[MAJ] Anorexie : Nolita propose une publicité choc

Le combat contre l’anorexie poursuit son chemin en Italie… En effet, après les différentes mesures prises autours des défilés de mode (contrôle de l’age et du poids des mannequins) ainsi que l’obligation pour les couturiers d’étendre leur offre à des tailles plus généreuses (42 et 44), la marque de prêt-à-porter Nolita signe une campagne choc […]

[MAJ] Anorexie : Nolita propose une publicité choc

Le combat contre l’anorexie poursuit son chemin en Italie… En effet, après les différentes mesures prises autours des défilés de mode (contrôle de l’age et du poids des mannequins) ainsi que l’obligation pour les couturiers d’étendre leur offre à des tailles plus généreuses (42 et 44), la marque de prêt-à-porter Nolita signe une campagne choc et dit « no » à l’anorexie. Le visuel qu’on pouvait découvrir aujourd’hui en double page dans le quotidien La Repubblica sera bientôt placardé dans les grandes villes italiennes. Cette campagne signée Oliviero Toscani (le fameux photographe auteur des pubs trash de Benetton) a reçu le soutien du Ministère de la santé qui y voit un bon moyen de sensibiliser les jeunes sur la réalité de cette maladie. Les photos sont éloquentes, reste à savoir si elles auront un réel impact sur le fléau qu’est l’anorexie.

MAJ : Y’a du nouveau en France !

Sur l’initiative du ministère de la Santé, les professionnels « usant ou faisant usage de l’image du corps » se sont réunis, concertés, et ont mis en place un plan d’action, « La Charte d’engagement volontaire ».

Les professionnels ont voulu confronter leurs idées pour avancer : quel est l’impact des représentations du corps dans notre société ?

2007 aura été une année noire pour la lutte anti-anorexie. Deux mannequins décédées en Amérique du Sud, des campagnes de sensibilisation qui font un total contre-effet, le phénomène se devait d’être pris au sérieux et l’intervention de la profession se faisait nécessaire.

Avec cette charte, c’est tout une culture qui se mobilise : média, communication et professionels de la mode s’engagent à faire entrer dans les moeurs la « diversité corporelle », à participer aux actions mises en place pour renforcer la prévention et à mieux informer le public sur les conséquences de comportements alimentaires dangereux, et ce à travers les médias.

Cette charte te semble-t-elle un moyen efficace pour arriver à une représentation plus humaine du corps de la femme dans dans les média ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 98 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kittyangel
    Kittyangel, Le 26 janvier 2008 à 22h32

    Juri Arisugawa
    Oui je vois ce que tu veux dire. Pendant ma période d'anorexie profonde, j'étais un peu comme elle, quand je vois de l'extérieur je veux dire parce que moi, à l'époque je ne m'en rendais absolument pas compte. En fait, le manque de nourriture modifie ton comportement car ton cerveau n'est plus alimenté correctement.

    C'est pour ça que c'est hyper dur à comprendre quand on ne le vit pas et même quand on est anorexique, on ne comprend pas tellement pourquoi les autres nous en veulent alors que selon nous, on n'a rien fait de mal.
    +1

    La maladie modifie le comportement, je me souviens que je me metter à pleurer pour rien du tout si javais decider de manger 2 abricots et qu'il n'y en n'avais pas a l'epiceries en face du lycée je peter un cable et je ne manger pas jusqu'au lendemain car je voulais des abricot ou rien enfin c'est une maladie trés dure a affronter et encore plus dure pour sortir la tete de l'eau une fois dedans....

Lire l'intégralité des 98 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)