Haut les culs : comment pimper son fessier ?

En cette Journée de la Fesse, Virginie te propose un article beauté 100% dédié à ton postérieur. Peau toute douce et muscles bien bombés, voici quelques conseils pour pimper ton boule.

Haut les culs : comment pimper son fessier ?

Étape 1 — Routine beauté « beau cul »

Soyons réalistes : masser ton cucul avec une crème, aussi chère soit-elle, ne le remontera jamais de plusieurs centimètres. En revanche, adopter une routine beauté « belle peau » sera véritablement efficace pour te faire la croupe toute douce et un peu plus ferme.

  • La friction à sec

La mission « bon boule » commence directement après la douche, une fois que tu es bien sèche, avec une friction de tout ton petit corps au gant exfoliant ou au loofa. Cette friction dite « à sec », en plus d’éliminer les cellules mortes, va améliorer la circulation sanguine ainsi que le systme lymphatique. Ce qui veut dire, à force d’acharnement, moins de cellulite et de rétention d’eau !

Attention, même si c’est bon pour le corps, n’abuse pas trop du gant exfoliant : quand ta peau a pris une jolie couleur rose cochon, tu peux arrêter !

Petit conseil pour un résultat visible :  le sens de la friction doit toujours aller des extrémités (mains et pieds) vers le cœur.

  • Le massage qui va bien

Après avoir bien frictionné ta petite petite personne gracile, prends une quinzaine de minutes pour hydrater ta peau et masser ton popotin avec une crème pour le corps ou une huile anti-cellulite.

Pour bien faire pénétrer le produit et booster la circulation sanguine (eh oui, encore : circulation = élimination), utilise de grands mouvements circulaires pour masser ton fessier. N’hésite pas à exercer une certaine pression pendant le massage et dirige toujours tes mouvement du bas vers le haut, c’est à dire du pli de la fesse en remontant vers la chute des reins.

La friction à sec et le massage sont à réaliser autant de fois que possible par semaine. Pour te motiver, dis-toi que plus tu enchaîneras ces deux étapes, plus les résultats sur ton booty seront rapides !

Étape 2 — Bouge ton boule

En plus d’une routine beauté adaptée, la pratique régulière de quelques exercices pour muscler ton séant n’est pas à négliger pour le bomber et, ne nous voilons pas la face, tenter de le remonter au-dessus du niveau de la mer.

Si tu es motivée, certains sports comme la natation, le vélo, la danse et l’aviron sont réputés pour faire le cul dur comme un roc (ensemble comme un roc). N’hésite pas à aller te renseigner à la mairie de ta ville ou de ton arrondissement pour voir ce qu’elle propose.

Si tu n’as pas la foi (ou les moyens) de t’inscrire en club/dans une salle de sport pour shaker ton booty avec le sosie de Bruno Vandelli, voici une petite liste d’exercices faciles à réaliser à peu près n’importe où :

  • L’ascenseur, c’est pour les feignasses ! Quel que soit le nombre d’étages à monter, prends toujours les escaliers.
  • Tu as dix minutes de marche jusqu’au métro ou tu prévois une petite balade ? Serre les fesses !
  • Assise devant ton ordinateur ou dans ta voiture, contracte les fesses quelques secondes et relâche. Recommence l’exercice une dizaine de fois et, si tu peux, fais-le plusieurs fois par jour.

Si tu as un peu plus de temps et de motivation, tu peux réaliser quelques exercices très simples chez toi. Voici trois vidéos proposant différentes séries de mouvements :

Prendre soin de ses fesses, c’est bien, mais apprendre à les aimer, c’est bien aussi ! Alors que tu sois plutôt Beyoncé ou Kate Moss, sois fière de tes attributs et marche le cul haut et bombé d’orgueil. Tu le vaux bien.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mad_Summers
    Mad_Summers, Le 20 juin 2014 à 14h33

    J'ai déjà un petit amas de graisse sur mes fesses assez bien proportionnée mais je note la technique du massage!
    Je m'hydrate régulièrement mais pas de cette façon.

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)