Les incohérences d’Armageddon compilées dans une vidéo

Armageddon n'est certainement pas le film le plus crédible de l'Histoire du Cinéma. CinemaSins a donc eu envie de relever toutes les erreurs qu'on peut y voir.

Sorti en 1997, Armageddon reste aujourd’hui un des films que je prends le plus de plaisir à voir. Je l’ai regardé une bonne dizaine de fois, avec un plaisir sans cesse renouvelé. Ce chef d’oeuvre de Michael Bay avec Bruce Willis, Liv Tyler et Ben Affleck est un de ces films que je ne supporte pas qu’on critique. Même I don’t want to miss a thing, la chanson super niaise d’Aerosmith qui lui sert de bande originale, est parfaite à mes yeux.

Du coup, quand j’ai vu que la chaîne YouTube CinemaSins avait fait un truc dessus, j’ai un peu grogné… Cette vidéo seize minutes liste toutes les incohérences et tous les petits détails qui ont dérangé ses auteurs, en images bien sûr.

T’as envie de voir seize minutes de vérités et de mauvaise foi ? C’est par ici !

Voici une traduction de quelques-unes des incohérences relevées, si t’as envie d’être d’accord avec eux (ou de bouder avec moi) :

  • Nous sommes chez Michael Bay alors même le titre explose.
  • Les astéroïdes qui frappent exclusivement des monuments incroyablement connus.
  • Le bon gros cliché du mec qui veut pas que sa fille ait une vie sexuelle parce qu’il n’a pas pigé que c’est une grande personne.
  • Le bon gros cliché du mec qui devient violent parce que sa fille couche avec un de ses employés.
  • Le bon gros cliché de l’employé qui couche avec la fille du patron et qui est viré, mais que le patron est obligé de réembaucher, ce qui lui permettra de se redonner une chance d’obtenir sa confiance et de pouvoir continuer à voir la fille avec qui il couche.
  • Le cliché du rigolo-beauf qui pense qu’au cul au point d’en être dangereux.
  • Pourquoi demander à des foreurs de s’entraîner à devenir astronautes et pas l’inverse ?
  • Les murs sont insonorisés pour des tests psychologiques.
  • Le malaise d’entendre I don’t want to miss a thing pendant le pré-coït entre les personnages de Ben Affleck et Liv Tyler ALORS QUE C’EST LE PÈRE DE LIV TYLER QUI CHANTE.
  • La scène, très courte, des Français en train d’écouter la radio sur une place de Dinan (oui, j’ai tapé « La main à la pâte place des Cordeliers » sur Google Maps pour trouver où c’était), DEUX drapeaux français flottant à la fenêtre derrière eux. J’arrive pas à mettre le doigt sur ce qu’il y a de si cliché-français-baguette-honhonhon (drapeaux mis à part) (ça c’est évident) dans cette séquence, mais elle l’est.
  • Pardon excusez-moi, je suis en train de réaliser qu’il y a quelques secondes de Dinan dans un film de Michael Bay, je suis fascinée.
  • Les autorités qui ne veulent pas faire paniquer l’humanité mais qui parlent de fin du monde DIRECT dès le premier discours sur l’astéroïde.
  • Vous avez remarqué comme les mecs qui ont fait la vidéo font leurs malins ? Bon. Au moment où ils se moquent du film sur les clichés dans les pays du monde, ils crient « IRLANDE » parce qu’il y a des moutons, mais franchement, le village qu’on voit au loin ressemble à s’y méprendre au Mont Saint Michel (à moins qu’il n’ait un sosie parfait en Irlande). J’aimerais avoir raison. J’aimerais surtout qu’ils aient tort. Ça leur apprendra.
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Alnilam
    Alnilam, Le 27 août 2014 à 13h48

    Ces clichés sont un peu les clichés de tout les films d'action, non ? :dunno:

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)