Brush Activ’, de Calor : le king du brushing

Dans la série "rien ne m’effraie" , je me suis attaquée aujourd’hui à une brosse à cheveux très particulière. La nouvelle « Brush activ » de CALOR, une brosse soufflante rotative qui pourrait bien changer la face du monde, ou au moins sa coiffure… Qu’est ce que c’est : Brush Activ CF9000, la toute dernière brosse rotative soufflante […]

Dans la série "rien ne m’effraie" , je me suis attaquée aujourd’hui à une brosse à cheveux très particulière. La nouvelle « Brush activ » de CALOR, une brosse soufflante rotative qui pourrait bien changer la face du monde, ou au moins sa coiffure…

Qu’est ce que c’est : Brush Activ CF9000, la toute dernière brosse rotative soufflante de CALOR.

La promesse : J’obtiens des brushings sans le moindre effort, ma brosse fait tout le travail, tel un vrai coiffeur à domicile.

Pourquoi j’en suis arrivée là : Certaines vont peut être se demander ce qui fait qu’on achète un jour une brosse de ce genre. Et bien tout a commencé la semaine dernière, vers 4h du matin. J’étais devant ma télé, je zappais frénétiquement à la recherche d’un programme acceptable quand je tombe sur le fameux télé achat américain. Tu sais, cette une émission mal doublée, présentée par des hommes très musclés avec des dents très blanches et où des femmes représentatives de la population s’émerveillent devant des appareils qui font des pommes de terre en forme de fleur.

Et bien cette nuit, nos amis du pays de la patate présentaient une brosse épatante. A en croire la démonstration, un brushing parfait était réalisable en quelques secondes dans sa salle de bain. Ce fameux brushing dont les coiffeurs ont le secret et qu’on tente, une fois rentré à la maison, de reproduire avec brosse dans une main et sèche-cheveux dans l’autre. Je ne sais pas toi, mais de mon côté, j’ai toujours eu un mal de chien à : 1) Tenir les bras en l’air pendant plus de 5 minutes et 2) Coordonnér ce qui s’apparente à deux bras désarticulés et totalement désorientés. Mais revenons à ma brosse… Je suis devant la télé et j’envie ces femmes qui se coiffent si facilement. L’histoire aurait pu s’arrêter là mais Ô miracle, le lendemain je tombe sur une pub CALOR. La brosse que j’ai vue hier existe, elle est commercialisée pas très loin de chez moi et c’en est déjà trop pour ne pas craquer : je fonce l’acheter !

Première approche : J’ouvre la grosse boîte comme un enfant ouvre un trésor. Même le carton est bien fichu, c’est une sorte de coffret et ça, pour la cible marketing que je suis, c’est une première satisfaction. Je constate immédiatement la simplicité de l’objet : rien à monter, pas besoin de notice… Il suffit de clipper l’une des deux brosses au manche « moteur », de brancher la bête à une prise secteur et c’est parti mon kiki, let’s got to the brushing party.

Le brushing : La brosse bien en main, je pars à sa découverte. Deux niveaux de soufflage et un bouton central qui se pousse vers la gauche ou la droite selon le sens qu’on veut donner à son brushing. Je n’y aurais pas pensé, mais ça s’est vite révélé absolument indispensable pour réaliser une coupe cohérente… J’allume la brosse, niveau de soufflage maximum (je fais les choses en grand pour madmoizelle !). A ce moment là, la brosse se contente de souffler de l’air chaud, ce qui me laisse le temps de prendre une mèche et hop, je pousse le bouton de rotation. Je ne vous le cacherais pas, je me suis trompée de sens. Mais d’un doigt, j’ai eu vite fait d’arrêter la machine, de remettre ma mèche en place et de repartir pour de nouvelles aventures.

On prend donc des bouts de mèches et on place le rouleau vers l’intérieur ou vers l’extérieur juste à côté des mèches, de sorte qu’il vienne caresser les cheveux et les entraîne dans son roulement. Quand la brosse se met à tourner, les cheveux ont tendance à s’enrouler un peu trop autour d’elle, bloquant ainsi la machine. On s’arrache quelques cheveux au début mais on finit pas vite prendre l’habitude. Tout est dans la distance entre la brosse et les cheveux. Il faut être assez proche pour entraîner les cheveux mais pas assez pour qu’ils puissent s’emmêler. Honnêtement, au bout de 5 minutes j’avais le coup de main et 10 minutes plus tard, j’avais réussi à obtenir un brushing de mes pointes très satisfaisant.

Le résultat : J’ai testé les brushings vers l’intérieur et l’extérieur et j’ai été vraiment surprise du résultat. Grâce au souffle de la brosse, les cheveux sèchent rapidement et la mise en plis prend en quelques secondes. Au final, de belles pointes comme dans la pub ! Avec un peu de pratique et un peu de gel, je pense pouvoir obtenir un résultat vraiment impeccable toute la journée.

Les avantages : Enorme potentiel pour ce produit. On s’y adapte vite et il est réellement révolutionnaire. Il est aussi très joli, léger et cerise sur le gâteau : il est silencieux. Le souffle discret, c’est une vraie bonne surprise.

Les inconvénients : Pas grand-chose de décevant, si ce n’est le fait que je me sois arrachée quelques cheveux au début. Attention à l’entretien des brosses, qui se retrouvent souvent recouvertes de cheveux.

Prix : 59,90€ avec une garantie d’1 an.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mademoiselle Coco
    Mademoiselle Coco, Le 10 août 2008 à 0h17

    Bilan : c'est VACHEMENT bien.

    Points positifs :
    - j'avais peur d'avoir besoin de beaucoup de temps pour m'habituer, et finalement, en 10mn, c'était bon :up:
    - le résultat est très joli et plus réussi qu'un brushing classique (mes cheveux sont plus doux, plus disciplinés, moins gonflés)
    - c'est 2 fois plus rapide qu'un brushing "à la main" (moins d'1/2 h alors que je les cheveux bouclés, épais et jusqu'aux épaules)
    - c'est hyper facile à utiliser, aucun risque de s'arracher des touffes de cheveux (ma grande crainte au début !!)

    Points négatifs :
    - je ne peux absolument pas utiliser la plus petite des brosses : elle ne tourne même pas à cause de l'épaisseur de mes cheveux.
    - j'aurais bien aimé, du coup, avec une brosse encore plus grosse pour bien lisser les pointes
    - j'aurais aussi bien aimé un mode d'emploi un peu plus complet, avec "si vous avez les cheveux comme ça, faites ci et ça avec telle brosse, telle vitesse et tel mouvement". Là, il faut un peu se débrouiller seule pour trouver la bonne technique.

    Mais au final, je ne regrette vraiment vraiment pas mon achat :heartbeat:

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)