Bastien Vivès en vrai

Bastien Vivès est un sacré numéro. Dans le cadre de sa BD Lastman, Fab l'a interviewé, et il s'est retrouvé à parler de toute plein d'autres choses.

– Article initialement publié le 7 février 2013

Comment titrer une interview où on parle avec Bastien Vivès (aka « le jeune prodige de la bande dessinée » selon tous les médias) de son oncle, de romantisme et de sexe, de Lastman, du poker angoumoisin, d’inceste et de viol, de grosses-poitrines-naturelles et enfin de sa rencontre avec Hitomi ? C’est Navo – qui connaît bien le gaillard par ailleurs – qui m’a soufflé ce titre, merci à lui.

– Lastman sort demain, n’hésitez pas à foncer chez votre libraire !

Les making-of de Lastman (avec Hitomi, la pornstar japonaise)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 29 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AlexieGru
    AlexieGru, Le 9 juin 2013 à 14h46

    J'arrive un peu tard pour répondre à cet article, mais au vue des commentaires précédents, j'ai vraiment envie de donner mon avis.

    Je ne connais absolument pas le travail de Bastien Vivès et j'avoue que j'ai (d'abord) cliqué uniquement pour cette belle chevelure ^^

    Toutes celles qui crie au "monstre sexiste" "connard imbu de lui même" "utilisant un soit disant humour pour faire passer des propos odieux". S'il vous plait, partez. Loins

    Ce genre de discours, complètement absurde d’hystériques mal renseignées (oui par ce que parler de "connard" juste avec une interview, c'est un peu excessif), me rappelle les commentaires que je vois tout le temps sous les interviews de Navo (Bruno Muschio): "Mon Dieu qu'il est arrogant" "Il a l'air de se foutre de l'interview" "Si il se fait chier il faut le dire" "Comme il a le melon" etc

    Juste, la ferme. Vraiment. Renseignez vous bordel
    Pour exemple, Navo, j'ai d'abord lu son blog (maintenant perdu à jamais) et je pense sincèrement que ces vannes racistes, ces tweets provocs etc,  c'est juste un moyen de ce séparer des gens qui ne veulent pas voir ce qu'il y a haut delà. Si vous décidez de prendre des propos isolés, comme éléments représentatifs de quelqu'un, encore une fois, chut.

    Je suis encore plus révoltée par celle qui remettent en question les motivation de Fabrice après ce genre d'interview. Vous croyez vraiment que Fabrice, et le reste de l'édito, est assez aveugle et stupide pour vendre mamoiZelle.com comme un magasine anti maschiste, mais "en fait publier des propos totalement misogynes sexistes etc" ?
    C'est un profond manque de respect.
    Je pense, personnellement que Fab connais assez bien les personnes qu'il a en interview pour savoir si c'est ou pas du second degré, et a assez confiance en eux pour pas dire de choses trop extrêmes.
    Et puis à la limite, ce n'est pas à vous de donner un jugement aussi caricatural et gratuit.

    Pour revenir à Bastien Vivès, par ce que c'est quand même la base de l'article hein ^^', je le trouve plutôt mignon dans sa façon de parler des femmes qui l'attirent, et quand il parle de Hitomi, j'ai plus l'impression que ça a été un genre de vaccin. Maintenant qu'il a rencontrer une femme aussi impressionnante, c'est plus cool à vivre dans sa vie de tout les jours, et pas "Maintenant que j'ai rencontré Hitomi, toutes les autres meufs ça vaut rien" comme le suggéraient certain commentaires.
    Je ne comprends pas où est la misogynie dans la fait qu'il aime dessiner des filles comme ça ? Si sont fantasme était les lesbiennes black unijambistes, le discours serait différents. Vous ne pouvez pas reprocher à qui que ce soit de rentrer dans un cliché sii la personne aime ça, uniquement par ce que c'est un cliché.

    Bref, j'irais surement lire Polina (la vidéo de Pénélope sur le sujet m'a vraiment donné envie), et le voir en dédicaces, car malgré tout il a l'air sympas ^^

    (Pour celles qui ont tout lu, ne sont pas d'accord et peut être énervée, voilà de quoi détendre les esprits ^^

    Spoiler

    Du love !

Lire l'intégralité des 29 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)