Une bière pour être, comme Poutine, un vrai bonhomme

Hello, my name is Vladimir — Not for gays est une bière qui proteste à sa façon contre l'oppression envers les homosexuel-le-s en Russie, à l'occasion des Jeux Olympiques d'Hiver.

Les créateurs de Brewdog sont mes nouveaux héros. Déjà, ils sont brasseurs, et en bonne amatrice de bière, j’aime bien ce concept. Mais en plus d’avoir l’un des plus jolis métiers du monde, ils luttent contre l’homophobie. Les Avengers à côté, c’est des peaux de zob du super-héroïsme si vous voulez mon avis.

La brasserie a en effet décidé de protester à l’occasion des J.O. de Sotchi contre les mesures homophobes, la politique homophobe et l’atmosphère homophobe de manière générale en Russie en utilisant deux choses que ses fondateurs semblent bien connaître :

Ils ont mis au point une bière « über-hétéro », comme Vladimir Poutine. Elle s’appelle Hello, my name is Vladimir — Not for gays (Bonjour, je m’appelle Vladimir — Pas pour les gays). L’étiquette de cette bière, aromatisée à base de plantes réputées pour aider à la performance sexuelle, montre le Président de Russie façon Warhol sur des vignettes roses pétantes où il apparaît maquillé.

Au cas où tu douterais de l’aspect politique de ce breuvage, on peut lire sur le site de Brewdog :

« Bonjour, je m’appelle Vladimir. Je suis une bière pour les mecs super hétéros qui font du cheval torse nu et ont des couteaux. Je suis une bière qui célèbre les Jeux Olympiques d’Hiver 2014. Mais je ne suis pas pour les gays. Tu aimes lutter contre des hommes costauds sur un matelas de judo et pêcher dans ton maillot de bain moule-bite ? (Une référence, on l’imagine, au tumblr Poutine fait des trucs avec Vladimir en Action Man) Alors cette bière est faite pour toi !

Les lois tordues et nauséabondes mises en place en Russie, qui empêchent les gens de vivre leur vie, c’est quelque chose qui ne nous donne pas envie de rester à rien faire et de ne pas avoir d’opinion. Nos croyances profondes sont la liberté d’expression, de parole et une passion profonde (sans mauvais jeu de mots) pour l’idée de faire ce qu’on aime faire. Par conséquent, nous donnerons 50% de nos bénéfices perçus sur cette bière à des organisations caritatives qui supportent les individus qui souhaitent de s’exprimer librement sans préjugés. »

Sur l’étiquette au dos, on peut également un autre message à forte teneur en ironie. Une traduction par Rue89 car n’est-ce pas, puisqu’elle était si bien faite par eux, pourquoi la reformuler (bisous) :

« Je suis 100% hétéro et je ferai passer des lois pour le prouver.

Me boire vous donnera l’énergie, l’ignorance et le dogmatisme nécessaires pour tuer un cerf (torse nu) et faire passer des lois discriminatoires (vous pouvez garder le haut) avant même d’avoir pris votre petit-déjeuner au caviar. »

Et le meilleur dans cette histoire, c’est quand même qu’ils ont envoyé un pack de cette bière au Kremlin. J’aurais aimé être là pour voir la réaction de Vladoche.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire