Pop Up, la nouvelle émission d’Audrey Pulvar sur la pop-culture, ça donne quoi ?

Samedi, 11h, c'est le nouveau rendez-vous Pop Up qui parle de pop-culture avec Audrey Pulvar. Premier épisode aujourd'hui, alors comment c'était ?

Pop Up, la nouvelle émission d’Audrey Pulvar sur la pop-culture, ça donne quoi ?

C8 a lancé aujourd’hui à 11h la nouvelle émission animée par Audrey Pulvar : Pop Up. La journaliste a bien bougé depuis qu’elle était directrice de publication des Inrocks, non ?

Est-ce qu’une énième émission culturelle présente encore de l’intérêt ?

Pop Up, c’est quoi ?

Eh bien, il s’agit d’une émission culturelle qui veut s’adresser à tout le monde. Des phénomènes actuels de société à de la culture plus classique, Pop Up brasse large pour attirer du monde à une case horaire originale. Les émissions culturelles ne croulent pas non plus, alors un format un peu plus dynamique ne fait pas de mal.

De passage à l’antenne d’Europe 1, l’animatrice déclarait « On va essayer de faire une émission de qualité », eh bien heureusement, j’ai envie de dire. Avec « un horaire un peu atypique, on peut capter un public un peu différent » ajoute-t-elle. Audrey Pulvar imagine en dehors des clous, et ça devrait attiser la curiosité de plus d’une•e !

À lire aussi : Cinq émissions de télé captivantes pour se réconcilier avec le petit écran

Les différents segments de Pop Up

L’émission est ponctuée par des thématiques regroupées au sein de divers segments. Il y en a six, je ne sais pas s’ils garderont toujours le même ordre, mais ils traitent de pas mal de choses autour de la pop-culture.

Icône : un focus sur une icône du moment et cette semaine, il s’agit de Pikachu, la SOURIS (oui, je le rappelle, c’est une souris) jaune japonaise. Qui est trognonne, reconnaissons-le.

big-pokemon-go-best-of

Premier cercle : Matthieu Chedid alias M se fait dresser un portrait par ses amis, et c’est bien sincère. Le chanteur-compositeur-artiste se dévoile à travers le regard de son entourage !

Phénomène : aujourd’hui, l’émission a en ligne de mire les zombies, et le reportage sur le terrain se rendait au cœur de l’action. De The Walking Dead à la Zombie Parade, le sujet a été vu de long en large !

La fiche du stagiaire : le stagiaire de Pop Up s’appelle Louis, symbolise la génération Y, et il a même un compte Twitter plutôt fun à suivre. Cette semaine, il présentait Magritte et ses œuvres qui figurent dans une exposition dédiée au centre Pompidou.

Fan d’eux : Christophe Michalak n’est pas uniquement un grand pâtissier, mais figurez-vous que ce spécialiste du chocolat est aussi fan des super-héros ! J’y ai vu une préférence Marvel même si sa première de couverture déchirant sa chemise se réfère à Superman.

L’hebdo mytho : pour briller dans les dîners mondains, voici l’hebdo mytho pour résumer les dernières it sorties du moment. Ciné, théâtre, expo — L’odyssée, Roméo et Juliette à la comédie française rediffusée au cinéma en direct, Chagall, expo Disney à l’Art Ludique… c’était ce qu’il ne fallait pas rater cette semaine !

À lire aussi : Ces émissions de télé qui me manquent

Verdict, Pop Up, c’est comment ?

Pari gagné pour Audrey Pulvar et son équipe ! L’animatrice est à l’aise et couvre des sujets très divers sur un rythme très enthousiaste sur fond de musique entraînante. Enfin une émission qui donne envie de suivre l’enquête du moment et de sortir un peu pour te cultiver dans tous les domaines.

big-quotidien-yann-barthes-replay

En expliquant des phénomènes jeunes à une génération vieillissante et en introduisant de la culture plus traditionnelle aux jeunes

Effectivement, le public ciblé pourrait s’avérer plus large que ce que le thème de pop-culture laissait envisager. En expliquant des phénomènes jeunes à une génération vieillissante et en introduisant de la culture plus traditionnelle aux jeunes, l’émission de C8 exécute un échange de bons procédés.

Malheureusement un peu trop Parisiano-centré, surtout au niveau des événements malgré un reportage outre-Manche pour le phénomène des zombies, Pop Up aurait à gagner d’aller plus loin que les représentations parisiennes. Enfin, je dis ça, mais je sais que ce n’est pas facile quand les bureaux se trouvent dans la capitale…

Leur community manager se débrouille pas mal aussi en étant réactif sur l’émission sur les réseaux sociaux, j’ignore si c’était spécialement pour cette inauguration ou si ça va continuer dans cette veine.

[Edit du 17 octobre : Audrey Pulvar elle-même est prompte à la réaction, preuve en est, ce tweet qui me fait rougir d’embarras… désolée Audrey, promis, je serai plus attentive à l’avenir !

En tout cas, Pop Up a attiré près de 195 000 téléspectateurs : je croise les doigts pour que ce succès se renouvelle chaque semaine !]

Enfin, il reste un défaut assez flagrant qu’on peut accoler à toutes les émissions, les sujets d’actu ne sont pas si chauds que ça au final. Okay, l’équipe peut anticiper les sorties de films, d’expos, etc., mais la revue du phénomène me paraît déjà dépassée, et pareil pour l’icône qui arrive comme un cheveu sur la soupe. À voir sur la durée comment ça va se goupiller.

big-marion-seclin-actuality-chronique-france-2

Donc oui, conclusion, c’est pas mal du tout, et je regarderai sans aucun doute la semaine prochaine (si je m’en rappelle) surtout que ça fait toujours plaisir de voir Audrey Pulvar à la télé, moi qui ai un peu abandonné le petit écran sauf pour lancer Netflix

Vous avez regardé ? Vous en avez pensé quoi ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire