Actu : 2013 nous laisse un monde (un peu) meilleur !

En 2013, le monde est devenu un petit peu meilleur. Tour d’horizon des bonnes nouvelles de 2013, de quoi entamer l’année 2014 avec un optimisme confiant.

Actu : 2013 nous laisse un monde (un peu) meilleur !

Que s’est-il passé en 2013 ? Entre deux courbes du chômage, il y a tout de même eu quelques bonnes nouvelles cette année !

Science : à coeur vaillant…

Cette année encore, le progrès scientifique a fait reculer la limite du possible en médecine. En France, le chirurgien-cardiologue Alain Carpentier dévelppe le premier coeur artificiel. La première transplantation a eu lieu le 18 décembre dernier, sur un homme de 75 ans atteint d’insuffisance cardiaque. Un véritable espoir pour toutes les personnes ayant besoin d’une transplantation mais toujours en attente d’un donneur.

Autre découverte médicale notoire cette année : des chercheurs ont réussi à cloner des cellules souches d’embryon humain. Les cellules souches sont essentielles : ce sont elles qui vont former les organes du futur être humain. Identiques au départ, lorsqu’elles se développent, elles se différencient pour devenir cellules du foie, des poumons, des reins, etc…

En 2013 pour la première fois, des scientifiques ont réussi à cloner, à reproduire artificiellement des cellules souches d’embryon humain. Le potentiel de cette découverte serait donc, à terme, de pouvoir cultiver des organes humains pour effectuer une transplantation sur un receveur humain.

La recherche médicale est en bonne voie pour nous éviter un futur à la Repo Men, où des organes artificiels sont vendus par une société privée, laquelle se réserve le droit de venir récupérer son bien si vous ne payez pas votre dette.

Dans Repo Men, Jude Law interprète un des mercenaires chargés par la société de vente d’organes d’aller récupérer les organes artificiels des patients qui ont cessé de payer leurs dettes.

En politique :  des menaces circonscrites

La victoire politique et diplomatique de l’année, c’est sans doute l’accord qui a été trouvé avec l’Iran sur le nucléaire. D’un côté, l’Iran revendique le droit de développer la technologie nucléaire, de l’autre, l’Europe et les États-Unis s’inquiètent de voir l’Iran posséder un jour l’arme nucléaire.

Dans la nuit du 23 au 24 novembre 2013, un accord a finalement été trouvé à Genève entre l’Iran et les États-Unis, la Chine, la Russie, la Grande Bretagne la France et l’Allemagne. On ne va pas non plus sabrer le champagne, cet accord scelle simplement l’engagement de l’Iran à ne pas enrichir l’uranium au-dessus de 5% (ne pas développer d’armes). En échange, les états lèvent les sanctions commerciales contre l’Iran pour les six prochains mois.

Gardons quand même le champagne à portée de main, car une autre menace, moins nucléaire mais néanmoins nocive, a été circonscrite cette année. Le 8 mai 2013, la Cour d’Appel de Milan a enfin rendu son verdict : Silvio Berlusconi a finalement été condamné pour fraude fiscale. Il n’exécutera sans doute pas sa peine de prison, mais on ne va pas bouder notre plaisir.

Allez c’est de bonne guerre Silvio. Avec ton palmarès judiciaire, ce n’est que justice. Bonne année 2014, encore 3 procès en cours, courage ! 

Les Droits de l’Homme : le combat continue

Ce sont surtout les droits des femmes dans le monde qui nous préoccupent, et on a relayé certaines mauvaises nouvelles pour les femmes cette année, avec le recul du droit à l’avortement aux États-Unis et en Espagne. Pourtant, il faut le reconnaître, au global la situation progresse.

Si les viols commis avec violence qui ont secoué l’Inde ont eu un écho international, ces faits-divers tragiques ont aussi servi d’électrochoc. En Inde, des associations se mobilisent pour faire bouger les choses. Si la vie quotidienne des femmes reste entravée, des féministes comme Sarojini Sahoo sont en première ligne pour défendre leurs droits.

En 2013, Malala Yousafzai était pressentie pour le prix Nobel de la Paix. L’adolescente qui a survécu à une tentative d’assassinat des Talibans, se bat sans relâche pour le droit à l’éducation des filles au Pakistan. Elle raconte son histoire et son combat dans un livre sorti cette année : « I am Malala ».

Invitée de John Steward sur le Daily Show, son interview ne manquera pas de vous redonner foi en notre capacité à faire de ce monde un monde meilleur :

Les choses s’améliorent également dans le monde pour les personnes transgenres, et la communauté LGBT en général. Certains pays leur restent profondément hostiles, à l’image de la Russie de Vladimir Poutine, avec l’entrée en vigueur de lois clairement homophobes. Mais la communauté internationale n’y est pas restée sourde : François Hollande et Angela Merkel ont annoncé qu’ils n’assisteraient pas à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Sotchi.

L’Allemagne a été le premier pays européen à reconnaître officiellement un genre indéterminé : les parents dont l’enfant nait sans caractéristiques sexuelles déterminées (si on ne sait pas dire s’il s’agit d’une fille ou d’un garçon) n’auront plus à faire le choix à la place de l’enfant et de demander une intervention chirurgicale pour attribuer un genre. Ils pourront attribuer à l’enfant le genre indéterminé en attendant que l’enfant grandisse et puisse construire son identité.

Fierté pour tous

Si je ne devais retenir qu’une seule bonne nouvelle en 2013, ce serait celle-ci : enfin, finalement, (il était temps), la France est venue grossir les rangs des états qui autorisent et reconnaissent le mariage civil des couples homosexuels.

Le 23 avril 2013, l’Assemblée Nationale adopte définitivement la loi sur le mariage pour tous. Christiane Taubira, la ministre de la justice, a porté et défendu sans relâche ce projet de loi,  à travers une campagne acharnée des opposants de la Manif Pour Tous. Dans son discours de clôture, la Garde des Sceaux a eu des mots pour tous les jeunes qui ont pu être blessés par les slogans de la Manif Pour Tous, des mots pour leur dire :

« vous avez votre place dans la société. Restez avec nous et gardez la tête haute, vous n’avez rien à vous reprocher. »

Et pour ça Christiane, vraiment, merci.

Pour 2014, je nous souhaite un meilleur bilan encore à la fin de l’année. Il y a une grande marge de progression, en matière de droits des femmes, de droits de l’Homme en général et de libertés fondamentales, alors on a du pain sur la planche, certes, mais aussi des raisons de rester optimistes !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Clemence Bodoc
    Clemence Bodoc, Le 2 janvier 2014 à 11h20

    khalea;4535738
    J'ai trouvé l'article un peu court... La faute au manque d'actualités positives ? :)

    @tapioca Mais la mort de Mandela c'est pas vraiment une bonne nouvelle ! Ce serait à caler dans la rétrospective "négative" de 2013.
    ...BUSTED !!! :cretin: 

    Je l'avoue sans vergogne, j'ai galéré à trouver de l'actu vraiment "positive" en 2013. Bon, restons optimistes, je pense que c'est surtout dû au fait que la presse relaie essentiellement les "mauvaises nouvelles"... 

    Quant au nouveau Pape, j'ai hésité... pour les non-catholiques, je me disais que c'était plutôt une non-nouvelle, qu'il faudrait plutôt attendre qu'il prenne des positions "révolutionnaires" sur la contraception par exemple, là ce serait une bonne nouvelle (même pour des non-catholiques). 

    Mais je ne pense pas faire une rétro "négative" de 2013. Tout le monde fait déjà "ils nous ont quittés en 2013", et en cherchant des bonnes nouvelles je suis souvent tombé sur des mauvaises (genre l'humanité est entrée en dette écologique le 22 août cette année), donc bon... En parler quand c'est cohérent par rapport à un article que j'écris, pas de souci, mais faire un concentré de "mauvaises nouvelles", bof bof, ça va nous mettre un coup au moral pour rien ! 

    Sur ce, j'enfourche ma licorne et je retourne à la rédaction d'articles d'actu à pailettes ! :cretin: 

    :unicorn:

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)