Les billets TER et Intercités deviennent valables une semaine seulement (au lieu de deux mois)

Les billets sans réservation TER et Intercités voient leur période de validité réduite de 61 jours à une semaine à partir du 2 septembre, selon la SNCF.

Si vous avez de vieux billets de TER ou d’Intercités qui traînent, c’est le moment de les utiliser !

Ces billets sans réservation étaient jusqu’à présent valables 61 jours, soit deux mois. Pour lutter contre la fraude, la SNCF a annoncé qu’ils ne le seraient désormais plus qu’une semaine à partir du 2 septembre.

« Pour la SNCF, cette mesure réduit les opportunités de fraude liées à la multi-utilisation des billets. C’est un des leviers pour la préservation des recettes et le développement du service public. C’est également un signe de considération vis-à-vis des voyageurs en règle. »

Un changement qui ne devrait cependant pas chambouler la majorité des passager-e-s : 80% des usager-e-s de ces transports en commun réservent déjà leur billet dans la semaine de leur voyage, et 55% le jour même.

Et toi, ça aura des conséquences sur ta manière de prendre le train ?

À lire aussi : Les joies du TGV, petit récapitulatif

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 25 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mann
    Mann, Le 12 septembre 2014 à 13h28

    calgon2000;4917269
    mann;4900217
    Ahah, oui j'avais déjà vu le message sur les bornes TER.

    J'faisais évidemment partie des gens qui réutilisaient leurs billets. Parce que, z'êtes gentils à la SNCF hein, mais quand on sait que le contrôleur passe même pas une fois sur deux, j'ai pas envie de débourser inutilement du fric à chaque fois. J'suis étudiante, pas blindée de fric. T-T

    Donc ouais, encore un joli moyen de nous entuber. En plus, c'est pas comme si le service était de qualité : entre les retards à répétition, les grèves tous les deux mois, les pannes à la noix qui te font prendre le TGV debout sur la plateforme alors que t'avais une place réservée (mais non t'es pas remboursé(e) parce qu'au final il est arrivé avec une heure de retard...o/), les nanas du guichet complètement incompétentes (bah si voyons, c'est 80 € un aller/retour Colmar/Zurich alors qu'en fait c'est maxi 50 €), les augmentations du tarif tous les 6 mois...

    Bref, j'aimerais bien qu'ils aient de la concurrence, ils se foutraient déjà moins de la tronche des usagers.
    Bon même si ça date comme sujet, j'avais envie d'être la voix dissonante de l'histoire.
    Déjà, le commentaire que je cite, je le trouve complètement fou (j'irais pas jusqu'à dire que c'est du foutage de bouche mais...) :
    Tu dis que la SNCF t'entube alors que tu n'hésites pas à revendiquer le fait que tu fraudes régulièrement (parce que c'est de la fraude ce que tu fais hein). 
    Qui entube qui en fait? C'est à dire que non seulement tu resquilles sciemment, mais en plus tu te permets de râler? Et râler pourquoi? Parce que tu pourras plus frauder en paix, c'est le comble non?! 

    Parce que c'est quand même un peu parce que TU fraudes (toi et d'autres hein pas seulement toi, quand même), qu'elle est prise cette mesure stu veux!
    T'en as bien profité le temps que ça a duré, tant mieux pour toi hein, mais voilà c'est fini, on peut pas tout le temps gagner.

    Puis c'est un peu comme si tu allais chez le boulanger et que tu lui disais "salut donne moi du pain steuh plait! Ah mais par contre je le paye pas, je vais pas débourser du fric inutilement, parce qu'il est pas bon ton pain. Allez au revoir". Bah non ça marche pas comme ça, si t'aimes pas ce pain, tu changes de boulangerie. Bah si t'aimes pas le train tu changes de moyen de transport... et si t'as vraiment pas de fric, je présume que tu t'achètes pas de la langouste tous les jours? C'est pareil pour le train, si t'as pas les sous, tu le prends moins. C'est moche mais voilà. 

    C'est pas sous prétexte que tu estimes que la SNCF te voles ("te prend en otage"/te donne le cancer/provoque la calvitie/fait peur aux enfants etc etc...) que ça te permet d'enfreindre ce qui, en fait, est quand même une loi, hein, en passant. 

    Et tiens, pourquoi justement, y a pas de contrôles dans les trains et qu'on préfère choisir l'option qui est débattue ici? parce que ça permet de ne pas embaucher du cheminot.
    Et pourquoi les machines sont en panne? Parce qu'il faut du cheminot pour s'en occuper. Sauf qu'il faut supprimer cette "sale race de personnes incompétente et nantie" (incompétente jusqu'à ce qu'elle fasse grève et qu'on s'aperçoive que sans elle plus rien ne fonctionne? parce que mine de rien le transport de millions de personnes ne s'improvise pas hein).
    Donc, ouai, SNCF limite la validité des billets, plutôt que d'embaucher du cheminot. Vous devriez être contents les gens!!!

    Par ailleurs, tu crois que la concurrence, elle va te laisser frauder? Et puis franchement, le jour où il y aura de la concurrence sur du TER ce sera guinguette, parce que les lignes TER je crois pas que ça soit suffisamment lucratif pour que la concurrence se penche dessus avant un bon moment, faut être lucide.

    Bref, on pourra toujours prendre les billets à l'avance, faudra juste préciser les dates des voyages pour que la validité d'une semaine débute en fonction de ladite date, et pour les billets déjà pris dont on sait qu'on ne les utilisera finalement pas de suite, les échanges et remboursements ça existe aussi et ça se fait très bien (ok, c'est plus contraignant mais le billet est pas perdu pour autant).

    J'dis pas qu'il y a pas des choses à améliorer à la SNCF, looooooin de là! Mais y a des moments où c'est un peu facile de tirer à boulets rouges dessus et de voir les choses par le petit bout de la lorgnette.

    Dites vous que moins de fraude, c'est aussi parfois, moins de train en retard pour virer lesdits fraudeurs qui en plus de ne pas être en règle, piquent des crises pas possibles au point de devoir les évacuer. Et oui.
    Étant donné que je ne fraudais quasiment pas, non je ne vois pas en quoi je serais fautive des 300 000 millions de perte de la SNCF. Pire, j'oserais même dire que les fraudeurs entraînent moins de déficit à la SNCF que les énormes parts de leurs actionnaires. Mais bon, c'est toujours plus simple de taper sur les usagers que sur les actionnaires hein. *_*

    Je ne vois absolument pas l'intérêt de la comparaison avec le boulanger. Que je sache, le prix d'une baguette n'augmente pas tous les six mois et n'ait pas à un prix inabordable (en moyenne 0,75 € par chez moi), contrairement au prix du billet de SNCF. Et en sachant, que la qualité du service n'est pas au rendez-vous.

Lire l'intégralité des 25 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)