Appel à témoins : l’argent au premier rendez-vous

Étudions ensemble notre rapport à l'argent au premier rendez-vous dans un article complet, qui ne se fera pas sans vous : c'est l'heure de l'appel à témoins !

Appel à témoins : l’argent au premier rendez-vous

Jouons à fond la carte de la transparence pour mettre en contexte cet appel à témoins : il y a quelques semaines, on réfléchissait sérieusement à un angle pour parler du nouveau site de rencontres Carrot Dating. Le principe de ce site est aussi simple que nauséeux, puisqu’on y propose des cadeaux en échange d’un rendez-vous.

Sur la page d’accueil du site, on voit principalement des photos de filles et le dessin d’un homme offrant un cadeau à une femme (femme qui lève le pied en arrière pour bien montrer comme elle est joyeuse).

Est-ce que ça voudrait dire que, moi, individu de sexe féminin, je ne suis pas programmée pour offrir une paire de moufles à la personne que je convoite ? Est-ce que ça voudrait dire qu’en plus de prendre les gens pour des êtres prêts à passer plusieurs heures en compagnie de quelqu’un qu’ils n’apprécient pas, pour récupérer la grosse voiture à la fin, Carrot Dating serait sexiste ? Est-ce que, par hasard, il ne jouerait pas à nouveau avec le cliché des femmes vénales ? Je te laisse toi-même en décider. Nous, en tout cas, on était pas mal saoulées.

N’empêche que ce site n’a pas que du mauvais, parce qu’en essayant d’en apprendre un peu plus, on a fini par avoir une discussion de fond sur le sujet : et nous, comment on réagit face aux cadeaux et, de manière plus générale, face à l’argent lors des premiers rendez-vous ?

Les temps ont changé. L’époque où les hommes allaient chercher les filles chez leurs parents avec un bouquet de roses à la main pour le premier rendez-vous est révolu. Maintenant, les choses se font selon les personnalités et les habitudes de chaque individu. Pourtant, pour beaucoup, le moment du premier paiement au bar, au restaurant ou au cinéma avec une fille ou un garçon qu’on « envisage » est souvent un peu maladroit. On ne sait jamais vraiment quelle sera la réaction de l’autre quand on choisira, ou pas, de sortir nos billets.

Alors on va tenter de voir à quoi ressemblent les habitudes des filles d’aujourd’hui, féministes ou pas, fauchées ou pas, hétéro ou pas. Et histoire d’avoir un panel de zouz intéressantes pour en faire un article, forcément, on se tourne vers vous :

  • Comment faites-vous au moment de régler lors du premier rendez-vous ? Est-ce que vous proposez de partager, est-ce que vous payez, est-ce que vous vous faites inviter, ou choisissez-vous au cas par cas ? Qu’est-ce qui motive ce choix ?
  • On vous propose un rendez-vous « galant » (bonjour, j’ai 65 ans) alors que vous êtes à découvert : qu’est-ce que vous faites ?
  • Si vous sortez (ou êtes sorties) avec des garçons, est-ce que vous avez été témoin de réactions surprenantes de leur part (gênées, irritées, saoulées, contentes, paternalistes, sexistes…) concernant l’argent ?
  • Si vous payez, est-ce que des serveurs ou serveuses ont déjà eu des réflexions particulières à votre égard et/ou à l’égard de l’autre ?
  • Que ressentez-vous au moment du paiement, selon vos habitudes ? Fierté, indépendance, joie, soumission, nonchalance, blasage, ou que sais-je encore.
  • Quand la personne avec qui vous sortez pour la première fois paye pour vous, est-ce que vous avez l’impression d’être redevable de quelque chose ?
  • Dans la même veine que la question précédente, est-ce qu’un garçon ou une fille vous a déjà fait comprendre qu’il/elle était déçu-e que vous ne l’embrassiez pas (ou plus) vu qu’il/elle avait payé ?
  • Si vous êtes maintenant sensible au féminisme, est-ce que vous avez des habitudes différentes vis-à-vis de l’argent en rendez-vous depuis votre prise de conscience ?
  • Est-ce qu’au moment de payer, vous agissez naturellement, ou est-ce qu’il y a toujours une réflexion derrière ?
  • Est-ce que vous avez déjà ressenti un malaise en vous et/ou chez l’autre à ce moment « fatidique » ?

Évidemment, on vous promet qu’on ne vous jugera pas quelle que soit votre réponse. Ces questions ne sont que des pistes pour vous guider dans vos réponses : vous pouvez déborder, digresser sur le sujet comme bon vous semble, voire même zapper des interrogations.

Pour apporter votre pierre à l’édifice d’un futur article complet, n’hésitez pas à m’envoyer un mail à spp[a]madmoizelle.com en mettant « Argent et rendez-vous » en objet !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 41 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Laeliwo
    Laeliwo, Le 9 décembre 2013 à 22h17

    Comment faites-vous au moment de régler lors du premier rendez-vous ? Est-ce que vous proposez de partager, est-ce que vous payez, est-ce que vous vous faites inviter, ou choisissez-vous au cas par cas ?

    Je demande à partager, mais en général on finit par m'inviter. J'ai l’impression que les hommes n'aiment pas partager ou qu'on règle l'addition au premier rdv.

    Qu’est-ce qui motive ce choix ?
    Je demande à partager car cela me semble juste, mais c'est souvent non négociable, l'addition est toujours réglée quand je reviens des toilettes/de ma pause clope. Ca sert également d'excuse pour se revoir, le fameux "je dois un verre/un repas".

    On vous propose un rendez-vous « galant » (bonjour, j’ai 65 ans) alors que vous êtes à découvert : qu’est-ce que vous faites ?
    Je propose un repas maison chez moi.

    Si vous sortez (ou êtes sorties) avec des garçons, est-ce que vous avez été témoin de réactions surprenantes de leur part (gênées, irritées, saoulées, contentes, paternalistes, sexistes…) concernant l’argent ?

    Oui, ils se sentent obligés de tout payer.

    Si vous payez, est-ce que des serveurs ou serveuses ont déjà eu des réflexions particulières à votre égard et/ou à l’égard de l’autre
    ?
    Jamais, sauf le moment de gêne ou le serveur a tendu l'addition au Monsieur sans me demander mon avis.

    Que ressentez-vous au moment du paiement, selon vos habitudes ? Fierté, indépendance, joie, soumission, nonchalance, blasage, ou que sais-je encore.
    Je m'en fous royalement, l'important c'est que le rdv se passe bien.

    Quand la personne avec qui vous sortez pour la première fois paye pour vous, est-ce que vous avez l’impression d’être redevable de quelque chose ?
    Oui, je me sens obligée de payer la prochaine ou de cuisiner quelquechose.

    Dans la même veine que la question précédente, est-ce qu’un garçon ou une fille vous a déjà fait comprendre qu’il/elle était déçu-e que vous ne l’embrassiez pas (ou plus) vu qu’il/elle avait payé ?

    Jamais, je ne suis pas à vendre et je le fait savoir.

    Si vous êtes maintenant sensible au féminisme, est-ce que vous avez des habitudes différentes vis-à-vis de l’argent en rendez-vous depuis votre prise de conscience ?

    Non, je ne considère pas la galanterie comme du paternalisme.

    Est-ce qu’au moment de payer, vous agissez naturellement, ou est-ce qu’il y a toujours une réflexion derrière ?

    Naturellement

    Est-ce que vous avez déjà ressenti un malaise en vous et/ou chez l’autre à ce moment « fatidique » ?

    Parfois, je saurais pas l'expliquer. Je pense que les hommes s'attendent systématiquement à payer et qu'il ne me croient pas quand je demande de partager. Un homme m'a déjà dit qu'il était impensable pour lui de ne pas payer.

Lire l'intégralité des 41 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)