De célèbres photos recréées avec humour pour soutenir la lutte contre le cancer !

Une association recrée des photos et des portraits célèbres afin de collecter des fonds pour lutter contre le cancer, et c'est si cool !

Dry July est une association australienne de lutte contre le cancer qui d’ordinaire récolte des fonds en encourageant les gens à ne pas boire d’alcool pendant tout le mois de juillet et à collecter un peu d’argent pour la reverser à l’association, dont le nom signifie littéralement « Juillet Sec ».

À lire aussi : Cancer du sein : si on se touchait ?

Mais exceptionnellement, l’association a cette fois-ci décidé de procéder différemment pour sa collecte, en mettant l’accent sur… les cheveux ! Comme expliqué sur la page dédié du site Dry July, certain•es employé•es du département Oncologie de l’Hôpital de Liverpool ont choisi de sacrifier leurs cheveux pour la bonne cause. 

L’objectif est double : attirer l’attention sur la souffrance morale que peut représenter la perte de cheveux pour les personnes souffrant de cancers, et la possibilité de créer des perruques pour celles et ceux coupant des cheveux d’une longueur d’au moins 30 cm.

Avant de passer à la casserole, les participants ont donc organisé un petit shooting photo pour immortaliser leurs crinières, dont l’un d’entre eux en particulier a attiré l’attention des internautes, j’ai nommé Mark Udovitch et ses cheveux — pour l’instant —bien fournis. Les dons pour son rasage express ont déjà dépassé les 7 000 dollars, et le passage à l’acte est prévu pour ce vendredi, le 29 juillet.

Star Wars, Game of Thrones, Kim Kardashian, Janet Jackson ou encore Kendall Jenner, ce ne sont pas les idées qui manquent. Et en bonus, une réplique du poster de Charlie’s Angels

À lire aussi : Kim Kardashian dénonce le slut-shaming et n’a pas honte d’aimer son corps

Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mrs Sulu
    Mrs Sulu, Le 25 juillet 2016 à 19h39

    @cgoln
    Merci. Pour la longueur, ça va à l'aise mais du coup, c'est fichu.

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)