Comment j’apprivoise ma peur de l’abandon — Le dessin de Léa Castor

Léa Castor a toujours eu peur de se sentir abandonnée, depuis elle a appris qu'avouer ses angoisses lui permet de se rapprocher des gens qu'elle aime.

Comment j’apprivoise ma peur de l’abandon — Le dessin de Léa Castor

Coucou toi !

Ce dimanche ce n’est pas un Corps à cœur Cœur à corps que j’avais envie de te partager. J’ai récemment vécu une expérience qui m’a ramenée à une de mes peurs viscérales : me sentir seule, abandonnée.

Encore une fois j’ai pu constater qu’affronter tes peurs ça te fait grandir puissance 1000 et ça te permet de te rapprocher de plein de gens (enfin plutôt ceux qui t’aiment déjà pas mal).

Parce que soyons réalistes, nous sommes tous faillibles et c’est ce qui fait que nous sommes attachants. C’est un sentiment tout nul, on est d’accord, mais ça permet de mieux se rencontrer.

Je te laisse découvrir mon récit ! Si tu as vécu la même chose, viens tout me raconter dans les commentaires !

Si tu aimes bien ce que je fais, tu peux me retrouver à plein d’endroits différents : sur mon Instagram, ma page Facebook, ou encore dans cet autre strip que j’avais dessiné pour madmoiZelle !

 

Pour suivre Léa Castor, rendez vous sur Instagram et Facebook !

Léa Castor

Graphiste et illustratrice Castor voyageuse, j'ai décidé de poser mon sac-à-dos et ma palette d'aquarelle dans la madmoiZelle family pour un moment.

Tous ses articles

Commentaires
  • Zazouyeah
    Zazouyeah, Le 19 août 2018 à 17h28

    @Eiden : avec plaisir alors ! :top:
    J'ai oublié de préciser dans mon message que je ne suis pas non plus la personne la plus à l'aise en société (sinon j'imagine que je ne commenterais pas sous cet article...), donc contre la timidité envers les inconnus un seul credo : fake it 'til you make it !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!