Que faire en attendant de partir en vacances ?

Aujourd'hui, Jack Parker vous offre quelques conseils pour patienter avant le départ en vacances. Si toutefois vous avez la chance de partir en vacances.

Que faire en attendant de partir en vacances ?

— Publié le 15 juillet 2013

Si comme moi vous devez attendre le mois d’août pour rejoindre le reste de la populace dans leur quête de glande, de siestes et de “Aaaaah, on est bien là. Là, on est bien.”, vous devez être un peu tendu-e.

Attendre les vacances, c’est déjà assez difficile comme ça, mais attendre les vacances à une époque où tout le monde partage la moindre petite photo de piscine, d’orteils en éventail et de barbecues en slip dans le jardin, c’est douloureux.

Que faire, alors, en attendant de partir enfin en vacances ? Petite liste non-exhaustive.

1. Répéter « je pars en vacances ! » aussi souvent que possible.

Tenez, depuis que j’ai appris que j’allais avoir des vacances (rappel : je suis freelance, et les vacances quand on est freelance c’est le luxe ULTIME), je passe mon temps à le répéter à longueur de journée. Un blanc dans une conversation ? “JE PARS EN VACAAANCES !”. Quelqu’un parle de ses vacances ? “MOI AUSSI J’PARS EN VACANCES !”. Un ami vous confie qu’il est un peu fatigué en ce moment ? “FAIS COMME MOI, PARS EN VACANCES !”.

Tous les prétextes sont bons pour le rappeler à la Terre entière, parce qu’après tout, vous partez quand même en VACANCES. C’est pas rien. Eh, à ce propos, je vous ai dit que je partais en vacances ? Non parce que JE PARS EN VACANCES, en fait.

2. Compter les jours qui vous séparent du départ, plusieurs fois par jour.

Ne ratez jamais une occasion de poster un statut ou un tweet un peu énigmatique avec un “J-16” et un petit “#hihihiiii” juste derrière pour bien faire monter la pression. Ne précisez pas ce à quoi ça fait référence, et si jamais on vous pose la question, référez-vous au point n°1 de cette liste pour répondre aux curieux.

Et comme on a tendance à être vraiment au bout du rouleau à l’approche du départ en vacances, il arrive qu’on soit un peu fatigués, confus, qu’on se mélange les pinceaux. C’est pour ça qu’il est important de recompter régulièrement le nombre de jours qui vous sépare de votre libération, histoire de s’assurer qu’on s’est pas planté quelque part.

Une fois le total de jours vérifié, vous pouvez alterner avec le point n°1 et vous contenter de crier “JE ME CASSE DANS 16 JOURS ! SEIIIZE. JOUUURS.”

Ça fait toujours du bien.

3. Regarder des photos de l’endroit où vous partez en soupirant.

Lancez-vous dans une petite séance de Google-fu en partant à la chasse aux photos de l’endroit où vous vous apprêtez à partir. Tout est bon à prendre : petite miniature pixellisée dégueulasse de la place, traque de la maison de location sur Google Street View, vieilles photos promotionnelles du marché du village sur le site officiel du bled, ou, comme c’est mon cas, photos envoyées par votre meilleure amie déjà sur place qui s’amuse beaucoup et qui vous donne de quoi baver encore plus fort.

Passez une ou deux heures par jour à vous déssécher la rétine devant ces clichés et visualisez les scènes à venir, projetez-vous dans chaque tableau en imaginant tout le bien que ça vous fera. Sautez mentalement dans cette piscine, dégustez ces brochettes à l’ombre, attrapez le sable dans vos mains et pleurez doucement parce que putain, encore deux semaines.

4. Insulter tous vos amis en regardant leurs photos de vacances envahir vos écrans.

Puisqu’ils n’ont absolument aucune pitié pour vous, y a pas de raison pour qu’ils ne s’en mangent pas plein la gueule aussi. À force de voir défiler la vingt-troisième photo de piscine de la semaine (on est lundi), de baver devant le centième kilo de viande grillée, d’entendre les rires de vos amis en écho dans votre tête devant chaque photo de groupe, il est normal que vous pétiez un câble et que vous ressentiez le besoin de vous lâcher un peu.

C’est donc le moment idéal pour insulter tous vos amis, les maudire sur vingt-sept générations, pleurer de rage en vous disant que de toute façon, si c’était vraiment vos amis, vous seriez avec eux à l’heure qu’il est, alors on s’en fout, c’est rien qu’une bande d’inconnus qui ne vous mérite pas.

Pour vous consoler, pensez à toutes les photos que vous allez prendre, vous aussi. Vous ferez forcément mieux, quitte à abuser de la mise en scène, et vous en posterez deux fois plus, pour la peine.

5. Faire une liste de toutes les choses que vous ferez sur place.

Vous avez trop de boulot, de corvées, de trucs chiants à faire ? Faites une pause, attrapez un carnet et entamez une liste de toutes les choses que vous ferez quand vous serez enfin libéré-e de votre enfer quotidien. Appliquez-vous pour la mise en page, histoire de gagner un peu de temps, et laissez votre esprit vagabonder. Pensez à tout ce que vous allez pouvoir faire dans deux toutes petites semaines… Tenez, prenez la mienne comme exemple :

  • Faire des bombes dans la piscine, assez fort pour que mon maillot se désolidarise de mon corps
  • Voir si j’ai toujours besoin de me boucher le nez pour faire le poirier parce que ça commence à devenir un peu ridicule maintenant (NDFab : comment faire le poirier sur une seule main dans la piscine ? Vous avez 2 heures.)
  • Essayer de rester plus de dix minutes au soleil sans partir en courant parce que j’ai l’impression de prendre feu
  • Essayer de survivre dix jours en ne mangeant que de la pastèque et de la viande grillée
  • Faire une balade à cheval en écoutant le générique de Game of Thrones et en me faisant appeler Jaeckerys Parkeryen
  • Faire au moins quelques longueurs par jour dans la piscine histoire d’avoir l’impression de faire quelque chose de constructif mais pas trop parce que faudrait voir à pas trop déconner non plus

Et ça continue encore sur trois pages, mais je crois qu’on a saisi l’essentiel.

6. Faire une liste de tous les livres que vous lirez sur place.

Vous avez fini votre liste de choses à faire et la journée n’est pas encore finie ? Vite, il vous faut une autre distraction : faites donc une liste de tous les livres que vous avez l’intention de lire pendant les vacances.

Alors c’est facile pour celles qui n’ont pas de Kindle, mais pour les autres, ça veut dire faire une liste qui contient entre 1 et 1400 livres à répartir sur une dizaine de jours et ça devient vachement plus compliqué.

J’en suis à 68 livres, pour des vacances qui dureront dix jours, et franchement, j’vois pas trop comment je pourrais échouer.

7. Faites des caprices

Parce que ça fait du bien aussi de temps en temps, n’hésitez pas à taper du pied, souffler, geindre, maugréer, soupirer, grogner, gémir, pleurnicher et vous taper la tête contre le bureau quand ça devient vraiment trop douloureux d’attendre parce que le temps passe quand même excessivement lentement quand on attend les vacances. (NDFab : ne faites pas ça en présence de votre patron, ça pourrait paraître suspect)

8. Bossez vos poses en maillot de bain

C’est bien mignon de vouloir se venger des copains en postant plein de photos, mais encore faut-il le faire correctement. Profitez donc des semaines qu’il vous reste pour bosser votre meilleure pose, agrémentée d’un regard qui veut bien dire « Eh ouaiiiis, t’as les boules, t’as les glandes, t’as les crottes de nez qui pendent !« .

Ayez l’air heureux-se, épanoui-e, libéré-e, fraîche comme une petite sardine qui frétille dans son océan de détente et de bonne humeur. Ça leur fera les pieds.

En attendant, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bon courage, et à vous rappeler que dans quinze jours JE PARS EN VACANCES et que j’espère que vous en passez de bonnes, même si vous êtes parti-e-s avant moi parce qu’au fond je suis pas si mauvaise que ça. (mais j’espère quand même que vous avez attrapé un coup de soleil sur la plante des pieds) (non, c’est faux).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 13 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Reira-Chaan
    Reira-Chaan, Le 20 juillet 2014 à 19h30

    "Faire une balade à cheval en écoutant le générique de Game of Thrones et en me faisant appeler Jaeckerys Parkeryen" Ahhhahaha :yawn:
    Bonne vacance mais reviens viiiite, t'es ma Madzmoureuse Jack ! Et n'hésite pas à nous faire rager avec des photos !

Lire l'intégralité des 13 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)