« Black Girls Rock » célèbre les femmes noires américaines

Par  |  | 1 Commentaire

La cérémonie des « Black Girls Rock » a été diffusée ce samedi 5 avril 2015 aux États-Unis, et a mis en avant un panel de d’artistes et de personnalités noires américaines comme Jada Pinkett Sith, Janelle Monae ou... Michelle Obama !

black-girls-rock-michelle-obama

« Black Girls Rock » (Les filles noires déchirent) est une cérémonie annuelle fondée par Beverly Bond en 2005. Elle a pour objectif de mettre en lumière le travail et les actions des femmes noires influentes. Au-delà d’une simple médiatisation des femmes noires, il s’agit d’aider et d’encourager ces dernières à entreprendre et à savoir que la réussite professionnelle est possible. Les femmes noires, aux États-Unis comme en France, sont victimes d’une sous-représentation médiatique et n’ont pas beaucoup de modèles auxquels s’identifier.

Lors de la cérémonie, de nombreuses femmes noires ayant marqué l’année ont fait acte de présence comme Ava Duvernay, réalisatrice du film Selma, le biopic de l’activiste Martin Luther King. La soirée a été ponctuée par les prestations d’artistes comme la chanteuse et percussionniste Sheila E.

L’évènement fort de « Black Girls Rock » a été le discours de Michelle Obama. La première dame a décrit certains défis que les femmes noires doivent affronter au cours de leur vie : la peur de ne pas être assez intelligente, pas assez belle ou pas assez compétente. Michelle Obama décrit les attentes sociales auxquelles la femme noire est exposée et dépeint sa propre expérience de jeune femme noire ayant grandi aux États-Unis.

Le discours se veut féministe, aborde l’étiquette de femme « autoritaire » qu’on colle à celles qui parlent trop fort, à celles qui osent, et racontent comment elle a su se détacher du jugement des autres.

https://youtu.be/SbXmEkB-pUA

Plus qu’une description de la double difficulté qu’est de grandir en étant à la fois femme et noire, ce discours est utile et universel pour servir d’exemple à une jeunesse noire américaine qui se sent souvent perdue face à une absence de figures féminines auxquelles s’identifier !

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Naya Ali

Naya écrit des chroniques vie et société. Douée dans peu de choses à part faire des blagues, elle a préféré écrire chez madmoiZelle plutôt que de passer sa journée à jouer à la console. Elle recherche activement les deux individus qui l’ont victimisée dans le bus en l’appelant Tahiti Bob.


Tous ses articles

Commentaires
  • Sarb
    Sarb, Le 8 avril 2015 à 14h14

    Juste une chose: All girls always rock!!!:yawn: Even more black ones!!!! :cheer::cheer::cheer::cheer:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!