Une lesbienne butch répond à une question débile

Hartbeat est une butch et elle a tenu à répondre à une question débile : le fait qu'on lui demande pourquoi elle ne s'habille pas en femme si elle les aime tant. Et c'est drôle.

La youtubeuse Hartbeat est drôle, lesbienne et butch. Pour les non-initiées, ce dernier terme désigne une lesbienne qui a adopté les codes vestimentaires des hommes. Dans une vidéo, elle a décidé de répondre à une question qu’on lui pose souvent et qui semble la saouler quelque peu de manière tout à fait légitime. Cette question, c’est « si tu aimes les femmes à ce point, pourquoi est-ce que tu ne t’habilles pas comme une femme ? Pourquoi tu t’habilles comme quelque chose que tu n’aimes pas ? ».

Voici la réponse non dénuée d’humour qu’elle a tenu à donner (avec une traduction en dessous, parce qu’on est vraiment sympa) :

« Hartbeat : Petit 1 : Je m’habille comme personne d’autre que moi-même. Petit 2 : J’aime la pastèque.

[…]

Sa mère : Petite question : pourquoi est-ce que l’une des demi-pastèques est plus grosse que l’autre ? Oooook.

Hartbeat : Ce n’est pas parce que vous aimez quelque chose que vous devez vous habiller pareil. Vous devriez cliquer sur le bouton vert pour ce soutien-gorge fait maison. Et aussi pour ma mère pour être la personne incroyable qu’elle est. […] »

En même temps, ça se tient, le coup de la pastèque : souviens-toi de Lady Gaga qui avait rendu hommage à son morceau de viande préféré lors des MTV Video Music Awards en 2010 en portant une robe steak.

Comment ça, j’ai rien compris ?

– Merci à Hoolahop qui a partagé la vidéo dans les commentaires de Ces questions qu’on n’ose pas trop poser aux hétéros !

Galveston, en salles le 10 octobre, présenté par Kalindi !

Sophie Riche

Eh, salut toi ! Avant, mon pseudo, c'était Sophie-Pierre Pernaut, mais comme c'était un peu long et que j'aime bien mon vrai nom, j'ai repris mon blaz. Mais bon, tu peux m'appeler Sophie-Pierre Pernaut ou Sophie-Pierre ou SPP ou même dauphin. C'est toi qui choisis. Sinon J'ai 25 ans jusqu'à ce que j'en ai 26, puis 27 et ainsi de suite jusqu'à ce que je meurs ; tu connais le principe.

Tous ses articles

Commentaires
  • Sill
    Sill, Le 21 mars 2014 à 22h57

    C'est tellement drôle et tellement bien pensé ! ^^

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!