Sept bonnes habitudes que j’ai envie de prendre dès la rentrée

La rentrée est un moment parfait pour prendre de bonnes résolutions ! Voici les habitudes que Clémence veut adopter dès septembre.

Sept bonnes habitudes que j’ai envie de prendre dès la rentrée

620-motiveemotivee

La rentrée, c’est mieux que le premier de l’An pour moi : personne ne vient s’enquérir en permanence de tes bonnes résolutions (ni te demander des comptes si tu les tiens ou pas), et j’ai une sacrée motivation.

Cette année ne fait pas exception à la règle : après avoir passé l’été à buller sur les plages indonésiennes, je reviens avec sept bonnes habitudes que j’ai envie de mettre en place dès mon retour !

1. Faire de l’exercice physique une fois par jour

Que ce soit monter les escaliers à pieds, marcher jusque chez moi le soir, sortir courir quelques kilomètres le matin avant d’aller bosser ou le soir avant le dîner, j’ai vraiment envie d’inclure une activité physique dans ma routine quotidienne.

jogger-movie-click

Ça n’a pas besoin d’être une préparation rigoureuse : je n’aurai probablement pas tous les jours le temps (ni la motivation) d’aller suer 45 minutes en salle, ou de m’enfiler 5 kilomètres de running.

Mais j’aurais, ou plutôt je devrais toujours prendre le temps de me secouer les pattes au moins 30 minutes par jour, que ce soit simplement en marchant dans le quartier autour de la laverie en attendant que ma lessive soit terminée.

— Astuces de sioux pour dégager 30 minutes d’exercice physique par jour —

  • Ne pas prendre d’ascenseur
  • Marcher ou faire du vélo pour se déplacer
  • Porter ses courses au lieu de se faire livrer
  • Télécharger des podcasts sur son téléphone et les écouter en marchant plutôt que sur son canap’ (marche aussi avec les livres audio, me rappelle-t-on chez Audible !)
  • Faire des abdos en regardant sa série préférée (plutôt que de s’ouvrir une bière)
  • Proposer à un•e pote de se faire une balade (plutôt que d’aller « boire un verre »)

Et toi, quelles sont tes astuces ? Viens les proposer dans les commentaires !

2. Manger au moins un repas fait-maison par jour

Les plats préparés, c’est le vice. Déjà, c’est cher, même quand ça donne l’illusion de pas l’être : après tout, si je dois acheter tous les ingrédients pour faire des makis, j’en ai pour une fortune, alors que rendez-vous compte : à peine 9€ les 12 maki avocats et la salade de choux !

Ensuite, c’est pas équilibré. Que ce soit carné ou non, les dosages sont rarement optimaux (ou alors, l’apport calorique journalier est respecté, mais t’as BIEN la dalle en ayant fini ton plat).

jiros-dream-of-sushi

Cet été, j’ai eu la chance d’être hébergée dans un camp de hippie où les repas étaient frais et faits maison. Ça a changé ma vie. J’ai donc décidé de prendre le temps d’intégrer cette excellente habitude dans ma routine quotidienne.

Cette année, je veux manger du frais, du cuisiné, même si c’est une salade, une soupe, ou des pâtes à la sauce tomate. J’arrête de manger du tout-cuisiné ou du surgelé, de grignoter des plats à emporter sur trois jours.

À défaut de chasser le gibier, je vais peler et cuire mes légumes, râper mes carottes, faire gonfler mon taboulé dans un saladier, et arrêter de me contenter de retirer le film plastique de la boîte (en plus on est d’accord qu’il n’y a pas pire que le taboulé en boîte ?).

— Astuces de sioux pour prendre le pli du fait maison —

Tu peux commencer par devenir un•e habitué•e des recettes de madmoiZelle, bien sûr ! Il ne s’en publie pas une qui ne me mette l’eau à la bouche, même si je dois véganiser moi-même certaines de ces créations.

Les sources d’inspirations sont nombreuses sur Internet : j’ai commencé à cuisiner grâce à Marmiton, et j’ai progressé en cuisine végétalienne grâce à Super-Naturelle et The Vegan Stoner (pour la comfort food facile, économique et rapide).

Il faut avouer que depuis que j’ai vu le film Demain, je reprends plaisir à aller faire mon marché plutôt qu’à acheter des produits suremballés au supermarché.

Et toi, quels sont tes blogs de cuisine préférés ? Viens les partager en commentaire !

3. M’accorder trente minutes de méditation par jour

C’est encore une leçon que je tire de mes vacances prolongées, ou plus précisément, du bénéfice de ne penser à rien pendant un temps. Je le concède, c’est plus facile à faire quand on est en paréo mousseline allongée sur une plage de sable blanc que quand on sort d’une journée de 8-10h à faire bouillir les méninges en cours ou au bureau…

Mais justement, c’est d’autant plus nécessaire de prendre le temps de me vider la tête quotidiennement, quand je n’aurai pas régulièrement accès à une plage de sable blanc pour me relaxer.

virginie-ledoyen-the-beach

C’est donc à moi de m’octroyer une pause cérébrale, chaque jour, au moment le plus opportun. Ce sera peut-être au réveil, pour attaquer la journée dans les meilleures dispositions. Ce sera peut-être avant ou après la pause déjeuner, pour recharger les batteries avant une longue après midi.

Ce sera peut-être avant le coucher, histoire de trouver le sommeil sans forcer.

Je vais me prendre 30 minutes par jour de relaxation, de réflexion — je sais pas encore comment je vais appeler ça. Ce sera une demi-heure consacrée à mettre de l’ordre dans mes pensées, puis à me vider la tête. Après tout, je redémarre bien mon ordi et mon téléphone de temps à autres, mais je me reboote jamais l’esprit !

Faisons ça, pour voir.

big-yoga-stress-decouverte

— Astuces de sioux pour s’organiser 30 minutes de méditation/relaxation par jour —

  • Identifier le moment de la journée où ton cerveau a le plus besoin d’être choyé
  • S’organiser un espace de confort et de sécurité (plus facile à dire qu’à faire dans un open space, je sais)
  • Trouver une position confortable (perso je m’allonge sur le dos, et je me presse les tempes quand je suis vraiment en surchauffe)
  • S’aider d’un guide ou d’une application si on a du mal à se vider la tête soi-même. Fab recommande Petit Bambou !
  • Ne pas se forcer ! Si 30 minutes c’est trop long, fais-en moins !

Et toi, tu pratiques la méditation ? Viens partager tes conseils sur le forum !

4. Faire une sortie en plein air par semaine

Rien de tel qu’un été en extérieur pour réaliser à quel point je passe ma vie en boîte à Paris. Et par « boîte », j’entends 4 murs et un toit, pas les soirées dansantes, m’voyez…

Maison-boulot, boulot-maison, à part les apéros en terrasse, je vois rarement la lumière du jour. Et sincèrement, ça compte pas comme une sortie en plein air.

the-double-jesse-eisenberg

Une fois par semaine, je veux laisser mon téléphone dans ma poche, en silencieux, et sortir, lever le nez de mes écrans. Que ce soit d’aller marcher sur les quai de Seine ou courir à Vincennes, aux Tuileries ou au Jardin du Luxembourg, j’ai besoin de prendre l’air, fut-il détestablement pollué à Paris.

— Suggestions de sorties en plein air hebdomadaires —

Et bah pour commencer, les fantastiques Running mad bien sûr ! S’il n’y en a pas encore dans ta ville, n’hésite pas à lancer le rendez-vous en contactant lola[at]madmoizelle.com !

Les journaux locaux regorgent d’annonces d’événements près de chez toi. Que ce soit une braderie, un vide-grenier, une exposition, un événement sportif, il y a forcément une raison de sortir le weekend !

Les sorties entre potes n’ont pas besoin de se faire dans un studio trop étriqué ou dans un bar trop fréquenté : sortie dominicale au marché, suivi d’une séance de cuisine collective puis d’un pique-nique lorsque le temps le permet, et voilà 3 bonnes habitudes combinées en une seule matinée.

Et toi, quels sont tes bons plans de sorties en plein air près de chez toi ? Viens les raconter sur le forum !

5. Trier mes messages une fois par semaine

Entre Facebook, Twitter, Whatsapp, les SMS et les emails, j’ai pas moins de cinq boîtes de réception où s’entassent diverses sollicitations, pro ou perso, plus ou moins importantes.

big-email-professionnel-mode-demploi

Le piège pour moi, c’est souvent de lire le message en me disant « je vais y répondre plus tard »… Et je zappe. En général, je réponds immédiatement, ou j’oublie.

Résultat, je me retrouve souvent à délaisser mes conversations perso… Des gens doivent penser que je les ghoste alors que c’est juste que j’ai oublié de leur répondre, et que leur message est désormais noyé dans ma boîte de réception !

À lire aussi : Confessions d’une amie en carton

Je veux consacrer une heure chaque vendredi au tri de ces messages, supprimant ceux qui n’appellent pas de réponse, archivant et répondant à ceux en attente. Ça m’évitera de me retrouver tous les 3 à 6 mois à me dire « par où je commence pour raconter à Josette où j’en suis, et pourquoi je lui ai plus donné signe de vie » — ce qui n’est vraiment pas le meilleur sentiment au monde, crois-moi sur parole.

youve-got-mail

J’ai pas vraiment d’astuces de sioux à prodiguer sur ce sujet, si ce n’est de se sortir les doigts et de s’y tenir, tout simplement !

6. Tenir un budget

Ça aussi, c’est une habitude que j’ai commencé à prendre en Indonésie, pour des raisons très pragmatiques — l’idée étant de ne pas me laisser ruiner, de ne pas dilapider mon budget de deux mois en trois semaines.

Alors oui, ça demande de la discipline, mais ça rationalise vachement mes dépenses quotidiennes. Ne serait-ce que parce que je réfléchis à deux fois avant d’acheter juste ci ou juste ça, quand je me rappelle qu’il va falloir que je sorte mon carnet de comptes, et que je note cette dépense (oui, ma fainéantise n’a pas de limites).

L’idée, c’est de mesurer précisément mes postes de dépenses, et de pouvoir identifier ceux qui peuvent me permettre de faire des économies. Et de craquer plus souvent sur Allo Resto, surtout les soirs de Koh-Lanta !

— Astuces de sioux pour tenir un budget —

Déjà, suivre les bons conseils de Mircéa Austen pour bien s’organiser :

big-creer-tenir-budget

Personnellement, j’ai opté pour un petit carnet, qui tient dans mon portefeuille, mais c’était en prévision de l’absence d’accès Internet en Indonésie… À la rentrée, je compte plutôt passer par une application de gestion budgétaire, ou un tableur Google Docs, accessible depuis mon téléphone !

7. Faire le bilan de ma semaine

Autre habitude prise pendant mon voyage, celle de tenir un journal de bord. Je doute que ma vie parisienne soit suffisamment excitante pour mériter une entrée quotidienne, mais il y a un avantage du journal intime que je n’avais pas anticipé : ça m’a permis de faire le point, une fois par jour, sur mon état d’esprit, ce que j’ai retiré/appris de cette journée.

À la rentrée, je compte continuer à faire ça, mais une fois par semaine plutôt que chaque jour. D’autres résolutions quotidiennes méritent de passer avant cet exercice, mais j’espère réussir à m’y tenir.

Le but, c’est de continuer à grandir, à progresser, à m’améliorer, en tenant un examen continu de mes erreurs, de mes difficultés, de mes réussites et de mes fiertés. De la matière à relire les jours où j’aurais l’impression de faire du surplace, pour que je me rappelle du chemin parcouru.

— Astuces de sioux pour faire le point sur soi-même chaque semaine —

Comme pour le reste, il faut s’octroyer le temps ! Plusieurs de mes entrées de journal intime cet été ont porté sur la gestion du temps, parce que c’est un thème complexe, qui m’a coûté de longues réflexions.

Il ne faut pas hésiter à intégrer ses questionnements dans un bilan ! Au début, c’est beaucoup d’interrogations en suspens, et plus on progresse dans sa réflexion, plus on se construit des réponses.

big-procrastination-psychologie

Peut-être que l’écriture, c’est pas ton truc. C’est pas grave ! L’exercice peut très bien se faire en choisissant des images qui représentent le mieux ton état d’esprit du moment. Ça peut être un Marché Parlé, enregistré en faisant une sortie en plein air (tu la vois la meuf qui va combiner un max de « bonnes habitudes » en une ? Team #EffortMinimum par ici !)

Bref, prendre du temps pour se faire du bien, réfléchir à soi et à ses choix, voilà mon programme pour l’année à venir, en 7 étapes quotidiennes ou hebdomadaires faciles à suivre !

Et toi, quelles sont les bonnes habitudes que tu voudrais prendre cette année ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 20 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • LeeLoo
    LeeLoo, Le 20 septembre 2016 à 17h27

    Que des bonnes habitudes à prendre, et pourtant pas facile de s'y tenir toute l'année !

    Pour le budget, j'utilise l'appli iCompta sur iPhone, elle est payante mais elle est vraiment bien faite, elle permet de définir un budget par catégorie, qui te dit quel pourcentage a été dépensé dans chaque catégorie, c'est assez pratique (et il y a aussi les stats, ça permet de prendre conscience des secteurs dans lesquels on dépense trop)


    Pour le bilan de la semaine, je tiens un bullet journal, dans lequel j'écris chaque jour (plus ou moins) ce que je fais (activités sportives notamment) et ce que je mange, ce qui me permet de faire des bilans chaque semaine/mois dans ce même bullet journal, c'est assez pratique. Et avant de faire le bilan, je me fixe des objectifs en début de mois, ça aide aussi à ne pas se décourager en cours de route.

Lire l'intégralité des 20 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)