Atlantis – Les fils du rayon d’or, Pierre Bordage

Par  |  | 1 Commentaire

« Grand père, je n’époserai jamais Imök… – Et pourquoi donc ? – C’est une menteuse ! Elle m’a juré hier soir qu’elle avait vu un bateau volant… […] – Tu ne crois pas qu’il puisse exister de bateaux qui volent ? – Les bateaux ne sont pas des oiseaux ! C’est une légende, comme les […]

« Grand père, je n’époserai jamais Imök…
– Et pourquoi donc ?
– C’est une menteuse ! Elle m’a juré hier soir qu’elle avait vu un bateau volant…
[…]
– Tu ne crois pas qu’il puisse exister de bateaux qui volent ?
– Les bateaux ne sont pas des oiseaux ! C’est une légende, comme les tigres qui crachent le feu, comme les magiciennes des glaces. […] Est ce que tu y crois grand père ?
– Eh bien, j’ai entendu le récit d’un homme qui a voyagé à bord des bateaux volants.
– Raconte-moi grand père ! « 

pierre bordage atlantis

Comment en est-on arrivé à vivre ainsi aujourd’hui ? Qu’en est-il de l’évolution du genre humain, des croyances, de l’individu ?
Avec un écho terriblement actuel, Pierre Bordage nous décrit le périple de Tcholko; sa rencontre avec cette beauté mystérieuse qu’est Arthéa. Mais aussi son évolution personnelle au sein d’une humanité qui se cherche. Les frontières, les croyances, le racisme ou encore la hiérarchie sont des thèmes évoqués subtilement dans la réflexion de Bordage. Grâce à des descriptions riches, les découvertes ont toute leur importance. L’humain est torturé, primitif, mais ne nions pas que sa nature est sublime.

Est-il réellement question de sauver l’humanité ? Cet ensemble qui possède tout et son contraire, ambivalent et instable, royalement fragile ? Une conclusion semble se dessiner : l’humain éduqué est un humain frustré et probablement dénaturé. Il ne doit plus être souverain de ses désirs primitifs, il doit les contrôler pour pouvoir manipuler. Est-ce la clé de l’humanité?

Qu’est ce que le savoir ? Les vies souterraines nous en diront-elles davantage que le peuple humain ? Quel est ce monde hostile qui s’offre à nous ?

Le grand père de Jahik tente de lui expliquer à travers Tcholko les principes de vie des peuples « Barbares » et du peuple Atlante. En somme, on y rencontre en nous-même un écho puissant mais magnifique. L’écriture de Bordage est efficace, parfois poétique, parfois violente, tout est dit.

> Référence : Atlantis : Les fils du rayon d’or, Pierre Bordage

Valeur : + de 35€
18.90€ + 4€ de livraison

Fanny Booe


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?