Au ciné le 16 novembre 2009

Quoi d’neuf dans les salles obscures cette semaine ? Les avatars de James Cameron, le dernier vol de Marion Cotillard et de Guillaume Canet et Max chez les maximonstres. On commence par la tuerie de la semaine : Avatar, de James Cameron, le réalisateur de {MARQUE}Titanic{/MARQUE}. Un pur film de science-fiction et d’aventure, au petit budget […]

Au ciné le 16 novembre 2009

Quoi d’neuf dans les salles obscures cette semaine ? Les avatars de James Cameron, le dernier vol de Marion Cotillard et de Guillaume Canet et Max chez les maximonstres.

20091215-avatar-film

On commence par la tuerie de la semaine : Avatar, de James Cameron, le réalisateur de {MARQUE}Titanic{/MARQUE}. Un pur film de science-fiction et d’aventure, au petit budget de 500 millions de dollars (parait-il) et en 3D, siouplé. Bref, ça s’annonce déjà culte. Pourquoi en parler quand on peut en prendre plein la vue ?

On enchaine avec Le Dernier vol, un film romantique qui se déroule en 1933 et dans lequel Marion Cotillard incarne Marie Vallières de Beaumont, une aventurière et aviatrice partie à la recherche de l’homme qu’elle aime, disparu lors d’une tentative de traversée Londres / Le Cap en avion. Manque de chance (oh, vraiment ?), elle se retrouve contrainte de poser son biplan en plein désert saharien, près d’un poste avancé de méharistes français. Elle y rencontre Guillaume Canet, enfin Antoine Chauvet, un lieutenant rebel, qui décide de l’aider dans sa quête…
Un film boudé par les critiques mais qui séduira sûrement les fans du couple Cotillard/Canet.

On termine par Max et les maximonstres, l’adaptation du livre fantastique pour enfants de Maurice Sendak dans lequel Max, un garçon sensible et exubérant, s’évade au pays des maximonstres, des créatures aussi étranges que mystérieuses, aux émotions sauvages et aux actions imprévisibles. Too cute.

Egalement en salles cette semaine :
– Kérity la maison des contes, un film d’animation dans lequel un garçon de 7 ans est frustré de ne pas savoir lire et de recevoir en héritage… des centaines de livres. Bah oui hein forcément.
– Jasper, pingouin explorateur, un autre film d’animation, avec des pingouins. Explorateurs.
– Gamines, une comédie dramatique avec Sylvie Testud dans la peau d’une petite bonnefemme qui n’a pas de père mais qui a quand même une photo de lui, alors bon, hein.
– Le Père de mes enfants, un drame dans lequel un producteur de films charismatique se retrouve dans la merde. Et oui, ça arrive comme dirait Forrest Gump.
– The Proposition, un western dans l’Australie du XIXème avec un gentil qui veut arrêter les méchants : deux des quatre frères Burns, accusés d’avoir attaqué une ferme, violé sa propriétaire et tué la famille qui y résidait. Nice.
– La Fille la plus heureuse du monde, une comédie dramatique dans laquelle une jeune fille de 18 ans gagne une voiture grâce à un jeu concours pour une marque de jus d’orange. Elle se retrouve alors à tourner la pub pour vanter les mérites du jus en question. Vitamines C inside.
– Adama, mon kibboutz, un drame dans un kibboutz du sud d’Israël, l’année de la barmitsva de Dvir.
– D’Arusha à Arusha, un documentaire sur la justice au Rwanda.
– La Fin de la pauvreté ?, un documentaire sur la pauvreté, ses origines… et pourquoi pas l’orchestration des pays riches pour exploiter les plus pauvres ?
– Sans forme de politesse, regard sur la mouvance Dieudonné, un documentaire sur Dieudonné, sa réputation sulfureuse, son humour provocateur…

A venir la semaine prochaine : Le Soliste, ou la rencontre de Jamie Foxx avec Robert Downey Jr.

Bonnes séances !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Believer
    Believer, Le 16 décembre 2009 à 15h22

    Max & les maximonstres et Avatar m'intriguent pas mal... J'ai réussi à passer à travers les mailles du filet du matraquage médiatique et j'espère être agréablement surprise en découvrant les histoires et les univers de ces 2 films...
    En revanche, le dernier vol, non merci, c'est un vrai cop-coll' du Patient anglais et j'aime trop ce film pour aller voir un ersatz...

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)