L’auteure de « Mange, prie, aime » a fait son coming-out

Elizabeth Gilbert, l'auteure de Mange, prie, aime a fait son coming-out dans un long post Facebook drôlement émouvant.

Mercredi, l’auteure du bestseller Mange, prie, aime, adapté au cinéma en 2010 avec Julia Roberts dans le rôle principal, a fait son coming-out sur Facebook.

Après son célèbre voyage initiatique si libérateur, Elizabeth Gilbert avait épousé l’homme qu’elle rencontre à la fin de son livre. Début juillet, elle annonçait sur sa page Facebook qu’ils divorçaient.

Elle vient d’en expliquer la raison, révélant sa relation avec celle qui était jusque là sa meilleure amie depuis 15 ans.

Et attention, c’est chargé en émotion : Elizabeth explique qu’elle a eu une révélation en apprenant que sa meilleure amie, Rayya Elias, avait un cancer du pancréas et du foie – une maladie incurable. 

« Beaucoup d’entre vous savent ce que Rayya Elias représente pour moi. C’est ma meilleure amie, oui, mais ça a toujours été plus grand que ça. Elle est mon modèle, ma compagne de voyage, ma source la plus fiable de lumière, ma force, la confidente en qui j’ai le plus confiance. En résumé, elle est ma PERSONNE. J’ai si souvent parlé d’elle sur cette page, et beaucoup d’entre vous m’ont également entendue parler d’elle dans mes discours.

Mais il s’est passé quelque chose dans mon cœur et ma tête les jours et les semaines qui ont suivi le diagnostic de Rayya. La mort – ou sa perspective – a une façon d’éliminer tout ce qui n’est pas réel, et dans cet espace nu de pure réalité, j’ai été confrontée à cette vérité : je n’aime pas juste Rayya ; je suis amoureuse de Rayya.

Et je n’ai plus le temps de nier cette réalité. L’idée d’être un jour assise dans une chambre d’hôpital avec elle, de lui tenir la main et la regarder partir, sans jamais lui avoir fait savoir (ou m’être fait savoir !) l’étendue des vrais sentiments que j’éprouve pour elle… et bien, cette pensée était inconcevable.[…]

Voilà où nous en sommes maintenant : Rayya et moi sommes ensemble. Je l’aime, et elle m’aime. Je traverse ce voyage du cancer avec elle, pas seulement en tant qu’amie, mais en tant que sa compagne. Je suis pile où je dois l’être – au seul endroit où je le peux. »

Et Elizabeth explique que si elle a choisi de faire cette déclaration publique, c’est par souci de vérité et de transparence – une belle inspiration pour ses lectrices et lecteurs.

« Alors pourquoi est-ce que je parle publiquement de ça maintenant ?

Parce que – pour le pire comme le meilleur – je suis quelqu’un qui vit sa vie publiquement. Cet été a été pour nous une période essentielle de silence, de guérison, et d’incubation. J’ai eu besoin de ce temps, et j’ai été reconnaissante de l’avoir. Mais l’été est fini. J’ai du travail à faire dans le monde – du travail que je ne peux plus reporter. […]

J’ai besoin de vivre ma vie dans la vérité et la transparence, bien plus que j’ai besoin de vie privée, ou de bonne publicité, ou de prudence, ou de l’approbation ou la compréhension d’autres personnes, ou de quoi que ce soit d’autre. […]

Mais voilà ce que je vous demanderai : parce que je crois en l’amour, je demanderai de l’amour.

Quelle que soit la dose supplémentaire d’amour que vous puissiez porter dans vos cœurs, pourriez-vous nous en envoyer ? Je vous en serais si reconnaissante, et – croyez-moi – nous le ressentirons. Et cela aidera. Nous résonnerons de cet amour, et nous vous remercierons de nous l’avoir envoyé.

Parce que la vérité est la force qui nous guide là où nous devons être dans la vie, mais l’amour est le pouvoir de nous guérir une fois que nous y sommes. »

Ses followers ne l’ont pas déçue, lui envoyant des tonnes de messages de soutien et d’affection.

Pour une belle déclaration, c’est une sacrée belle déclaration !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MadRose
    MadRose, Le 11 septembre 2016 à 12h09

    C'est si... Touchant..!
    J'admire.
    Tout le monde mérite l'amour. Un amour véritable.

    Par contre, je me suis faite spoiler la fin de mon livre de chevet du moment :lunette:

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)