Born & raised (Joy Denalane)

Joy Denalane, bien que quasi inconnue en France, a déjà une longue carrière derrière elle. La belle Allemande nous livre aujourd’hui son best of, Born & raised, qui ne devrait pas tarder à faire parler d’elle par chez nous, et en termes plutôt élogieux qui plus est. Petit tour d’horizon de cet opus, mélange de […]

Born & raised (Joy Denalane)

Joy Denalane, bien que quasi inconnue en France, a déjà une longue carrière derrière elle. La belle Allemande nous livre aujourd’hui son best of, Born & raised, qui ne devrait pas tarder à faire parler d’elle par chez nous, et en termes plutôt élogieux qui plus est. Petit tour d’horizon de cet opus, mélange de soul, de hip-hop et de R’n’B.

L’album s’ouvre avec Change, morceau très funky, autant dans le chant de la miss que dans l’accompagnement. La mélodie est entraînante, et la voix de Joy Denalane à une puissance et une profondeur qui laissent difficilement indifférent. S’ensuit Let go, un titre plus hip-hop, très efficace, et auquel le chant seul de la miss donne une dimension et une profondeur soul.

Les morceaux suivants, Be real et Heaven or hell, sont des ballades assez classiques au niveau des arrangements, mais la voix de la chanteuse suffit à donner à ces morceaux une dimension particulière qui les rend particulièrement agréables à écouter. On notera tout particulièrement la mélodie très efficace du refrain de Heaven and hell.

La suite du cd s’avère assez inégale, bien que réussie dans l’ensemble. On passe de For the love, morceau hip-hop/soul à la mélodie et aux arrangements très efficaces, à des titres moins accrocheurs et un peu monotones, tels que One in a million ou 7 year itch. On ne peut pas s’empêcher d’avoir une impression de déjà vu, ce qui ne les empêche pas cependant d’être agréables à écouter.

A vrai dire, les titres les plus efficaces de cet album sont sans conteste ceux avec un beat plus hip-hop, comme en témoigne, après les très réussis Let go et For the love, le sublime Caught up, où la voix de la chanteuse, portée par des chœurs magnifiques, nous prend aux tripes, et qui est selon moi la petite perle de cet opus.

Mention spéciale pour Start over, dont la soul funky est dans la lignée de Change, et qui donne irrésistiblement envie de bouger. Le titre suivant, le très bon Born & raised, concentré de pur R’n’B, est également une bonne surprise. On regrettera par contre le manque d’originalité des morceaux suivants, et leur côté un peu trop « facile », ce qui est selon moi le principal reproche que l’on peut faire à Born & raised. En revanche, l’avant-dernier titre (et certainement l’un des meilleurs), Soweto ’76-’06, est un petit bijou, rythmé et possédant l’esprit soul et funky qui manque à certains des autres morceaux de la demoiselle.

Joy Denalane est sans conteste une artiste polyvalente et talentueuse, dotée d’une voix superbe et d’une impressionnante maîtrise du chant. Cependant, Born & raised demeure assez inégal (d’autant plus sachant qu’il s’agit d’un best of), faisant se cotoyer des morceaux vraiment excellents avec d’autres nettement moins bons. Cela empêche pour le moment de la hisser au rang de chanteuses telles qu’Alicia Keys, par exemple. Bien qu’elle possède certainement le potentiel nécessaire pour cela…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire