Dans l’appart de Juliette, rédactrice mode de madmoiZelle, à Paris

Tu as déjà vu cette tête quelque part, n'est-ce pas ? Juliette est ta rédac' mode préférée et elle t'ouvre les portes de son appart dans le 20ème arrondissement de Paris !

  • Que fais-tu dans la vie ?

Je m’appelle Juliette, j’ai 23 ans, et je suis rédactrice mode chez le sympathique magazine madmoiZelle.com J’ai emménagé à Paris il y a maintenant 5 ans, et après un an en chambre de bonne puis 3 ans de colocation, j’habite dans cet appartement du 20ème arrondissement, à Gambetta, non loin du Père Lachaise, depuis le mois de juillet. Et je vis avec Hector, mon lapin extrêmement poilu depuis maintenant 2 ans.

  • Quel est le pedigree de ton appartement ?

C’est un (presque) 26m² situé à Gambetta dans le 20ème arrondissement de Paris, pas très loin du 11ème, et juste derrière le cimetière du Père Lachaise. Niveau agencement, il est plutôt (très) cool, puisque j’ai une grande pièce à vivre, une cuisine séparée assez spacieuse elle aussi, une grande salle de bain comprenant une baignoire et ma machine à laver, et aussi et surtout… Un balcon ! Il donne sur une rue (très) passante, mais vu que j’ai un triple vitrage avec la double baie-vitrée donnant sur mon balcon d’amour, il est beaucoup moins bruyant qu’il n’en a l’air.

Je paye 665€ de loyer par mois, ce qui n’est pas vraiment cher compte tenu des prix du marché (sachant qu’en plus, je l’ai trouvé avant la loi d’encadrement des loyers).

  • Si tu devais décrire son style en un mot ?

Pour le décrire de façon générale, je dirais qu’il est cosy, mignon. C’est ce que mes potes et ma famille qui sont venus ici en retiennent, en fait. Sinon, je dirais qu’il est à mon image. Il est pile comme je veux qu’il soit, avec la déco que j’aime et à laquelle j’ai pensé longuement avant d’installer tout ça. C’est d’ailleurs aussi ce que disent les gens qui me connaissent bien quand ils arrivent dans mon antre : il me ressemble.

Il est vert, aussi, parce que j’adore les plantes, et mon ancien appart était tellement humide qu’il était impossible de faire pousser le moindre truc. Alors là, je me lâche.

  • Si ton appartement devait passer un entretien d’embauche, quels seraient ses points positifs et négatifs ?

Ses points positifs : son agencement, vu que j’ai le luxe d’avoir ET un canapé ET un lit (plutôt qu’un deux en un), sa cuisine séparée, sa grande salle de bain et évidemment le balcon. Le quartier aussi est vraiment cool : il est à côté des coins qui bougent (je suis à 10/15 min à pied de la Bellevilloise, des quartiers de Charonne, Parmentier et Ménilmontant, là où il y a pas mal de bars), tout en restant résidentiel. Pour moi, il est parfaitement placé : je ne suis pas très loin de là où ça sort, sans en être trop proche non plus, pour profiter pleinement d’une vie de quartier. Et ça regorge de petites rues perdues toutes plus mignonnes les unes que les autres, parfait pour les balades dominicales !

Au niveau des points négatifs, vous avez dû le voir sur les photos : il est, dans sa déco intiale, plutôt vieillot. Mes proprios ont par exemple laissé ce mirifique papier peint imprimé « brouettes & fleurs » dans ma cuisine, accompagné d’un carrelage couleur « orange signalisation ». Sans oublier ses placards jaunes. Mais aussi une peinture verte de fort bon goût dans la salle de bain, accompagnée elle aussi d’un carrelage dont le design fera pâlir tous les architectes d’intérieur.

Je m’y suis habituée, et je trouve maintenant même du charme à son côté kitsch, mais c’est vrai que quand je prends 5 minutes pour observer tout ça, j’ai juste envie d’appeler mes proprios pour leur demander « pourquoi ? ».

  • Présente-moi un truc qu’on ne peut trouver que chez toi !

Les créations d’artistes talentueux, qui ne sont autre celles du tatoueur Matik (pour le dessin en noir et blanc), et celles de ma mère, pour les deux tableaux et la sculpture d’oiseau minimaliste. Ma mère est artiste peintre, et j’ai toujours été sa première fan, c’était donc normal pour moi d’avoir certaines de ses peintures chez moi. Quant à la sculpture, qu’elle a repris depuis quelques années maintenant, c’est un oiseau inspiré du style du sculpteur François Pompon, connu pour ses oeuvres d’animaux minimalistes et lisses.

Pour ce qui est du dessin de Matik, il nous a gentiment donné un exemplaire chacune, à Léa (qui s’occupe du pôle vidéo) et moi, lorsque je me suis fait tatouer en décembre 2014.

À lire aussi : Les coulisses de la réalisation d’un tatouage avec Matik et Juliette

  • Y a-t-il une idée déco pas trop chère, un DIY dont tu es particulièrement fière ?

Alors je n’en suis pas particulièrement fière dans le cas où c’est vraiment facile à faire, mais ce serait mon petit présentoir à photos polaroïd, simplement composé de deux bouts de ficelle et de mini-pinces à linge. C’est mignon, c’est pratique, ça habille le mur, et surtout il n’y a pas plus facile à faire ! Il suffit juste de planter deux clous, d’y nouer de part et d’autre la ficelle, et d’y fixer ses photos (ou ses cartes postales, je ne suis pas là pour obliger les gens à faire quoi que ce soit) avec des petites pinces à linges qui s’achètent dans n’importe quel magasin de loisir créatif, ou encore sur le Net !

  • Un gros craquage de portefeuille ?

Mon téléphone. J’en voulais un vintage ou style vintage, mais surtout coloré. Et qui marchait. J’ai pas mal galéré à en trouver un comme je voulais, jusqu’à temps que je vois celui-ci sur Bird On The Wire, qui est un « style vintage» (car les touches du cadran s’enfoncent en fait — plus pratique que de devoir les tourner, au cas où j’ai besoin d’appeler quelqu’un en urgence), et que j’ai trouvé trop mignon de sa couleur bleue toute douce.

Résultat des courses : 65€ dans ce téléphone, mais je ne regrette rien. Je craque mon slip pour des fringues la plupart du temps, ça m’a un peu changé de le faire pour de la déco.

  • Des petites manies en matière de déco ?

J’adore les trucs modernes, mais au style vintage, comme mon téléphone par exemple. Cet espèce de « néo-vintage » me plaît énormément, c’est pour ça que j’ai craqué pour ces posters des Simpson et de The Legend of Zelda au style un peu rétro. En plus de ça, ils expriment discrètement mon côté un peu geek, chose que j’aime beaucoup.

Et puis comme je disais plus haut, j’adore les plantes. Elles ont toutes un prénom, et j’ai envie d’en acheter d’autre, notamment car celles qui se trouvent normalement sur le balcon sont maintenant à l’intérieur, vent + froid oblige, vu que ce sont des plantes tropicales (à part le lierre, José, qui est resté dehors).

  • Quel est l’endroit où tu te sens le mieux chez toi ?

Comme beaucoup de gens… mon lit. Notamment parce que quand je suis dedans, j’ai une vue d’ensemble sur mon appart, et que du coup, je peux penser à de nouvelles idées déco en voyant (presque) l’appart dans son entièreté. Sinon, quand il fait beau, sur mon balcon. J’adore me mettre sur ma petite table de jardin, avec mon ordi et un thé dans ma tasse Voltali, pour regarder inlassablement des épisodes des Simpson (que je connais par coeur de la saison 3 à la saison 20).

  • Quelle musique tourne en général en fond sonore chez toi ?

Ce que j’ai gardé de mon enfance d’hyperactive, c’est que je ne supporte pas le silence, ça m’ennuie, et surtout ça m’angoisse. Comme j’ai une tendance à m’ennuyer très vite, j’ai toujours quelque chose qui tourne en fond sonore. Ça peut être la télévision, de la musique, une série ou encore un film, mais je ne reste jamais dans le calme.

Au niveau de la musique, ça dépend de mon humeur. Ça peut être de la musique commerciale entraînante ou de l’électro pointue en passant par des classiques du rock. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’en lendemain de soirée trop arrosée, mon remède préféré reste la musique classique.

  • As-tu des projets de déco/travaux ?

Malheureusement pour les fans de ma peinture verte moche de ma salle de bain, je compte bientôt la repeindre avec l’aide de ma mère et d’une de mes tantes, et opter pour un joli gris clair, ou un taupe. Je vais me renseigner auprès de l’agence qui s’occupe de mon appart pour savoir si je peux aussi m’occuper du papier peint de la cuisine. Parce que ce n’est pas que je ne l’aime pas, c’est que je ne me sens pas de taille à honorer un si beau revêtement de mur.

  • Question bonus : si ton appart’ était un animal, il serait…

Un animal mignon mais kitsch. Genre Hector, mon gros lapin angora-bélier blanc, dont on n’arrive pas à savoir s’il s’agit d’un coussin, d’un plumeau ou d’un vrai animal de compagnie. Sinon un animal marrant mais kitsch aussi, comme le flamant rose, pour aller avec ma guirlande et mes chaussons.

Pour participer à la rubrique « Dans l’appart de… », il suffit d’envoyer un mail à amelie.mouronval@gmail.com avec « viens voir chez ouam » comme objet (phrase non contractuelle). Nous pourrons ainsi prendre rendez-vous pour prendre les photos et répondre aux questions. Attention, tu dois habiter à Paris, car malheureusement je ne me téléporte pas encore.

Les madZ des autres villes (et de la campagne aussi) peuvent participer sous réserve de photos pas dégueu (et de préférence en format paysage) à envoyer à la même adresse ! Et tu peux aussi participer à la petite vie du topic Montre-nous ton chez-toi sur le forum (si tu es pas encore inscrite, c’est par là).

Big up
Viens apporter ta pierre aux 24 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • JulietteVonGeschenk
    JulietteVonGeschenk, Le 21 avril 2016 à 9h47

    Jean-Monique
    Jpeux venir ?
    Bien sûr, en plus maintenant j'ai + de déco car j'ai posé des étagères comme une BG que je suis :banana:

Lire l'intégralité des 24 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)