Antoine+Manuel : les arts graphiques à la Française

Avec moi, tu as été habituée à causer art contemporain. Aujourd’hui, on va un peu changer de sujet : les arts graphiques, et plus précisément avec les artistes Antoine+Manuel. Les Arts Graphiques à la Française Les Arts Graphiques, c’est le fait de bosser un dessin, une image, une photo, de la typographie et leur mise […]

Antoine+Manuel : les arts graphiques à la Française

Avec moi, tu as été habituée à causer art contemporain. Aujourd’hui, on va un peu changer de sujet : les arts graphiques, et plus précisément avec les artistes Antoine+Manuel.

Les Arts Graphiques à la Française

Les Arts Graphiques, c’est le fait de bosser un dessin, une image, une photo, de la typographie et leur mise en scène dans un but purement visuel, ou dans un but publicitaire (communication visuelle). En France, cette pratique a émergée dans les années 90 : pendant que toi, jeune fille en fleur, tu remuais ton derrière sur les Spice Girls, d’autres vendaient leurs âmes au diable devant un ordinateur pesant 4 tonnes configuré sous Windows 3.1.

Deux catégories de graphistes s’imposent : ceux qui vont directement créer sur le logiciel ; et ceux qui vont faire une maquette préalable (un collage, un dessin) avant de se lancer ; ça sera le cas des deux graphistes dont nous allons parler.

Pour le côté technique : le dessin assisté par ordinateur c’est principalement Photoshop ou Illustrator. Si tu connais bien le premier, le deuxième t’es peut-être inconnu. C’est quoi la différence ? Avec Photoshop tu vas faire un dessin matriciel, c’est-à-dire à base de pixels. Quand tu vas vouloir agrandir ou déformer ton dessin, y’a de fortes chances qu’il se pixellise (et c’est moche). Par contre niveau mise en couleur rien n’égale Photoshop. Pour Illustrator, on va parler de dessin vectoriel, c’est-à-dire un dessin uniquement composé de courbes et de droites générées par des calculs. Quand tu le déformeras, il restera nickel ; par contre pour la couleur c’est beaucoup plus basique. Démonstration en images :

A gauche, le dessin vectoriel sous Illustrator, à droite le matriciel sous Photoshop ; tous les deux en zoom 400%, tu vois la différence ?

Parfois on appelle « French Touch » ce mouvement qui mélange à la fois le dessin vectoriel, mais aussi le dessin à main levée, les taches de peinture et la typographie. Antoine+Manuel en font partie, et voici leur travail !

(pour voir d’autres artistes français dans la même veine, file sur le site d’Orfée et de François Leroy par exemple, c’est à tomber par terre !)

J’ai découvert ce duo d’artistes l’année dernière, lors d’une exposition qui leur été consacrée au Musée des Arts Déco de Paris. On va faire simple : décrire leur style et montrer qu’ils sont un peu partout, tant leur talent est grand.

Pour le style, on remarque en premier lieu le gros gros travail typographique. Ils le revendiquent eux-mêmes : la typo est à la base de tous leurs travaux et est essentielle à leurs yeux. Elle se mêle parfaitement aux environnements créés autour d’elle, et en devient parfois un élément purement décoratif.

En parlant de décor, le leur est très riche : les formes sont légères, rondes, souples et s’entremêlent facilement. Le rapprochement avec des végétaux, des lianes et des fleurs est tout à fait faisable.

Antoine+Manuel opposent avec plaisir la rigueur du dessin vectoriel (utilisé pour leurs formes décoratives) à la texture aléatoire de la peinture et des taches d’encre. Leurs fonds et certains éléments de leurs compositions sont en effet réalisés à partir de peinture : des tâches légères d’aquarelles en passant par l’épaisseur de la gouache sortie directement du tube. La couleur est très présente : aussi bien en aplat vectoriel strict qu’en nuances et camaïeu dans les éclaboussures d’aquarelle.

Antoine+Manuel réalisent aussi bien des œuvres autonomes que des supports publicitaires. Ils ont commencé par collaborer avec le styliste Christian Lacroix pour lui réaliser depuis 2002 déjà tous ses cartons d’invitation pour les défilés.

 

Ils réaliseront également les affiches (pour moi les plus belles) pour le Centre Chorégraphique National de Tour, rompant les codes établis de la typographie : la police d’écriture utilisée est l’Helvetica (cours voir dans la liste des polices de ton traitement de texte), une police d’écriture Suisse créée en 1957 à laquelle on ne rajoute par convention aucun décor puisqu’elle est censée représenter « L’harmonie optique la plus aboutie possible ».

 

Mais ce n’est pas tout. Jeune adepte des magasins hype de la capitale, peut-être portes-tu en ce moment un tee-shirt Antoine+Manuel. Car ces deux là ont créé des collectors pour… Uniqlo. Oui MadmoiZelle ! En voici quelques uns :

 

Toujours à Paris, Antoine+Manuel viennent de réaliser la décoration du magasin Nike dans le quartier du Marais. Une raison de plus pour aller craquer sur une paire de Dunk (c’est ma lubie du moment, je dois le mettre partout).

Alors, qu’en penses-tu ? Ca t’inspire ? Sache que si leur travail t’a tapé dans l’oeil, tu peux acheter quelques reproductions de leurs oeuvres sur le shop de leur site internet !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Acide²
    Acide², Le 14 octobre 2009 à 20h22

    Ah mais j'ai envie de dire "méga Waw".

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)