Le bus qui survole les bouchons… ne verra probablement jamais le jour

Le fameux bus surélevé qui passe au-dessus des bouchons était, fort probablement, une arnaque. Car le futur c'est pas maintenant putain.

Le 2 septembre 2016 — Eh non, le bus qui vole au-dessus des bouchons n’aura pas lieu. Bye 2016 tu m’as bien déçue.

Le site de la RTBF nous apprend qu’il s’agissait très probablement d’une belle arnaque. Un magnat de l’immobilier a monté le projet et alléché des investisseurs ayant fourni près de 26 millions de dollars. Sauf que la technologie permettant à ce bus d’exister et surtout l’aménagement des routes pour lui permettre de circuler sont loin d’être au point.

Visiblement y a 200 pigeons qui vont dire bye à leur thune et 0 personne qui va voler au-dessus des embouteillages. Seum partout futur nulle part.

Le 4 août 2016 — Avec de l’imagination et l’aide des nouvelles technologies, on peut faire des choses folles, comme un bus qui roule AU-DESSUS des voitures en train de circuler.

En mai dernier, l’idée était présentée à une exposition à Pékin mais personne ne la vraiment prise au sérieux… Pour être tout à fait honnête, je pensais également que ça s’arrêterait à un bon gif qui a sa place dans les Trouvailles d’Internet.

elevated-bus-beijing-china-1b (1)

Il méritait son succès

Bus anti-bouchons : quand le gif est devenu réalité

Un mois après la fameuse exposition, les créateurs ont annoncé qu’un premier prototype de ce Transit Bus Elevated serait monté d’ici le mois d’août. Nous sommes le quatrième jour du mois et c’est chose faite !

Mardi, le bus « anti-bouchons » a été pour la première fois testé à Qinhuangdao, dans le Nord-Est de la Chine. Une information relayée par BoredPanda.

OK, le bus roule seulement sur 300 mètres et au pas, mais c’est déjà un bon début !

Bus anti-bouchons : une solution du futur ?

Le véhicule mesure plus de 22 mètres de long, fait 5 mètres de haut et peut accueillir plus de 300 passager•es. Selon France 24, la version finale devrait être allongée afin de faire voyager 1 200 voyageur•ses à une vitesse maximale de 60 km/h.

Ce bus marche à l’électricité, ce qui signifie qu’en plus de réduire le trafic, il pourrait également réduire la pollution de l’air.

Autre avantage : il coûterait cinq fois moins cher à fabriquer qu’un métro. Bref, LA solution.

Alors, prêt•es à accueillir ce bus surélevé dans votre ville ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 13 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Princess Disease
    Princess Disease, Le 2 septembre 2016 à 15h54

    Gringo
    Disons que ça pourrait être une solution pour certains trajets qui sont très bouchonnés à certaines heures (genre pour ce que je connais: Armentières-Lille le matin entre 7 et 9h et inversement le soir). Ca pourrait être prévu par les maries dans leurs travaux sur 10-15 ans (voir plus).

    Mais ça ne résout pas
    Nan, ça ne résout pas :cretin:

    Plus sérieusement, ça pourrait effectivement être envisageable dans le type de cas que tu cites, sur de grands axes entre 2 villes, y a peut-être moins de bordel & plus de lignes droites... Sauf que pour ce type de trajets (d'une ville à l'autre), y a déjà le train ! Alors ça ferait double emploi.

Lire l'intégralité des 13 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)