Bizutage : encore et toujours…

Le bizutage est interdit en France depuis 10 ans. Mais cette pratique existe toujours. La dernière affaire en date, révélée par RTL, a pour cadre la faculté de médecine d’Amiens. Des témoignages d’étudiantes font état d’humiliations à caractère sexuel. Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur, a demandé au doyen de la faculté de diligenter une […]

Bizutage : encore et toujours…

Le bizutage est interdit en France depuis 10 ans. Mais cette pratique existe toujours. La dernière affaire en date, révélée par RTL, a pour cadre la faculté de médecine d’Amiens.

Des témoignages d’étudiantes font état d’humiliations à caractère sexuel. Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur, a demandé au doyen de la faculté de diligenter une enquête.

Ouvrons le débat :
– as-tu vécu ou été témoin d’un bizutage ?
– que penses-tu de cette pratique ?
– comment expliques-tu qu’elle existe encore dix ans après son interdiction ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 32 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 23 octobre 2008 à 2h37

    lisa-loup;838616
    J'ai quand même du mal à croire que tu parles avec TOUTES les secondes années... C'est comme tout, on parle avec quelqu'uns, et ya des affinités qui se créent.
    Et personnellement, pour moi le bizutage c'est un peu "forcer les gens à être copains". Ouais, trop bien, on a bizuté ensemble, on est les meilleurs amis du monde.
    "Je croise des tas de gens, mais je rencontre jamais personne". ça me fait penser à ça en fait.

    j'ai jamais été bizutée, ça m'a pas empéché de rencontrer des filles qui sont devenues des amies, de parler avec les gens pendant les cours....
    Bah non, forcement, mais ça peut te permettre de rencontrer des gens avec qui tu as des affinités. C'est juste une occasion de rencontrer du monde en plus. Après, effectivement, ça peut ne pas coller mais ça reste quelque chose de personnel.

Lire l'intégralité des 32 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)