Bush accueilli à coups de pompes en Irak

Ce n’est plus une fin de mandat, c’est un chemin de croix. Venu faire ses adieux à l’Irak, W. Bush a été canardé à coups de godasses, en pleine conférence de presse, par un journaliste de la chaîne Al Baghdadia. « Voici un cadeau des Irakiens. C’est le baiser de l’adieu, espèce de chien ! » s’est […]

Bush accueilli à coups de pompes en Irak

Ce n’est plus une fin de mandat, c’est un chemin de croix. Venu faire ses adieux à l’Irak, W. Bush a été canardé à coups de godasses, en pleine conférence de presse, par un journaliste de la chaîne Al Baghdadia.

« Voici un cadeau des Irakiens. C’est le baiser de l’adieu, espèce de chien ! » s’est écrié Mountazer al-Zaïdi, le journaliste lanceur de pompes, nouveau héros du monde arabe.

Pas rancunier, Bush a conclu sa visite par ces mots : « L’Irak où nous sommes aujourd’hui est beaucoup plus libre, beaucoup plus sûr et bien meilleur que celui que nous avions trouvé il y a huit ans ».

Vivement la quille !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 33 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 26 avril 2009 à 18h17

    Artefact.;986051
    Oui mais tu sais, les gens qui n'ont pas la chance d'avoir "les idées qui vont dans le bon sens" (sic) sont obligés de construire des réflexions et de se poser des questions pour ne pas suivre comme des chiens ou ne pas devenir d'éhontés racistes, homophobes et ultra catholique, ils réfléchissent autrement qu'en binaire, oui, c'est incroyable mais possible !

    Désolé pour ce HS mais je ne supporte ni le mépris, ni la bêtise assumée, pardon alors.

    Désolée pour le retard d'un mois, je n'étais pas revenue ici.
    Alors, pour commencer, j'assume ce que j'ai écrit (voir le sic), je ne comprends pas bien le délire du "acceptons l'intolérance, parce qu'en ne le faisant pas, nous le devenons aussi par la même occasion" que je trouve à vomir. Donc, ouais, il y a des idées bien plus valables que d'autres.

    Et oui, tu as raison, quand on prône certaines idées ahurissantes de connerie, on a plutôt intérêt à être capable d'aligner un pavé qui soit joli à lire, parce que sinon, on a aucune chance de convaincre.

    Et sinon, avant de parler de mépris, relis toi.

    Soit, ça me dépasse.

Lire l'intégralité des 33 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)