Cinq icônes pour remplacer Audrey Hepburn

Pondu par Emilie Laystary le 20 janvier 2013     

Arrêtons d’être tous fans d’Audrey Hepburn !

- Article initialement publié le 18 novembre 2010

Bien sûr, Breakfast at Tiffany’s est un film tout à fait délicieux. Une lenteur de l’intrigue, un grain de l’image tout ce qu’il y a de plus séduisant, une photographie léchée, une magnifique Audrey Hepburn, avatar de la classe et de la féminité.

Cinq icônes pour remplacer Audrey Hepburn hepburn audrey ebaypic2Mais de cet avatar, parlons-en. Pourquoi toujours citer Audrey Hepburn, aussi ravissante soit-elle, comme modèle féminin à suivre ou allégorie de l’élégance ? Sérieusement ? Depuis qu’elle est dans tous les cadres de tous les magasins de souvenirs du monde et qu’elle fait la couverture des agendas scolaires d’environ 1 milliard de collégiennes, Audrey Hepburn, c’est simple : je peux plus la voir en peinture.

Imaginez notre avatar de l’élégance et du raffinement, se retourner dans sa tombe si elle savait son collier de perle et son chignon imprimés sur tous les objets les plus cheaps de la terre ! Vous me direz, elle pourrait toujours en débattre avec le Che, qui doit bien faire la gueule à force de se voir sérigraphié sur les immondes tee-shirts que les lycéens engagés achètent dans ces boutiques sombres qui sentent l’encens. Ouais, non, entre nous : l’engouement généralisé pour Audrey Hepburn, c’est comme l’affection qu’ont les gens pour les trousses Ben et le mot « arty »: INJUSTIFIÉ.

Donc arrêtons pour de bon avec Audrey Hepburn. Cessons de l’envisager comme une référence absolue !

1. citer Audrey Hepburn dans son top 10 des meilleures actrices, c’est comme se sentir obligé de se prononcer en faveur de la paix dans le monde : c’est chiant et prévisible au possible, 2.  on a bien compris que les filles qui organisent des soirées années 30 le font parce qu’elles ont déjà le déguisement approprié pour se HEPBURNISER (soit une robe noire Zara, un collier de perles H&M et des barrettes de mamie pour faire tenir un chignon), personne n’est DUPE.

À la place, jetez plutôt un oeil à ces filles dont on ferait mieux de s’inspirer. Parce qu’elles sont cools et qu’on ne le dit pas assez.

1. NICKI MINAJ

Cinq icônes pour remplacer Audrey Hepburn nicki minaj

Cette meuf incarne la réponse à un débat que j’ai souvent avec mon copain : peut-on dire d’une meuf qu’elle a du swag ? Dans le cas de Nicki Minaj, c’est OUI. C’est le genre de filles à faire aussi peur aux mecs que 1/4 des meufs qui traînent dans les caves de New York, mais sans le côté poids lourd virile de la grosse rappeuse lesbienne, puisque Nicki Minaj arrive aussi à être MEGA féminine. C’est donc également le genre de filles que j’imagine tout à fait réussir le challenge d’être sexy en toute occasion – option « boire des bières les jambes écartées et roter sur le rythme d’une morceau de grime » incluse, cela va de soi.

Conseil pratique : Comme le métro parisien a peu de choses en commun avec un clip de rap, osez la jupe courte si vous voulez, mais ne zappez pas la culotte.

2. BERNADETTE CHIRAC

Plus que jamais depuis qu’on est obligés de se taper des photos de l’insupportable Carla et de son mari président, le souvenir de Bernadette et Jacques Chirac m’attendrit. Bernadette et Jacques, c’était un couple ordinaire mais complètement émouvant. Souvenez-vous de cette séquence filmée par les caméras de Canal plus, dans laquelle on voit Bernadette excédée par les malices de son mari dragouilleur.  Bernadette jalouse, c’est l’avatar des femmes de France et de partout ailleurs : du caractère et toutes potentiellement jalouses en amour.

(NDLR : rien que pour ça, je porterai bien ce t-shirt. Enfin, en pyjama j’entends, parce qu’il est un peu moche quand même)

Conseil pratique : Non je n’ai pas dit que prendre exemple sur Bernadette supposait forcément d’adopter son style capillaire. Le brushing volume sur cheveux courts, c’est pas avant 45 ans. Au moins.

3. ELSA (LA MEUF D’ARAGON)

Cinq icônes pour remplacer Audrey Hepburn triolet1

« On ne peut imaginer Aragon sans Elsa, Eluard et Dali sans Gala. On retrouve le regard bleu de Lydia dans les toiles de Matisse, le corps de Dina dans les statues de Maillol, la douceur d’Anna Akhmatova dans l’oeuvre de Modigliani », nous dit Vladimir Federoski. Les femmes sont indépendantes, mais quoi de plus puissant qu’une femme abreuvée de l’amour que lui porte un homme, qui la respecte, l’adule, la chérit et s’en inspire ?

Bien sûr que vous avez de quoi vous auto-suffire, là n’est pas le débat. Mais être aimée, c’est un plus. Pensez juste « j’ai de quoi être la Muse d’un homme qui sur terre ne voit que moi ». C’était le cas d’Elsa Triolet, dont les yeux faisaient vivre Aragon. Au sens littéral du terme.

Conseil pratique : Soyez une muse sans être une statue. N’oubliez pas de roter, faire caca, d’avoir des boutons, de rougir, faire des blagues qui ne font rire personne => c’est ça, votre humanité. Muse en céramique = zéro sex appeal.

4. MARIE CURIE

Cinq icônes pour remplacer Audrey Hepburn Marie Curie 1434920c

Jusqu’au bout, cette nana aura été UNE GRANDE DAME. Voilà un exemple à suivre : le coup d’être maqué à un type avec qui elle est en symbiose intellectuelle totale (leurs recherches sur les radiations, souvenez-vous).

Tout comme Marie, n’ayons pas peur de placer la barre haut et d’attendre plus d’un mec qu’un physique pas trop disgrâcieux et 3 blagues en société. L’intelligence et la fusion des esprits, ça c’est BIEN. Si vous me lisez en ce moment-même, c’est que vous êtes sur madmoiZelle. Donc que vous SAVEZ, donc que vous le méritez. Y’a pas de hasard dans la vie. Rien ne se perd, tout se transforme, blablabla.

Ensuite, parce que Marie Curie est la seule femme à avoir eu 2 fois le Prix Nobel (gros coup dans toutes les testicules du monde). Sans oublier que la nana, malgré sa leucémie (oui, être exposée h24 à des éléments radioactifs, ça aide pas), continuera de s’occuper de la section physique chimie de l’Institut du Radium jusqu’à la fin de sa vie. Oh, et puis, Marie Curie, entre nous : ce blaze DÉFONCE. Marie, comme la mère de Jésus, mais avec le côté écurie (chevaleresque, épique,  pied dans l’étrier, cheveux dans le vent) et curry en plus. TROP BIEN.

Conseil pratique : Marie Curie est intelligente, soyez intelligente mais ne soyez pas austère. Je suis sûre que Marie Curie était aussi une putain de grande déconneuse.

5. MAMAN

Maman a été chiante il y a 5 ans, maintenant Maman est plus cool. Vous êtes sérieuses ? C’est vous qui étiez imbuvables, avec vos frustrations, vos complexes, vos boutons d’acnés et vos premières tentatives de faire la fête à base de Manzana. Maman ne cherchait qu’à prendre soin de vous et à tirer le meilleur de vous-même. Disons le tout de go : Maman est cette personne merveilleuse qui vous a porté 9 mois et qui est à l’origine de la jeune femme pleine d’avenir que vous êtes aujourd’hui.

Aimer Maman, c’est donc un peu vous aimer aussi. Parce que sans la mère, la fille n’existerait pas. C’est un raisonnement simpliste, mais si vous avez bien regardé Il Était Une Fois La Vie quand vous étiez gosses, vous comprendrez que de la même façon que tous les chemins mènent à Rome, sur terre et dans l’espace, tout est question de sciences nat’.

Par ailleurs, n’oubliez jamais que Maman a peut-être un jour été encore PLUS COOL que vous. Elle a connu la période hippy, fumé quelques bédos (mais ça, elle ne vous le dira jamais) et surtout : à l’époque de Maman, il y avait moins de groupes de merde à la radio et plus de fringues cools (vous qui êtes fan de « vêtements vintage », reconnaissez au moins ce point). Tout ça pour dire : si vous vivez encore chez vos parents, lancez la vidéo ci-dessus et allez vous blottir dans les bras de Maman. Si vous êtes déjà indépendante, appelez Maman et laissez lui le refrain sur son répondeur. Arrêtez d’être ingrates. Allez, zou !

Conseil pratique : Maman est peut-être cool, mais ce n’est pas une copine. Ne l’emmenez pas en boite avec vous. Ne la laissez pas vous ajouter sur Facebook (d’ailleurs, évitez qu’elle ait Facebook tout court). Si elle s’aventure à avoir un Twitter et un Tumblr, remettez-la dans le droit chemin.

Ça vous a plu ? Partagez !

180 BIG UP

Ne ratez aucun article de madmoiZelle.com !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre actu deux fois / semaine

Entrez votre email ici :

Cet article a été pondu par Emilie Laystary - Tous ses articles

Émilie Laystary est journaliste indépendante (VICE magazine, RTL.fr, les Inrocks, etc.) spécialisée en politique et société. Elle tient ici la rubrique "Le Petit Reportage" dans laquelle un fait d'actualité est décrypté chaque semaine. Retrouvez également ses billets d'humeur sur son blog, Pensées Plastiques.

Plus de Emilie Laystary sur le web :

Tous les articles Humeurs & Humours
Les autres papiers parlant de , , ,

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. AlruAlru

    Le 20 janvier 2013 à 17:54

    J'ai voté pour Maman mais bon… ♥
    Dans la liste des "femmes-honteusement-oubliées" je souhaiterai rajouter Romy Schneider!
    Nan mais elle est trop belle quoi Romy ;__;
  2. versusversus

    Le 20 janvier 2013 à 21:39

    J'ai voté pour Marie Curie, après avoir longtemps hésité avec Elsa. Peut-être que Marie m'a plus plue car je suis déjà la Elsa d'un Aragon (et ouaiiiiiiiis ! :cupidon:) et qui dit que Marie ne fut pas une Elsa pour Pierre ? Il n'était pas poète, le pauvre, nous ne le saurons jamais… Et en plus, elle était intelligente et a beaucoup apporté à l'humanité, au lieu de simplement beaucoup apporter à son homme, même si c'est déjà pas mal.
  3. evitiaevitia

    Le 20 janvier 2013 à 22:16

    Elsa :gnih: !

    Forte, déterminée, l'amour d'une Elsa pour un Aragon, d'un Aragon pour une Elsa … C'est beau ♥ ! SOn histoire personnelle est si exceptionnel aussi !

    'Fin Bref, 'suis fan d'Elsa :cheer:!
  4. pinup50pinup50

    Le 20 janvier 2013 à 22:19

    Alors là je suis choquée !
    Vous présentez Audrey Hepburn comme une poupée, un mannequin qui se contente de présenter les belles tenues de l'époque, mais vous oubliez complétement le caractère humain et héroïque de cette femme !
    Pour rappel, dès l'age de 11 ans, Audrey Hepburn a fait passer des messages pour la résistance durant la seconde guerre mondiale et surtout, elle a consacré les dernières années de sa vie à l'UNICEF dont elle était ambassadrice et pour qui elle a multiplié les missions à travers l’Afrique pour venir en aide aux populations souffrant de la famine.
    Cette femme est tout sauf une image sur papier glacé et l'admirer est, je pense, tout a fait honorable (contrairement a Nicky Minaj ).
    PS: Elle a connu le succès dans les années 50 et non pas dans les années 30.
  5. HesteHeste

    Le 20 janvier 2013 à 23:03

    Posté par pinup50
    Alors là je suis choquée !
    Vous présentez Audrey Hepburn comme une poupée, un mannequin qui se contente de présenter les belles tenues de l'époque, mais vous oubliez complétement le caractère humain et héroïque de cette femme !
    Pour rappel, dès l'age de 11 ans, Audrey Hepburn a fait passer des messages pour la résistance durant la seconde guerre mondiale et surtout, elle a consacré les dernières années de sa vie à l'UNICEF dont elle était ambassadrice et pour qui elle a multiplié les missions à travers l’Afrique pour venir en aide aux populations souffrant de la famine.
    Cette femme est tout sauf une image sur papier glacé et l'admirer est, je pense, tout a fait honorable (contrairement a Nicky Minaj ).
    PS: Elle a connu le succès dans les années 50 et non pas dans les années 30.

    Je le redis, mais je pense que cet article ne se moque pas d'Audrey Hepburn, il se moque surtout de la surutilisation de son image qu'on colle sur à peu près tout, pas de se moquer d'elle ou des gens qui l'admirent le tout avec humour et second degré. Parce que oui citer Audrey Hepburn "comme modèle féminin à suivre ou allégorie de l’élégance" comme le dit l'article c'est un peu devenu un poncif alors que la plupart des gens n'ont pas vu ses films et ne la connaissent pas vraiment en dehors de cette image d'icône et cette photo qu'on colle sur tout et n'importe quoi. (Je précise que je ne juge personne après tout les gens ont bien le droit de dire que c'est un modèle d'élégance sans avoir vu un seul de ses films et ils ont bien le droit d'acheter une tasse avec la tête d'Audrey Hepburn dessus juste parce qu'il trouve la tasse jolie).
  6. Deb M.Deb M.

    Le 20 janvier 2013 à 23:48

    Posté par lenjomineuse
    Je pense pas que le but de l'article soit d'être méprisant envers les fans d'Audry Hepburn, d'ailleurs c'est quoi un vrai fan ? Je crois que le but c'est surtout de se moquer de cette sur-utilisation de son image qu'on colle sur tout et n'importe quoi, le tout au second degré.

    Malheureusement la personne que tu as citée a pas foutu les pieds ici depuis plus de deux ans :yawn:
  7. ApolaireApolaire

    Le 21 janvier 2013 à 00:16

    Effectivement Marie Curie n'était pas juste une chercheuse austère mais aussi une femme passionnée et courageuse: après la mort de son mari, elle a eu une relation avec un scientifique marié; l'affaire a éclaté et a fait scandale et elle a du se battre seule contre l'opinion des gens !
  8. HesteHeste

    Le 21 janvier 2013 à 06:47

    Posté par deb-m
    Posté par lenjomineuse
    Je pense pas que le but de l'article soit d'être méprisant envers les fans d'Audry Hepburn, d'ailleurs c'est quoi un vrai fan ? Je crois que le but c'est surtout de se moquer de cette sur-utilisation de son image qu'on colle sur tout et n'importe quoi, le tout au second degré.


    Malheureusement la personne que tu as citée a pas foutu les pieds ici depuis plus de deux ans :yawn:

    oups c'est ça de lire trop vite :yawn:
  9. IrideaeIrideae

    Le 21 janvier 2013 à 08:56

    Pamela Anderson, parce qu'
  10. gogo noregogo nore

    Le 10 mars 2013 à 13:57

    Juste une petite info, je ne crois pas que ça ait déjà été dit… Désolée d'en décevoir certain(e)s, mais Aragon était gay. Ce n'était donc pas le grand amour entre lui et Elsa, mais du chiqué. Une petite recherche google vous le confirmera en quelques minutes. Voili voilou.
    J'ajouterai ensuite qu'Elsa a écrit une critique assassine et quand même relativement facho de la pièce L’équarrissage pour tous de Boris Vian.

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !