Les boutons de fièvre : pourquoi moi et comment s’en débarrasser ?

Aujourd'hui, toujours dans le cadre de la #GlamWeek, Virginie te propose de causer « herpès labial » ! Quelles en sont les causes comment s'en débarrasser, tout, tu sauras tout sur les boutons de fièvre !

Les boutons de fièvre : pourquoi moi et comment s’en débarrasser ?

Article publié initialement le 17 septembre 2015

Cette semaine, c’est la #GlamWeek sur madmoiZelle, sept jours entièrement dédiés à ce troll de corps humain. Poils incarnés, pieds qui puent, mauvaise haleine… Âmes sensibles, s’abstenir !

Qu’est-ce qu’un bouton de fièvre ?

L’herpès labial, aussi appelé « feu sauvage » ou « bouton de fièvre », est une infection causée par un virus qui se caractérise par l’éclosion de petits boutons particulièrement ragoûtants sur ou autour des lèvres, et parfois à l’intérieur du nez, sur le menton ou sur une joue. Au bout de quelques jours, les vésicules éclatent et forment une croûte qui finira par tomber toute seule.

Amour, gloire et beauté.

Le virus responsable des boutons de fièvre est le VHS-1. Il s’attrape souvent pendant l’enfance (les gosses et leur manie de tout mettre dans leur bouche…) et reste endormi dans l’organisme, plus précisément dans les ganglions nerveux, jusqu’à ce que le porteur soit exposé à un facteur déclenchant comme une baisse de régime ou un pic de stress.

La fréquence de ces poussées est très variable d’une personne à l’autre : certaines n’auront pas de récidives tandis que d’autres auront plusieurs crises par an. Une vraie loterie ! D’ailleurs, il est possible que certains porteurs du virus n’aient jamais de boutons de fièvre : le corps est bien infecté mais, pour une raison inconnue, le virus ne se réveille pas.

Malheureusement, il n’existe aucun traitement médical capable d’éliminer définitivement ce virus.

boutons-fievre-herpes-labial-conseils

  • Les boutons de fièvre, c’est contagieux ?

L’herpès labial est contagieux pour les personnes qui n’ont jamais été infectées par le virus, particulièrement pour celles qui ont un système immunitaire affaibli. Lorsque des lésions apparaissent de nouveau, cela ne signifie pas qu’il s’agit d’une nouvelle infection, c’est juste le virus qui se rappelle à ton bon souvenir !

Par conséquent, les réactivations du virus sont sans lien avec un contact récent avec une personne infectée. Tu peux donc parfaitement embrasser quelqu’un avec un bouton de fièvre si tu portes déjà le virus en toi. À toi de voir si l’idée de caresser une grosse croûte purulente avec les lèvres t’excite ou pas.

  • Quand consulter ?

Un cas banal de bouton de fièvre ne nécessite pas spécialement d’aller voir un médecin : tu trouveras toutes les réponses à tes questions et les soins adaptés en pharmacie.

En revanche, si les récidives sont fréquentes, que ça fait très très mal et que des vésicules apparaissent près des yeux (si le virus contamine l’œil, il peut mener à une perte de la vue), il est plus prudent de prendre rendez-vous chez un généraliste afin qu’il te prescrive un traitement plus radical.

Comment prévenir un bouton de fièvre ?

pitchperfectherpes

  • Déterminer les facteurs déclencheurs

À cause du caractère viral et aléatoire de l’herpès labial, on ne peut pas vraiment traiter la peau et l’organisme en amont d’une crise. En revanche, à force d’enchaîner les éruptions, il est possible d’en déterminer les facteurs déclencheurs et donc de faire attention à ne pas trop se frotter au danger.

Dès que tu sens qu’un bouton de fièvre est en train de pousser, réfléchis aux jours qui viennent de s’écouler : est-ce que tu es dans une période stressante/fatigante ? Est-ce que tu as tes règles ? Est-ce que tu traînes un rhume depuis plusieurs semaines ? Tu peux aussi tenter de cibler un facteur déclencheur particulier : est-ce que tu as mangé quelque chose d’inhabituel ? Est-ce que tu t’es exposée au soleil ? Est-ce que tu as les lèvres gercées ?

En effet, chacun de ces éléments (fatigue, soleil, contenu de ton assiette…) peut être responsable du joli chapelet de vésicules qui orne ta bouche.

  • Prendre soin de soi

Le virus VHS-1 profite souvent d’une baisse de régime de l’organisme pour faire son apparition (« Chérie, je suis rentré ! »). Il est donc important de prendre soin de toi et de ta santé pour éviter de te le taper trop souvent.

J’allais te donner plein de conseils bateaux à base de sommeil, de sport et de « cinq fruits et légumes par jours », mais je préfère m’abstenir : tout ça, tu le sais déjà ! En revanche, si tu sens la fatigue s’installer, n’hésite pas à faire une petite cure de ginseng. En effet, prendre 200mg de ginseng deux fois par jour contribue à l’amélioration d’une foule de fonctions physiologiques, y compris des fonctions immunitaires.

Cette plante, très utilisée dans la médecine chinoise, donne un petit coup de boost aux personnes fatiguées ou affaiblies par une infection. Aux personnes comme toi, quoi.

Comment traiter un bouton de fièvre ?

Malgré toutes tes précautions, un bouton de fièvre vient de faire son apparition sur ton joli minois ? Pas de panique, si tu suis bien mes conseils, il devrait avoir disparu en une dizaine de jours. Je sais, c’est long, mais la baguette magique anti-herpès est encore en cours de développement…

Dès que tu ressens une sensation anormale autour des lèvres type picotements ou brûlure, applique une crème antivirale sur toute la zone, en n’hésitant pas à dépasser un peu. Ce type de produit disponible sans ordonnance permet de soulager la douleur et de diminuer la durée de l’éruption.

Une fois que le bouton est sorti, applique une fine couche de produit plusieurs fois par jour sur les vésicules jusqu’à l’apparition des croûtes, signes de cicatrisation. Surtout, lave-toi bien les mains après chaque application pour éviter de contaminer tout ton quartier et de te mettre de la crème dans les yeux (ça pique) !

herpes-traiter-bouton-fievre

Pour que les boutons de fièvre partent aussi vite qu’ils sont apparus, il est important de ne rien faire qui pourrait ralentir le processus de cicatrisation ou pire, favoriser l’apparition d’autres lésions !

Oublie le fond de teint et les produits de toilette trop agressifs jusqu’à la guérison totale des lésions : la peau a besoin de respirer pour se régénérer et les produits de nettoyage exfoliants ou contenant de l’alcool risquent d’irriter encore plus les petits boutons et d’entretenir l’herpès.

Ah et puis, fais moi plaisir, ne touche pas aux vésicules ! Interdiction formelle de les tripoter et de gratter les croûtes une fois qu’elles se seront vidées. C’est compris ?

Et toi, as-tu déjà eu un bouton de fièvre ? Demain, c’est le dernier jour de la #GlamWeek et on se retrouve pour un sujet au sommet, les verrues !

glam-week

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 35 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Miilk
    Miilk, Le 19 septembre 2016 à 14h09

    Je ne connaissais pas l'HE d'arbre à thé pour les boutons d'herpès, je pense que je vais essayer !
    Pour moi ça a commencé l'année dernière, et c'était non stop, j'en avais trois ou quatre autour de la bouche et à chaque fois qu'il y en avait un qui disparaissait, un autre prenait sa place... Au bout de trois mois j'en pouvais plus, j'ai fini par aller voir mon médecin qui m'a prescrit du Valaciclovir, 1 par jour pendant 6 mois, et ça a vraiment été efficace ! Au bout de deux/trois mois j'en avais beaucoup moins, et à la fin des six mois, presque plus rien ! Maintenant j'en ai occasionnellement en cas de grosse fatigue ou gros pics de stress et je dégaine tout de suite mon tube de crème. Mais j'ai la hantise que ça reparte comme au début, c'était un enfer... Ma grosse erreur ça a été de percer le premier bouton, c'est comme ça qu'a commencé l'invasion.
    Je ne veux pas forcément promouvoir les médicaments, mais le Valaciclovir c'est vraiment top et un long traitement permet de bien espacer les crises si vous en avez de très grosses et longues !

Lire l'intégralité des 35 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)