Suis la vie de 3 curés à la Prêtres Academy !

Pour lutter contre la désaffection des églises, tous les moyens sont bons… C’est ce qu’a compris le diocèse de Besançon qui vient de lancer la Prêtres Academy… Même logo, même générique que la célébre école de chant, mais cette fois les candidats sont des prêtes… Mais non, il ne s’agit pas d’une compétition pour savoir […]

Suis la vie de 3 curés à la Prêtres Academy !

Pour lutter contre la désaffection des églises, tous les moyens sont bons… C’est ce qu’a compris le diocèse de Besançon qui vient de lancer la Prêtres Academy… Même logo, même générique que la célébre école de chant, mais cette fois les candidats sont des prêtes… Mais non, il ne s’agit pas d’une compétition pour savoir lequel sera au final nommé "prêtre de l’année", mais plutôt une stratégie de comm’ pour nous faire s’intéresser au quotidien de Christophe, Franck et Michel, curés du diocèse de Besançon. L’idée est de réconcilier les plus jeunes avec la religion. En ligne depuis quelques jours, le premier épisode a déjà été vu par plus de 33 000 personnes.

Alors, que penses-tu de l’initiative ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Blodeuwez
    Blodeuwez, Le 26 juin 2008 à 17h33

    Hélio;702409
    La discussion n'est pas stérile, on est pas d'accord c'est tout.
    J'en déduis que tu parles du Vatican, je déplore moi aussi bon nombres de leurs positions. Mais dans mon premier message je parlais de l'église de proximité, des prêtres et de leur façon de se moderniser ou non en s'ouvrant à un plus large public (en l'occurence ici par le biais de certains médias). J'avais donc interprété ta réponse par rapport à celà.
    Bon allez, on arrète là le HS, si tu veux parler en mp y a pas de soucis (mais je suis quand même un peu échauffée là je te le cache pas).
    Ah non mais bien sûr, l'Eglise de "proximité" est généralement très ouverte y a pas de problème, les prêtes sont au contact de la population donc plus "au fait des choses". Quand j'étais plu jeune, je fréquentais pas mal l'Eglise et les prêtes que j'y ai rencontré étaient aussi ouvert d'esprit que toi et moi. En fait on est d'accord on parlait juste pas de la même chose.

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)