#ApprentieToiAussi démocratise l’apprentissage et l’ingénierie

Agathe Brusset est ingénieure, et elle vient de lancer le projet #ApprentieToiAussi pour impliquer les apprenties dans l'orientation des lycéennes et en encourager plus à suivre cette formation... et la voie de l'ingénierie, qui souffre des stéréotypes de genre.

#ApprentieToiAussi démocratise l’apprentissage et l’ingénierie

Quand j’étais petite, je voulais devenir Maître du Monde. Depuis, j’ai grandi et me suis rendu compte que ce n’était pas si simple et qu’il n’y avait pas de formation dédiée à ça. J’ai donc revu mes ambitions et me suis dirigée vers quelque chose de plus atteignable : l’ingénierie. Maintenant, en étant ingénieure, je veux changer le monde.

Tous les jours, je décide de me mobiliser à ma petite échelle et de lutter pour l’équité des genres. Pour ne plus parler des droits de l’Homme mais des droits du genre humain.

Je suis convaincue qu’il est temps de changer nos mentalités et que ce sera fait grâce à nos initiatives personnelles.

À lire aussi : Alicia, 24 ans, ingénieure et doctorante en sécurité informatique — Portrait

big-ingenieure-temoignage-conseils

Le projet #ApprentieToiAussi

Avec une autre étudiante de mon école, l’ESTIA, nous avons lancé ce projet #ApprentieToiAussi en février 2016 en invitant toutes les apprenties de l’ESTIA et de nos entreprises respectives à contacter leur ancien lycée pour intervenir dans une classe. Nous voulons impliquer les apprenties dans l’orientation des lycéennes.

À l’origine de ce projet, il y a deux constatations :

  • Il n’y a que 20% de filles dans les écoles d’ingénieurs, tandis qu’elles sont 50% à faire une Terminale S.
  • La formation par l’apprentissage est encore une voie soumise à de nombreux stéréotypes et préjugés. Les lycéens ont tendance à catégoriser ces formations et à les déconsidérer.

Pourtant, nous pensons que les apprenties, en tant que jeunes femmes et en tant que jeunes ingénieures, peuvent aider à l’orientation des jeunes filles avec beaucoup de pertinence. Ici, nous faisons le lien entre l’école, l’entreprise et le lycée. Ces trois secteurs sont imbriqués et co-dépendants pour une meilleure mixité professionnelle chez les ingénieur•e•s.

contact-jodie-foster

À lire aussi : J’ai testé pour vous… la vie d’apprentie en cuisine

Montrer que tout le monde peut devenir ingénieur•e

Pendant leur intervention, nous incitons les apprenties à parler de leur école, de leur métier, des avantages de l’apprentissage, ainsi que de leur formation (bac, CPGE, DUT, BTS, licence…). Le message que nous souhaitons faire passer est le suivant : tout le monde peut devenir ingénieur•e. Aussi, nous encourageons les lycéen•ne•s à se diriger vers les formations en apprentissage.

Le but de cette intervention est de présenter le métier d’ingénieur à travers l’expérience personnelle des apprenties afin de démystifier le métier, de détruire les stéréotypes de genre et peut-être de réveiller des vocations.

Que pensez-vous de cette initiative ? Aimeriez-vous y participer ?

À lire aussi : Ingénieure, un métier riche et diversifié — Témoignage et conseils pour les intéressées

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)