Bernard de la Villardière craque son slip

Ce week-end, Bernard de la Villardière était l'invité de Laurent Baffie dans l'émission 17ème sans ascenseur. Il y donne son avis sur les prostituées, sur son image, et y raconte deux blagues salaces.

Bernard de la Villardière est à la télévision française ce que les membres de ZZ Top sont à la barbe fournie : une référence suffisamment ringarde pour en devenir cool. Toujours parfaitement apprêté avec des vestes qui semblent avoir été repassées à même son torse, le teint gorgé d’un soleil plus ou moins artificiel, il est connu pour ses reportages d’Enquête Exclusive qui comprennent toujours dans leur titre les mots « sexe », « drogue » et/ou « prostitution ». Dans cette émission, il est partout : il fait la voix off (toujours grave, carrément too much) et se balade sur le terrain pour recueillir les impressions des sujets du documentaire. On le connaît comme ça, BdV, un mec en apparence un peu guindé, un peu mal à l’aise quand on l’approche de trop près. Comme avec ce strip-teaser (mention spécial au surnom que lui donne Thomas Sotto à la fin de Capital) :

OH LALA LA VERSION GIF !

Bref, prenez tout ce que vous saviez sur Bernard de la Villardière et cachez ces préjugés sous vos fesses pour quelques minutes : ce week-end, il était invité dans 17ème sans ascenseur, l’émission de Laurent Baffie, et il s’est sacrément décoincé le sillon inter-fessier. Selon Pure Médias, c’est parce qu’il aurait un peu trop picolé. Blagues salaces qui tombent à l’eau comme un lardon qu’on jette dans l’huile, autodérision OU gros melon, éloge de sa voix de plus en plus sensuelle et réflexions autour des prostituées yeux dans les yeux avec Miss France, c’est un grand moment de télévision awkward comme on en fait vraiment pas assez :

Question : à quel moment Bernard s’est-il dit que personne ne sortirait du contexte le moment où il dit avec un air de crooner « Toutes les putes sont des Miss, je vais te dire. Moi qui ai fait le tour des putes de la planète, elles sont toutes belles, à l’intérieur » ? Je me demande.

via

CHANSON DE NOEL - MBN & la rédac (clip)

Sophie Riche

Eh, salut toi ! Avant, mon pseudo, c'était Sophie-Pierre Pernaut, mais comme c'était un peu long et que j'aime bien mon vrai nom, j'ai repris mon blaz. Mais bon, tu peux m'appeler Sophie-Pierre Pernaut ou Sophie-Pierre ou SPP ou même dauphin. C'est toi qui choisis. Sinon J'ai 25 ans jusqu'à ce que j'en ai 26, puis 27 et ainsi de suite jusqu'à ce que je meurs ; tu connais le principe.

Tous ses articles

Commentaires
  • Tyfeine
    Tyfeine, Le 19 mars 2013 à 19h52

    Ben du coup on sait comment fait berni pour tromper la solitude loin de sa femme.(je pense qu'à ce moment là il était trop pompette pour ce dire que oui, il est évident qu'une telle perle sera sortie de son contexte, car déjà dans le contexte elle porte fortement à confusion!). Et MERCI pour le gif, il est trop fendard!

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!