Pourquoi « Thank u, next » est l’hymne de ma vie amoureuse

Avec Thank u, next, Ariana Grande a mis des mots sur tant de choses que Mymy ressent... et qu'elle est heureuse de pouvoir enfin exprimer !

Pourquoi « Thank u, next » est l’hymne de ma vie amoureuse

J’ai tellement de tendresse pour Ariana Grande.

Entre sa bouille adorable, son talent musical, sa personnalité fraîche et positive, et l’année horrible qu’elle a passée (mort de Mac Miller, agression sexuelle en direct…), je n’ai que des bonnes ondes à lui envoyer.

Et généreuse comme elle est, la voilà qui m’envoie de merveilleuses ondes à moi aussi !

Thank u, next, d’Ariana Grande

Ariana Grande vient de sortir le clip de Thank u, next (« Merci, au suivant »), que j’attendais presque autant que Game of Thrones saison 8.

Au-delà de la beauté du clip, je trouve que la chanson met des mots sur plein de choses que je ressens.

Elle est forte, cette Ariana Grande !

Thank u, next, la tendresse faite chanson

Ariana Grande, dans Thank u, next, parle de ses ex, forcément connus du grand public puisqu’elle est ultra-médiatisée.

Le titre commence sur ces mots :

Thought I’d end up with Sean
But he wasn’t a match
Wrote some songs about Ricky
Now I listen and laugh
Even almost got married
And for Pete, I’m so thankful
Wish I could say, « Thank you » to Malcolm
‘Cause he was an angel

(Je pensais finir avec Sean
Mais ça n’a pas collé
J’ai écrit des chansons sur Ricky
Et quand je les écoute maintenant je ris
J’ai même failli me marier
Et je suis si reconnaissante pour Pete
J’aimerais pouvoir dire « merci » à Malcolm
Parce qu’il était un vrai ange)

Pas de sous-entendus ou de discours voilé à la Taylor Swift ici : Ariana Grande cite ses ex, Big Sean, Ricky Alvarez, Pete Davidson et Malcolm McCormick (Mac Miller) en toutes lettres.

Dans le reste de la chanson, elle explique ce que ses ex lui ont apporté, mais aussi comment elle se recentre sur elle-même après sa récente rupture.

Elle parle de l’importance de l’amitié, confie croire toujours en un futur dans lequel elle sera mariée et heureuse…

Thank u, next, un hymne aux ex

Thank u, next est rythmée par un mantra entêtant :

I’m so fucking grateful for my ex

Comprenez « Je suis si reconnaissante pour mon ex, putain ».

Et en l’entendant pour la première fois j’ai eu envie de hurler MAIS OUI !

J’ai toujours eu tendance à rester amie avec mes ex (enfin, ceux avec lesquels je n’ai pas partagé de relation toxique).

Même quand l’amour s’éteint, même quand le couple prend fin, je ressens beaucoup de tendresse envers les garçons qui m’ont accompagnée sur un petit bout de chemin.

Trois mois, un an, deux ans… comment renier totalement ces hommes qui, comme mes amis ou ma famille, ont participé à construire celle que je suis ?

De l’art de rester pote avec ses ex

Maintenant, je vis ma vie comme je l’entends et je ne perds pas de temps avec les gens qui voudraient contrôler mes choix. Mais par le passé, je me préoccupais davantage de ce que pensaient les autres.

Rester amie avec mes ex m’a valu beaucoup de jugement.

J’étais une vicos qui espérait le récupérer, une vipère qui le gardait près de moi pour mieux le blesser, une insensée qui ne connaissait rien aux codes sociaux…

Ça me faisait un peu le même effet que quand j’annonçais une rupture à des potes et qu’elles prenaient le réflexe de me dire immédiatement « Ah quel connard celui-là ! ». Je tirais environ cette gueule :

Je sais que ça part d’une bonne intention, mais ça me fait pas vraiment plaisir qu’on insinue que j’ai passé des mois ou années avec un connard.

Ou qu’il est un connard juste parce qu’il veut mettre fin à notre relation.

Et que quand bien même c’est moi qui l’ai largué, PAREIL C’EST UN CONNARD !

Mais non enfin ! Une rupture, ce n’est pas un signe de méchanceté. Ce n’est pas cruel. Ce n’est pas malveillant. C’est, le plus souvent, que la relation ne permet plus à l’une des personnes de s’épanouir.

Dans la majorité des cas, on ne rompt pas pour l’autre : on rompt pour soi. Et penser à soi, ce n’est pas un truc de connard (ou de connasse). C’est essentiel.

Alors merci, ouais, merci Ariana Grande pour ce tube qui rappelle qu’un ex, ce n’est pas un ennemi, c’est une personne avec qui on a partagé un bout de sa vie.

Et merci Harold, merci Julien, merci Aurélien d’avoir fait de moi celle que je suis. I’m so fucking grateful for my ex ♥

À lire aussi : Comment j’ai oublié mon ex grâce à une nouvelle relation

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
  • Tzig0ne
    Tzig0ne, Le 2 décembre 2018 à 22h13

    J'ai rien compris au clip. XD
    Quel rapport entre les paroles et Mean Girls ? Entre les paroles et Legally Blond ?
    Quelqu'un peut m'expliquer ?

    J'aime beaucoup le clip. Kris Kardashian en "mère de Regina" PTDR quoi GG c'est parfait de cynisme, j'adore.
    Je déteste la musique et le mixage c'est vraiment affreux, le mixage de la voix est terrifiant (en plus le montage est pas toujours bien synchro entre chanson et playback), vu le budget c'est choquant.
    Les paroles pourquoi pas, perso ça ne me touche pas plus que ça.

    Mais alors l'ensemble, vraiment je pige rien XD

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!