Ces fois où on s’est senties aussi zozo que les Britanniques après le #Brexit

Le #Brexit ressemble vachement à une situation mi-seum, mi-regret alors Margaux a pensé à toutes les fois où elle s'est sentie un peu concon... comme si elle avait voté « Leave » sans réfléchir...

Ces fois où on s’est senties aussi zozo que les Britanniques après le #Brexit

À la suite du Brexit et du gros malaise qui a entouré l’Angleterre, quand certains votants ont réalisé qu’ils allaient vraiment sortir de l’Union Européenne, il y a eu une petite ambiance de grosse boulette autour du truc.

Un sentiment qu’on ressent aussi dans la vie de tous les jours, à plus petite échelle… alors voici une petite typologie des moments où on regrette un truc con.

À lire aussi : Comment mettre mal à l’aise tes voisins de métro avec un livre

Couper ses cheveux soi-même

brexit simpsons

Tu regrettes ta longue frange d’avant, tu regardes de vieilles photos…

T’as beau mater mille tutos sur YouTube, c’est jamais trop évident de couper tes cheveux toi-même. Déjà, si t’as seulement des ciseaux de cuisine ou des Maped, on est pas au top de l’efficacité. Ensuite y a toujours ce truc de seulement couper en partant du bas au lieu d’y aller franco de gauche à droite.

Ben inévitablement tu te retrouves à adopter le dernier (et mauvais) réflexe parce que ça a l’air quand même bien plus rapide et efficace.

À lire aussi : Comment se couper les cheveux soi-même

Quand ta frange est tellement ondulée que si tu croisais Calogéro et Passi ils chanteraient Face à la mer Calo Passi 2004 action, tu te remets en question, tu te tâtes à couper encore pour égaliser ou tout laisser comme ça pour ne rien empirer.

Tu regrettes ta longue frange d’avant, tu regardes de vieilles photos et l’envie te prend de ne plus porter que des perruques. Au pire tu te mets carrément à essayer d’autres coupes de cheveux sur des sites de relooking genre Taaz.

brexit regret cheveux

Ça vous change une femme

Changer de file d’attente

brexit regret file attente

Eh ouais, c’est bien connu, la file d’à côté avance plus vite ! Résultat, tu quittes ta queue longue comme une saison de Friends et rejoins la plus courte, sauf que dedans y a un mec avec un caddie énorme, qui paie en petite monnaie et qui a un souci avec un code-barre, des fruits pas pesés ainsi que sa carte de fidélité.

C’est bien connu, la file d’à côté avance plus vite !

Mais c’est bien, comme ça t’as le temps de voir la mamie qui était derrière toi dans l’autre file passer en caisse, payer, se tirer, s’arrêter acheter des fleurs en face, rentrer chez elle, téléphoner à sa famille, regarder un film. C’est long, quoi.

T’as surtout le temps d’avoir le seum.

À lire aussi : Ces trucs qui m’angoissent au supermarché

Avancer trop de thune à tes potes (quand t’as bu)

brexit argent

Quand t’es bourré•e c’est super facile de déborder d’amour et d’être prêt•e à payer une tournée à qui veut, ou simplement d’avancer cette pinte de limonade à Thierry-Sandrine qui te jure qu’il/elle va te rembourser « promis hein dès qu’il y a la paie !!! ».

Sauf que comme tes potes abusent de la grenadine, ben ils oublient tout le flouz qu’ils te doivent.

Toi t’oublie pas du tout. Et Sandrine Pichon, ta banquière, non plus. Non seulement t’as plus d’oseille mais en plus tu peux te mettre ta commande Alloresto où je pense, juste là, avec tes regrets et tes bouts de frange coupée.

À lire aussi : Comment mettre en place (et tenir !) un budget

Recontacter un•e ex

Souvent ça va avec l’alcool mais pas toujours : il suffit d’un moment de doute, de tristesse, ou juste de bêtise et c’est dans la boîte. Alors que la logique dirait qu’une personne qui a décidé de nous jeter de sa vie OU qu’on a jetée nous-même n’a sûrement aucune envie d’avoir des nouvelles sans préavis !

À lire aussi : Typologie des ex

Donc envoyer un SMS « par erreur oups mauvais destinataire !!! », « Excellent je t’ai croisé•e dans la rue tu deviens quoi ? » ou même pire « Je pense encore à toi », n’apporte généralement rien de bon.

Que ce soit au niveau des conséquences immédiates ou lointaines, on se retrouve souvent dans le malaise à la fin, à se demander pourquoi on a fait ça et à imaginer l’autre se dire…

Partir trop tôt d’une soirée

Capture d’écran 2016-06-28 à 17.38.45

Souvent je reste trop longtemps aux soirées et y a toujours des petits moments de flottement, alors je m’emmerde un peu, j’ai envie de rentrer jouer aux Sims et manger du boudin tranquille. C’est arrivé que je me dise, eh fuck me hein, je me tire.

Évidemment, le lendemain tout le monde te raconte quel point c’est devenu fou après, comment c’était la meilleure fête de tous les temps et que tout ça, ça s’est passé quand t’étais dans ton lit comme un•e boloss. Les boules.

À lire aussi : Typologie des petits malaises en société

Allez force et courage, un jour vous en rirez les gars !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kaus Australis
    Kaus Australis, Le 29 juin 2016 à 17h44

    Quand tu révises toute la nuit pour un partiel à 8H, que tu décides de dormir une heure ou deux, et que tu règles le réveil à 9H.

    Quand tu sors du train en partance sur le quai parce que y'a trop de gens qui parlent, que tu décides de fumer une cigarette, que tu penses plus au fait que tu dois retourner au train avant qu'il parte, et qu'il part sans toi.

    Quand tu fais croire que tu es malade et vraiment pas bien pour ne pas sortir avec tes potes, et qu'au final ça aura été la meilleure soirée de l'année (mais ça tu le vérifieras jamais).

    C'est dérisoire. Mais j'me sens pas bien quand ça arrive :rire:

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)