, cette valeur qui devient très rare, étant TOUS étouffés dans un carcan lisse et dur comme du  marbre, par notre société qui privilégie totalement (et non plus "de plus en plus", ça c'est fini) le règne de l'image retouchée et ce même quand le modèle bouge ! :oo:
    Je ne me souviens plus quel est le mannequin dans les années 90 (je crois bien que c'est Linda Evangelista) qui avait dit durant une interview qu'il ne fallait surtout pas que les petites filles les prennent comme modèles car elles étaient des monstres  (je la cite)…
  10. mllehahahamllehahaha

    Le 07 octobre 2013 à 09:48

    Même si il y a des choses qui clochent, c'est malgré tout une bonne initiative. Et c'est bête mais ça m'a surpris quand j'ai compris que ça s'adressait à des "petites filles" (oui après une première lecture distraite/pas très réveillée).

    D'un point de vue purement esthétique je trouve que les affiches envoient un bon signal, très positif.

    Savoir si il faudrait des initiatives pour tout le monde ? je ne sais pas. En théorie probablement, en pratique pas au même endroit/même moment, sinon ça affaiblirai le message.
    Si cela marche je ne sais pas trop non plus dans quelle mesure. Et même si ce n'est que peu efficace, ça l'est surement ne serait-ce qu'un tout petit peu. Et c'est déjà ça de pris. Enfin mon opinion n'est pas définitive. Je dois avouer que je ne suis pas sûre de ce qui est mieux etc.

    Mais ça fait toujours du bien de voir de bonne initiatives, qui ne foirent/ne dévient pas trop quand elles sont mises en pratique.

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !