Cinq astuces pour avoir des amis à son anniversaire en été

Tu es né•e au mois de juillet ou d’août ? Alors tu connais la solitude des goûters d’anniversaire en été, quand tout le monde est parti en vacances. Mais rassure-toi, il y a des solutions !

Cinq astuces pour avoir des amis à son anniversaire en été

Oh sweet summer child. L’été est là et, comme chaque année depuis l’école primaire, tu t’entêtes à vouloir fêter ton anniversaire à la date commémorative de ton éjection de l’utérus maternel. Ou, en tout cas, pas plus de quatre ou cinq jours avant/après. Ou, en tout cas, pas trop tard, ni trop tôt. Ou…

Bref, au final, tu le fêtes plus en mai ou en juin, voire à la rentrée du mois de septembre comme quand tu étais petit•e parce qu’autrement, personne ne venait à tes goûters d’anniversaire puisque tou•tes tes ami•es étaient parti•es en vacances.

À lire aussi : Comment rappeler son anniversaire aux gens sans les faire chier (ou presque)

PARTI•ES. EN VACANCES. Pendant ton anniversaire. Oui, je sais : c’est cruel. Tu es quand même beaucoup plus intéressant•e qu’une plage de sable fin (et puis toi au moins, tu ne te glisses pas dans la raie du cul) (simple question de courtoisie).

Alors, ta maman te proposait d’inviter tes petits camarades quand il y avait encore école, et c’était bien. Mais ça ne changeait rien au fait que le jour J, il n’y avait PERSONNE. Ô rage, ô désespoir, ô vieillesse ennemie qui te tombe dessus en plein été !

anniversaire-ete-kuzco

Aujourd’hui, ça suffit. Il est temps de rappeler au monde qu’une surprise party estivale, c’est cool. Voici quelques astuces indispensables pour avoir des ami•es à ton anniversaire en été.

S’associer à un•e ami•e dans la même situation (ou créer un club)

La première étape consiste à identifier tes allié•es. Tu serais surpris•e de constater à quel point les gens aiment bien copuler dans une ambiance festive de fin d’année, contribuant ainsi à répartir sur cette planète un nombre impressionnant « d’enfants de l’été ». Tu n’es donc pas seul•e.

À lire aussi : Comment rappeler son anniversaire aux gens sans les faire chier (ou presque)

Organiser une fête d’anniversaire en commun avec un•e ou plusieurs ami•es né•es à peu près à la même période estivale revient en effet à mettre vos effectifs en commun : ses ami•es + tes ami•es = beaucoup plus d’ami•es.

D’accord, tu ne les connais peut-être pas tou•tes, mais c’est l’occasion ou jamais de lier de nouvelles amitiés pour la vie (qui viendront à ton anniversaire l’année prochaine).

anniversaire-ete-community

Qui êtes-vous ?

Par ailleurs, le fait de vous associer va mettre la pression à vos relations en commun, qui vont y réfléchir à deux fois avant de vous dire :

« Désolé•e, je serai à New York/Phuket/Londres/México/(insérer ici une destination touristique excitante mais bien fade en comparaison de ta personne). »

Enfin, fonder un club de gens nés en juillet/août comprend un dernier avantage non négligeable : s’il n’y a toujours personne qui peut venir à vos anniversaires, vous pourrez au moins compter les un•es sur les autres. Et ça, c’est beau.

Créer un tableau Excel avec les congés de tout le monde

Tout l’amour que te porte ton entourage ne se mesure pas à sa propension à annuler ses vacances à Bali pour venir boire des pintes avec toi. Si tu tiens à ce que tes proches soient tous là le jour J, tu peux toi aussi tendre une main vers eux.

Commence par accepter le fait que tu ne feras pas de fête pile le jour de ton anniversaire, ou alors que tu feras quelque chose en petit comité, sans pression. Puis fais la liste des personnes avec lesquelles tu veux trinquer à ton arrivée en ce bas monde, et demande à chacune d’elles ses dates de vacances.

À lire aussi : Les anniversaires nous rendent-ils heureux ?

Tu n’as plus qu’à ouvrir un fichier Excel, reporter toutes les dates et les croiser de façon à déterminer le jour où tes potentiel•les invité•es seront tou•tes là.

Bien sûr, il faut prendre en compte les départs matinaux (ils/elles ne voudront pas se coucher trop tard), les stressé•es qui ont besoin d’une semaine sans voir personne pour faire leur valise, les retours tardifs (ils/elles voudront se reposer), les disponibilités des baby-sitters pour les éventuels enfants (oh mon dieu tu vieillis), les…

big-fart-valise-sans-stress

Non, en fait ça prend la tête, laisse tomber. Ils/Elles n’ont qu’à être là et s’ils/elles sont pas là c’est qu’ils/elles t’aiment pas ET PUIS C’EST TOUT.

User de l’outil de culpabilité à foison

Ah ben justement, puisqu’on est partis sur le registre de la culpabilité, creusons un peu le filon. Solution de facilité, certes, mais rien ni personne ne reste de marbre face à quelqu’un qui dit « Viens à mon anniversaire » avec un regard de chiot abandonné. Surtout qu’à force de fixer la date de ta propre surprise party un peu n’importe quand, plus personne ne sait quand tu es né•e exactement, alors, hein, bon, voilà quoi.

Le mur de ton événement Facebook se remplit de messages du type « Je serai aux Bahamas, désolé•e » ? Ce n’est pas grave ! Tu vas simplement passer le reste de la journée à partager sur ton mur ces histoires de petits enfants seuls à leurs anniversaires, parce que personne n’est venu.

anniversaire-ete-amy-bbt

Et tu sais ce qui est aussi triste qu’un anniversaire où personne ne vient ? UN CHATON MORT.

Choisir l’emplacement de sa soirée en fonction du ratio de Pokémons rares au mètre carré

Tout le monde ressent bien le poids de la culpabilité sur ses épaules ? Parfait ! Motivons les troupes à présent. Pas qu’elles aient besoin de motivation autre que le plaisir de te voir, les troupes… mais une petite promesse de Pokémons rares dans le secteur ne peut pas faire de mal.

À lire aussi : Non, Pokémon Go ne crée pas une armée de « zombies asociaux », au contraire !

Personnellement, depuis que j’ai déclaré que ma rue était pleine de Minidracos, je n’ai jamais eu autant d’ami•es prêt•es à faire le trajet jusqu’à Boulogne-Billancourt.

Tout claquer et partir en solo pour se faire des ami•es dans le monde entier (non mais)

Parce que bon, merde à la fin.

big-voyager-seule-pourquoi

Et un joyeux anniversaire estival à toi !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 22 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Primeval
    Primeval, Le 2 septembre 2016 à 22h35

Lire l'intégralité des 22 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)