Aquaman, ou la revanche de la Petite Sirène

Jason Momoa et Amber Heard forment un duo de choc à l'affiche d'Aquaman. Que vaut ce nouvel opus de l'univers DC ?

Aquaman, ou la revanche de la Petite Sirène

Cet article commence sans spoilers, puis il y aura des spoilers, mais tu seras prévenue avant. Lis attentivement.

Aquaman est sorti en salles le 19 décembre en France, et le 21 décembre aux États-Unis. Surprise surprise : les critiques sont plutôt bonnes, alors que les précédentes épopées de l’univers DC avaient essuyé quelques déceptions. (Je parle de vous Batman vs Superman, Suicide Squad et Justice League).

Je ricanais devant les affiches d’Aquaman, déjà parce que le nom du héros est moyennement sexy : « Aquaman », bof non ?! De toute évidence, après avoir vu le film, j’ai complètement changé d’avis.

C’ÉTAIT OUF.

La meilleure bande-annonce du film, celle qui rend le mieux hommage à l’histoire et à ses emblématiques personnages, c’est un teaser dans les coulisses du tournage.

On y voit tout : le réalisateur, James Wan, expliquant son intention d’en faire un film grand spectacle, avec des héros humains et attachants, qui se battent pour leurs convictions et leur idée de la justice.

Le film Aquaman se tease par ses coulisses

On y voit le défi qu’a représenté la conception des univers sous-marins absolument bluffants.

Et on y voit bien sûr Amber Heard, dans le rôle de Mera, qui sera le point de focus de ma critique.

Top 3 des raisons d’aller voir Aquaman au cinéma !

Pour le spectacle !

Je ne saurais que trop te conseiller d’aller voir le film au cinéma, pour le spectacle époustouflant qu’il offre.

Je pense qu’il y a des films qui s’apprécient mille fois mieux dans une salle obscure que devant un petit écran, et Aquaman en fait clairement partie.

Regarde la première bande-annonce, et dis-moi que tu n’aurais pas le vertige en découvrant l’Atlantide pour la première fois, embarquée dans le noir, devant un écran géant.

Je compte aller revoir le film en 3D. Et je déteste la 3D. Mais là, j’ai envie de le voir en 3D. Tu me suis ?!

Pour Jason Momoa !

Jason Momoa, que j’ai découvert à l’écran dans son rôle de violeur bestial dans la série Game of Thrones, change complètement de personnage sous les traits d’Aquaman.

J’en pouvais plus de ces héros contrits par le poids de leur destinée, maudissant l’étoile sous laquelle ils sont nés, priant je ne sais quelles divinités de leur envoyer un signe…

Jason Momoa prête sa carrure de gladiateur à Arthur, un brave gars costaud au cœur tendre, qui ne se retrouve pas dans la mythologie du héros.

Sauver le monde, la géopolitique d’Atlantide et la 3ème guerre mondiale avec la Surface, ça l’intéresse peu. Et ça le rend diablement humain.

Sans l’intervention de la princesse Mera, Aquaman serait resté Arthur, le bon gars que tout le monde aime bien dans sa petite bourgade côtière.

Pour Mera (Amber Heard)

Elle est la raison pour laquelle j’ai intitulé cette critique « la revanche de la Petite Sirène ». Le personnage de Mera, incarné par Amber Heard, est la princesse la plus badass de toutes les princesses dont je connais l’histoire.

Cette année, madmoiZelle a eu la chance de travailler en collaboration avec Disney, sur une campagne visant à redorer un peu le blason des princesses.

Leurs histoires avaient tendance à être réduites à elles sont jolies, elles séduisent le prince, elles se marient et ont beaucoup d’enfants.

Alors qu’en réalité, de Blanche-Neige à Raiponce en passant par Aurore et Mulan, les princesses Disney racontent des histoires de désobéissance, d’indépendance, de courage, de constance, de ténacité.

T’as cru qu’on ne pouvait pas être la reine du bal et la queen de sa propre vie ? C’est pourtant ce que raconte l’histoire de Belle.

Mais Mera, dans Aquaman, redéfinit la badass-attitude avec panache.

Pourquoi la Princesse Mera est la véritable héroïne d’Aquaman ?

Je ne suis pas seule à souligner l’extraordinaire présence de Mera : Aquaman, en la personne de son interprète humain Jason Momoa, lui tire sa révérence.

« Si vous croyez que je suis badass, attendez de voir Mera en action ! »

J’ai attendu, et je n’ai pas été déçue du voyage.

S·P·O·I·L·E·R··· A·L·E·R·T·E·!

ATTENTION c’est maintenant que les spoilers commencent ! Mais comme je l’expliquais plus tôt, la valeur du film tient beaucoup dans le spectacle qu’il offre sur grand écran, et je ne vais pas dévoiler des éléments cruciaux de l’intrigue.

Mais je me méfie des gens qui ne sont pas dans ma team question spoilers, donc pour vous : FUYEZ.

Les spoilers commencent sous la deuxième bande-annonce officielle du film, que voici à présent.

Alerte inondation
À partir du présent encadré, l’article est inondé de micro-spoilers. Les paragraphes ne sont plus étanches.

Fuyez si vous craignez l’humidité.

La Petite Sirène rencontre le Roi Arthur

Le scénario d’Aquaman, si j’étais aigrie et de mauvaise foi, je le résumerais à : c’est l’histoire du Roi Arthur à la recherche de l’Excalibur euh pardon du trident magique, et qui va se faire aider par la Petite Sirène.

En effet, Arthur (sérieusement, Aquaman s’appelle Arthur, au-se-cours) est l’héritier légitime du trône d’Atlantide. Il le sait mais ça ne lui inspire pas grand chose.

Ariel Mera est de sang royal aussi (pas la même famille sinon l’histoire d’amour serait chelou), et elle n’a pas envie qu’Orm, l’actuel prince régent (et demi-frère d’Arthur), ne déclare la guerre à la Surface.

Mera ne veut pas que les humains meurent, elle est fascinée par la Surface, elle n’en connait pas les usages mais elle entretient pour les humains une tendre fascination.

Et bien sûr elle n’est pas xénophobe, elle n’a aucun souci avec Arthur, mi-homme mi-atlante, tandis que son demi-frère le traite allègrement de « sale sang mêlé ».

J’ajoute que sa ressemblance avec Drago Malefoy était troublante avant qu’il ne profère cette insulte très peu Charlie.

Orm, Atlante belliqueux au sale caractère

Mera porte les enjeux du film

Tu crois qu’Aquaman se préoccupe du sort des Atlantes, ou de la survie de l’humanité ? Non. Ni l’un, ni l’autre.

Et tandis qu’Orm prépare sa grande guerre contre la Surface, Mera se met en tête de contre-carrer ses plans.

C’est elle qui va chercher Aquaman, et qui va le prendre par la main PENDANT TOUT LE FILM.

C’est complètement assumé, vu le nombre de blagues qui sont faites autour de l’incapacité d’Arthur à prendre sa mission au sérieux 5 minutes.

Mera reste calme, concentrée, efficace pendant les 2h20 du film, tandis qu’Arthur daigne se comporter en héros pendant la dernière demi-heure.

Mera refuse son destin et prend sa vie en main

L’on apprend dès le début du film que la mère d’Aquaman était la reine d’Atlantide.

C’est en fuyant un mariage arrangé qu’elle finit échouée au pied du phare dont le futur père d’Arthur est le gardien.

Environ 5 ans plus tard, des Atlantes peu conciliants reviennent pour choper la reine. Elle les défonce, mais choisit de retourner d’elle-même en Atlantide pour éviter que de futurs escadrons ne massacrent sa famille.

Elle promet de revenir et ne revient pas, car le mari auquel elle avait été promise lui a fait un fils, puis l’a condamnée à mort pour la punir d’avoir enfanté un bâtard.

C’est pire que le Moyen Âge cette civilisation.

Mera est promise à un destin similaire, qui commence par un mariage arrangé.

Dans la droite ligne des féministes que j’admire à travers l’Histoire, Mera s’est levée en disant « fuck this shit » et elle s’en est allée trouver Arthur, pour le convaincre de venir prendre sa place légitime à la tête du royaume.

Et svp en finir avec ces traditions cruelles et toxiques.

Faut tout faire soi-même quand on est une princesse, c’est fatigant.

Mera est la véritable héroïne de l’histoire

J’adore les histoires de capes et d’épées, les films de héros, ceux de la mythologie égypto-greco-romaine comme ceux d’autres univers.

J’aime dans toutes ces histoires la force du personnage à prendre sa vie en main, sans attendre qu’une destinée abstraite et arbitraire n’en décide autrement.

Mera est le destin d’Arthur : c’est elle qui prend toutes les décisions depuis leur rencontre, c’est elle qui lui souffle une conscience politique, c’est elle qui l’épaule et le guide, lui sauve la peau une paire de fois.

Elle va jusqu’à réparer les bourdes impulsives d’Arthur : lorsqu’il défie son demi-frère dans un combat à mort alors que CE N’ÉTAIT PAS DU TOUT LE PLAN ESSAIE DE SUIVRE BON SANG.

Mera plaque tout, renonce à sa vie, sa famille, tout son univers pour suivre ses convictions : un autre monde est possible, et elle abandonne tout pour aider Arthur à le construire.

Cette meuf est l’incarnation du courage.

Mera, la Petite Sirène devenue reine badass

Aquaman est l’écrin d’un des plus beaux et WTF baisers du cinéma.

En pleine bataille finale, Mera et Arthur s’embrassent, dans un feu d’artifice d’acier, de bulles et de flammes qui n’est pas sans rappeler le superbe mariage de Will et Elizabeth dans Pirates des Caraïbes. (J’ai prévenu qu’il y aurait une infiltration de spoilers, j’ai pas précisé de quels films).

Il est intéressant de noter que : c’est Mera qui initie le baiser. C’est elle qui vient pécho le mec, et c’est très logique ainsi.

Vu que c’est elle qui était aux commandes de chaque action décisive de l’histoire, il aurait été surprenant de la trouver passive à ce moment-clé de son histoire à elle.

Bref : you go girl!!

Encore plus de Mera, s’il vous plaît

Aquaman se termine sur un teaser annonçant bien entendu une suite. Il serait effectivement dommage que la saga s’arrête avant d’avoir commencé, surtout compte tenu de l’alchimie pétillante de son duo principal, Heard-Momoa.

Je n’ai qu’une seule envie : que la et les suites contiennent plus de princesse Mera encore, et pourquoi pas, un film entier qui lui soit dédié ?

Qu’en penses-tu ? As-tu vu Aquaman ? Qu’as-tu pensé du personnage de Mera ?

À lire aussi : Esther est partie au Chili, rencontrer un tas de jeunes femmes badass !

Clemence Bodoc

Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Commentaires
  • KateF.E
    KateF.E, Le 26 décembre 2018 à 12h41

    Bof...C'est un film pop-corn quoi. Inutile de partir dans des analyses profondes, suffit de débrancher son cerveau et d'apprécier (ou non).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!