La phrase magique qui change n’importe quel livre en thriller

Par  |  | 13 Commentaires

Un auteur américain a trouvé la solution pour améliorer n'importe quel livre, et il a décidé de dévoiler son secret !

La phrase magique qui change n’importe quel livre en thriller

L’auteur américain Marc Laidlaw a fait part sur son Twitter d’une fulgurance intellectuelle plutôt maline qui lui a traversé l’esprit.

Le site AV Club a mis en avant sa bonne idée : il a suggéré d’améliorer n’importe quel début de roman en plongeant sans attendre le lecteur dans un suspense insoutenable.

Pour cela, il propose tout simplement d’intercaler, dès la seconde ligne de n’importe quel livre, la phrase « Et c’est là que les meurtres ont débuté ». Cela transforme immédiatement l’ouvrage en thriller psychologique haletant.

Du coup on peut le faire avec des grands classiques de la littérature :

Mrs Dalloway dit qu’elle se chargerait d’acheter les fleurs. Et c’est là que les meurtres ont débuté. (Mrs Dalloway, Virginia Woolf)

Il était une fois un vieil homme, tout seul dans son bateau, qui pêchait au milieu du Gulf-Stream. En quatre-vingt-quatre jours, il n’avait pas pris un poisson. Et c’est là que les meurtres ont débuté. (Le vieil homme et la mer, Ernest Hemingway)

Mais aussi avec de la littérature jeunesse

« Je me demande ce que Porcinet est en train de faire », se demanda Winnie. Et c’est là que les meurtres ont débuté. (Winnie L’ourson, Alan Alexander Milne)

Mr et Mrs Dursley, qui habitaient au 4, Privet Drive, avaient toujours affirmé avec la plus grande fierté qu’ils étaient parfaitement normaux, merci pour eux. Et c’est là que les meurtres ont débuté. (Harry Potter à l’école des sorciers, J.K. Rowling)

Un beau dimanche matin, le soleil se lève et POP ! une minuscule chenille sort de l’œuf. Elle a très faim. Et c’est là que les meurtres ont débuté. (La chenille qui fait des trous, Eric Carle)

Merci à Mark Laidlaw d’avoir partagé son secret digne des plus grands mystères ancestraux, qui permettra à n’importe quel ouvrage de qualité d’être encore amélioré.

J’ai pris le premier livre à côté de moi afin d’expérimenter la technique :

« Lucie cherche le meilleur endroit pour casser la croûte. Et c’est là que les meurtres ont débuté. »

J’en fais douze tomes, c’est parti.

À vous d’essayer : rajoutez « et c’est là que les meurtres ont débuté » après la première phrase du premier livre de votre choix !


Lucie Kosmala

Lucie a commencé en 2015 par vous parler de littérature jeunesse, et depuis janvier 2016, elle vous cause plus généralement de livres, sous toutes ses formes et pour tous les goûts. Elle s'est illustrée à de nombreuses reprises dans la réalisation de petits pingouins en olives, et connaît d'un point de vue exhaustif tous les gifs de raton laveur existants.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Nélissanne
    Nélissanne, Le 9 mars 2017 à 17h43

    "Adolf Hitler : recalé. Et c'est là que les meurtres ont débuté."

    Avec La part de l'autre de Éric-Emmanuel Schmidt ça marche très très bien, surtout en connaissant le thème du bouquin !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!