Wilfried Lupano, un petit génie du scénario — Autour d’un auteur BD

Wilfried Lupano est un auteur de BD absolument génial à l'honneur dans ce premier numéro d'une nouvelle série d'articles !

Wilfried Lupano, un petit génie du scénario — Autour d’un auteur BD

L’univers de la bande dessinée est un monde vaste : collaborations, nouvelles séries, spin-off… L’idéal pour trouver LA bonne BD, c’est de connaître les auteurs qui font mouche presque à chaque fois. Wilfried Lupano en est un bon exemple.

Lupano, c’est le scénariste avec lequel tu as peu de chances d’être déçue. C’est un poids lourd de la BD française. Il roule sa bosse dans le milieu depuis quatorze ans, et la plupart de ses œuvres sont de petits bijoux.

Sa première série, Alim le Tanneur, est un best-seller de la BD. Ça parle d’un monde où le fanatisme règne en maître et guide les hommes vers les pires abominations. En quatre tomes, Lupano nous révèle le quotidien d’Alim, de sa fille et de son grand-père. Et c’est un réel plaisir de voir les personnages évoluer, découvrir et parcourir le monde. C’est simple : j’ai acheté l’intégrale, et je l’ai dévorée !

L’ivresse des fantômes est aussi un incontournable de l’auteur. Cette série a de la bouteille puisque le premier tome a été publié en 2007 !

L’histoire se passe dans un monde alternatif, assez similaire au nôtre à ceci près qu’il est plus futuriste et plus crade. Lili est une jeune fille complètement accro à une drogue hallucinogène très en vogue, la graine de Katazura. Blasée par sa carrière d’artiste de cirque ratée, elle se met en tête d’en cultiver afin de gagner sa vie.

Mais les choses ne sont pas si simple : pour dealer, il faut être en contact avec des gens louches, se cacher, préparer ses coups et trouver des parades. L’ivresse des fantômes nous plonge dans ce monde de trafics d’influences, de mafias et d’enquêtes policières.

Lupano a dernièrement fait parler de lui avec Le singe de Hartlepool, un one-shot primé au festival d’Angoulême. Dans ce livre, il aborde le thème de la haine entre Français et Anglais en pleine guerre Napoléonienne, par le biais de l’histoire d’un petit singe déguisé.

Ce bouquin a eu un énorme succès à sa sortie. Le talent de l’auteur n’est pas seulement de bien raconter les histoires : il trouve toujours le dessinateur idéal pour chaque BD. Pour Le singe de Hartlepool par exemple, il a pris le pari de faire appel à un tout jeune dessinateur spécialisé dans l’animation, Jérémie Moreau.

Mais je ne te dirais pas que c’est un auteur hyper-productif s’il n’avait fait que ça ! Dans un tout autre genre, il y a aussi Azimut, racontant l’histoire d’un monde cette fois-ci totalement différent du nôtre. Complètement barrée, l’histoire d’Azimut reste mystérieuse pour l’instant… À voir si le second tome, prévu pour le 15 janvier prochain, sera plus compréhensible.

Son dernier album, Ma Révérence, traite toujours d’une histoire dure mais de façon passionnante : celle d’un homme d’une trentaine d’années qui, déprimé par la vie, décide de braquer un fourgon blindé pour s’octroyer un remboursement moral.

Les thèmes abordés par Lupano sont toujours sombres, emprunts de misère et de mal-être. Pourtant, il arrive toujours à nous faire sourire : ses œuvres sont franches, sans concessions, mais pas forcément pessimistes. Comme il le dit lui-même : « on ne sait pas trop si on doit en rire ou en pleurer, du coup on fait les deux ».

Lire Lupano, c’est finalement ouvrir une porte sur le monde : l’expérience est amusante, étonnante, désolante… pas toujours dans cet ordre !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire