Pourquoi y a-t-il différents types de boutons sur tes fesses et lesquels méritent ton attention ?

Par  |  | 2 Commentaires

Petit guide pour apprendre à identifier les boutons qui viennent faire bourgeonner les popotins et avoir des fesses en pleine santé !

Pourquoi y a-t-il différents types de boutons sur tes fesses et lesquels méritent ton attention ?

Salut toi ! Avant de commencer la lecture de cet article, je t’invite à ne pas manger en même temps si tu es un peu sensible.

La journée de la fesse est déjà passée sur madmoiZelle mais ce n’est pas une raison pour ne plus prendre soin de son postérieur.

Le popotin n’est pas la partie du corps la plus aisée à entretenir notamment car elle est moins facile d’accès que beaucoup d’autres.

Mais si ça te démange, n’hésite pas à utiliser moult astuces pour observer d’où vient ce dérangement : miroir, butt-pics ou l’œil de ta mère ou de ta moitié.

Deux fesses mais beaucoup de possibilités

Sois vigilent•e quand des imperfections et des rougeurs font irruption sur ton popotin, reste attentif•ve à leur évolution afin de pouvoir les soigner correctement.

Selon un article fort intéressant de Bustle, il est très commun d’avoir des boutons sur les fesses, qui sont dus notamment au frottement des vêtements sur la peau et à la sueur. Ce genre de petites bosses n’est pas inquiétante, libre à celui ou celle qui veut les traiter de le faire ou non.

Mais certains boutons nécessitent plus d’attention que d’autres.

Il ne faut pas s’inquiéter de tous les boutons, juste se montrer précautionneux•se pour qu’ils ne tournent pas mal.

Les boutons de fesses « normaux »

  • Une éruption cutanée rouge après avoir utilisé une lingette 

Parfois, on est amené•e à utiliser une lingette pour se rafraîchir le popotin, en cas de voyage, suite à une séance de sport ou dans sa tente après une soirée de festival.

C’est très pratique mais les produits chimiques qu’elles contiennent peuvent irriter la peau ou provoquer une petite réaction allergique. Rien de bien inquiétant.

Pour éviter rougeur et démangeaison, il suffit de se tourner vers des lingettes aux composants plus naturels ou de passer un mouchoir imbibé d’eau après l’utilisation d’une lingette standart.

  • Des petits boutons inflammés

Ces petits boutons rouges inflammés sont aussi connus sous le nom de folliculite. Ils sont très communs et apparaissent à cause de friction, de transpiration ou de bactéries.

On peut les éviter en changeant de pantalons et sous-vêtements après avoir transpiré et en ne gardant pas son maillot de bain mouillé sur soi trop longtemps hors de l’eau.

Un gel douche antibactérien ou un traitement au peroxyde de benzoyle aide à les éliminer aussi.

  • Des bosses rouges sur une peau acnéique

Quand on a déjà de l’acné sur le visage, les épaules ou le dos, il n’est pas surprenant d’en avoir également sur le cul.

C’est même très probable quand on sait que l’acné a tendance à apparaître sur les zones qui frottent le plus les vêtements.

Il n’y a rien à craindre de ce genre de bouton. Mais si cela devient ennuyeux, un rendez-vous chez le dermatologue peut t’aider.

Les boutons de fesses « pas normaux »

  • Une bosse pourpre qui rend plus difficile de s’asseoir

Si ton cul te démange, qu’il devient pénible de t’asseoir et que tu remarques une espèce de bourrelet mauve saillant autour de ton anus, c’est peut-être un cas d’hémorroïdes.

En cas de grossesse ou de constipation, la chance de développer des hémorroïdes est augmentée.

Ils partent souvent d’eux-mêmes mais cela dit, certains nécessitent tout de même un intervention chirurgicale (pas de panique, il suffit juste de rester à l’affut de ce qu’il se passe autour de son trou et tout ira pour le mieux).

  • Une éruption extrêmement irritante

Si des démangeaisons de l’extrême apparaissent sur toute la surface de ton boule, il est sûrement temps d’aller te faire examiner puisqu’il s’agit peut-être de la gale.

Cette maladie est causée par des acariens qui s’entassent sous la peau et qui provoquent des démangeaisons si horribles qu’elles empêchent de dormir la nuit.

Traiter la démangeaison avec une crème prescrite par le dermatologue est la seule solution pour l’arrêter.

Et comme si c’était pas assez relou, la gale est incroyablement contagieuse. Il est donc temps de dire à votre partenaire de vérifier l’état de ses fesses et de les traiter aussi.

  • Une bosse d’herpès

L’herpès n’apparaît pas seulement sur les lèvres, les vulves et les pénis (ça serait trop facile sinon), il se développe également sur les fesses. Donc un bouton douloureux qui a tendance à apparaître au même endroit peut être un cas d’herpès.

À lire aussi : J’ai testé pour vous… avoir de l’herpès génital

  • Une grande lésion sensible

Quand une irruption cutanée prend des proportions épiques, il peut s’agir d’un abcès.

Cette lésion peut d’abord prendre la forme d’un bouton d’acné tendre et rosé sur ou sous la peau mais peut devenir rapidement une grande masse, douloureuse et gonflée.

L’intervention d’un médecin est à privilégier car il faut l’ouvrir et drainer l’abcès (miam).

Après ce charmant épisode, il ne reste plus qu’à rester allongé•e sur le ventre avec des paquets de glace ou des compresses chaudes sur le cul le temps que ça passe et afin que le kyste ne revienne plus.

  • Toutes les bosses qui sont douloureuses

Une petite bosse douloureuse, chaude et gonflée contient certainement du pus voire une infection plus profonde et sévère qui ne peut être soignée que par antibiotiques. Et le plus tôt est le mieux pour se faire soigner.

  • Les grains de beauté qui changent de forme et de couleur

Même si les grains de beauté sur tes fesses ne sont pas des boutons, il est important de surveiller leur évolution, surtout si tu t’exposes au soleil.

Le cancer de la peau peut apparaître partout, même sur la peau de ton popotin. S’examiner régulièrement permet de repérer les taches suspectes et de prévenir plutôt que guérir.

  • Des éruptions rouges ou des morsures

Le postérieur est un lieu idéal de rendez-vous pour les tiques et les punaises (c’est pas du tout flippant…) donc si une éruption cutanée ressemble à une morsure, ne soyez pas surpris•e d’avoir servi de festin à ces charmantes bestioles.

  • Une éruption cutanée qui se répand

Si l’éruption est rosée et si elle te gratte, il s’agit peut-être d’une infection fongique causée par un champignon ou par une maladie inflammatoire de la peau comme le psoriasis.

Toi après avoir fini cet article

Morale de l’histoire : dès que ça commence à être douloureux ou inconfortable de s’asseoir, il est temps de prendre son boule en main !

À lire aussi : Comment se débarrasser de l’acné sur les fesses ?

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
Forum (2) Facebook ()
  • Lostberry
    Lostberry, Le 6 août 2017 à 15h39

    Pareil, je trouve ça hideux :crying:
    Ca s'est un peu calmé mais comment vous dire qu'avec la chaleur, la transpiration, le fait que je sois souvent assise, c'est pas la joie...Je pense que ça devrait partir à la fin de l'été mais en attendant je trouve ça hyper moche, en plus ça descend légèrement à l'arrière de mes cuisses du coup ça se voit quand je mets un short court...Et j'en ai aussi un peu entre les cuisses, sûrement dû au frottement;

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!