Les selfies de seins, une réponse positive au #BellyButtonChallenge

Le #BellyButtonChallenge est un hashtag qui vise encore une fois à complexer les femmes... Sans succès ! Mieux vaut le #BoobsOverBellyButton, pour se toucher les seins plutôt que le nombril.

Après la folie du thigh gap, les réseaux sociaux se sont enflammés autour du Belly Button Challenge. Ce mouvement venu de Chine et du réseau Weibo consiste à se prendre en photo en train de toucher son nombril… en passant par le dos. Une manœuvre acrobatique prétendument « basée sur des faits scientifiques » et qui signifierait que toute personne réussissant cette galipette serait en bonne santé — comprendre : mince pile-poil comme il faut.

Au même titre que le thigh gap qui dépend plus des os que de la minceur, le Belly Button Challenge est une vaste connerie qui ne vise, encore une fois, qu’à faire complexer sur son poids. Pour l’avoir essayé moi-même, cet exercice est absolument ridicule et fichtrement douloureux, outre la violence de la sentence : « Tu n’es pas en bonne santé. »

belly-button-challenge-fail

Perçois-tu la détresse dans les yeux de cette rédactrice ?

Heureusement pour nous, le monde est parfois un joli endroit qui sait réagir merveilleusement à des tendances pareilles. La marque de lingerie Curvy Kate s’est associée à une association caritative luttant contre le cancer du sein, CoppaFeel, pour lancer un hashtag positif, #BoobsOverBellyButton. Leur but est de rappeler aux femmes qu’il y a des choses plus importantes dans la vie et pour son corps que de s’attraper le nombril avec le bras opposé.

dani-bianca-fearon-instagram

CurvyKate vient de me faire découvrir le plus drôle et ridicule des nouveaux « challenges » qui sévissent sur Internet. L’expression faciale montre clairement à quel point j’étais impressionnée de pouvoir toucher mon nombril, et le plus fou c’est que je n’ai même pas eu besoin de me démettre l’épaule, pourquoi est-ce que tout le monde ne le fait pas de cette façon ?

Et puis franchement, quoi de mieux que de toucher ses seins (ou ceux de quelqu’un d’autre avec son consentement) pour être en bonne santé ?

À lire aussi : Les mannequins « grande taille » et leurs prothèses rembourrées créent la polémique

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 24 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Schwa
    Schwa, Le 20 juin 2015 à 2h51

    @3 En fait ce que j'ai pas trop apprécié dans ton message, c'est qu'au delà de critiquer cette mode, qui est débile et injustifée, (pile comme le thigh gap quoi), t'as tiré des conclusions sur les nanas qui la suivent. Enfin le délire "pour pouvoir dire aux copines" je comprends pas trop. En fait je trouve pas ça cool ni construcif de s'attaquer aux nanas qui font les régimes dont tu parles, parce que le culte de la minceur ça atteint en gros tout le monde dans notre société, entre les pubs, la télé, les séries, enfin les médias tout simplement, c'est impossible de pas se dire "la minceur est plus belle", du moins tant qu'on est pas un peu "éduqué" sur ce sujet.
    Mon imc est trop bas, parce que j'ai les os fins, et j'ai un thigh gap, et je peux faire ce truc stupide du nombril, pourtant j'ai rien fait pour ça, donc j'ai pas de raison d'en être fière et d'aller en parler à mes potes, et je mange à ma faim, et je suis en bonne santé, merci.
    Mais je suis d'accord, c'est une mode toxique, comme le thigh gap, aucune des deux n'ont à voir avec la corpulence, mais bon, je trouve que ton message tapait à côté.

Lire l'intégralité des 24 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)