Un annuaire d’expertEs pour les médias

Pondu par Sophie-Pierre Pernaut le 5 février 2013     

Moins de 20% des expert-e-s qui interviennent dans les médias sont des femmes. Pour lutter contre cette sous-représentation, le ministère des droits des femmes fournit un Guide des Expertes.

« Rendre visible l’expertise au féminin », c’est l’objectif affiché du Guide des Expertes. Cet ouvrage recense 317 femmes « compétentes et reconnues » dans leur domaine de prédilection pour lutter contre la sous-représentation des femmes dans les médias. Tous les secteurs sont représentés pour être sûr que les personnes qui s’en servent trouveront une spécialiste quelque soit le sujet étudié.

En effet, moins de 20% des expert-e-s appelé-e-s à intervenir sur les plateaux de télévision, à la radio ou dans les journaux sont des femmes. À titre d’exemple, C dans l’air ou Ce soir ou jamais – deux très bonnes émissions au demeurant – font partie des plus raillées à ce sujet sur les réseaux sociaux pour l’absence fréquente de femmes sur leurs plateaux dans le pire des cas (la faible proportion de femmes face à des hommes dans le meilleur). Préfacé par Françoise Lhéritier et Najat Vallaud-Belkacem, ce guide peut par exemple également être utilisé pour trouver des expertes en prévision d’un évènement en entreprise, comme on peut le lire sur le site du Ministère des droits des femmes. Ou pour briller en société en partant à un évènement professionnel avec une oreillette dans laquelle elle vous inciterait à évoquer des sujets sérieux tout en vous donnant des détails très pointus à ce propos, comme on peut le lire dans mon esprit.

L’objectif du Guide des Expertes est clairement de promouvoir la parité dans les médias. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Ministère des droits des femmes et celui du Guide des Expertes.

fminisme

Ça vous a plu ? Partagez !

13 BIG UP

Ne ratez aucun article de madmoiZelle.com !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre actu deux fois / semaine

Entrez votre email ici :

Cet article a été pondu par Sophie-Pierre Pernaut - Tous ses articles

Sophie-Pierre Pernaut (dite SPP, dite Sophie) écrit pour madmoiZelle depuis l'an 2011. Elle s'est donnée pour mission de vous informer, de vous divertir et d'éventuellement vous faire rigoler avec son humour somme toute assez crétin. Elle aime la tartiflette et les chèques en blanc.

Plus de Sophie-Pierre Pernaut sur le web :

Tous les articles Actu, Actu en France, Médias et aussi Télé
Les autres papiers parlant de , ,

Les 6 dernières réactions à cet article sur le forum

Il n'y a pas beaucoup de réactions, viens participer sur le forum !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. Sophie-Pierre PernautSophie-Pierre Pernaut

    Le 05 février 2013 à 15:09

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : Un annuaire d'expertEs pour les médias.

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis
  2. CaliodëCaliodë

    Le 05 février 2013 à 16:05

    Je n'aime pas l'idée qu'il faille inviter des femmes "parce que ce sont des femmes". La parité sur les plateaux, bien sûr, ce serait super, mais si ces femmes sont invitées "parce qu'elles font partie de la liste et qu'il faut au moins une femme autour de la table pour faire plaisir", ça les discrédite complètement.

    Comme souvent pour les questions de parité ou de discrimination positive, je trouve que l'intention est bonne, mais que dans les faits, ça n'a pas l'effet escompté, au contraire.
  3. CaliodëCaliodë

    Le 05 février 2013 à 21:23

    Posté par leopoldine-4
    Posté par caliode
    Je n'aime pas l'idée qu'il faille inviter des femmes "parce que ce sont des femmes". La parité sur les plateaux, bien sûr, ce serait super, mais si ces femmes sont invitées "parce qu'elles font partie de la liste et qu'il faut au moins une femme autour de la table pour faire plaisir", ça les discrédite complètement.

    Comme souvent pour les questions de parité ou de discrimination positive, je trouve que l'intention est bonne, mais que dans les faits, ça n'a pas l'effet escompté, au contraire.


    Mais ce n'est pas du tout ce qui est dit ni le but de cet annuaire!
    On parle ici d'un annuaire répertoriant les femmes compétentes et reconnues dans leur domaine, qui ont donc un niveau égal à celui des hommes voire supérieur!
    Simplement, elles sont sous-représentées parce qu'elles sont moins connues, elles ont peut-être moins de réseau ou tout simplement moins de crédit en étant une femme.
    Cette liste permet aux journalistes de chercher un nouveau spécialiste au lieu de se dire qu'il va demander à un homme de sa connaissance ou à untel qu'il a déjà vu intervenir à la télé ou à ce doyen de fac.

    oui bien sur, mais le simple fait de mettre ces femmes dans une liste "de femmes", ça fait qu'une personne qui cherche un spécialiste dans cette liste, va chercher une femme. Alors oui, il cherche "un spécialiste", mais il simple fait qu'il la prenne dans la liste, ça en fait "une femme" avant "un spécialiste".
    En tout cas c'est comme ça que je le ressens.
  4. berliner-freiheitberliner-freiheit

    Le 05 février 2013 à 22:23

    Si je puis me permettre, je vous conseille de regarder d'abord qui sont réellement ces experts dans les médias.

    Il s'agit en fait de personnes ayant des intérêts/du pouvoir dans des grandes entreprises françaises. Ceci est très bien expliqué dans le film "Les nouveaux chiens de garde" qui fait plutôt froid dans le dos!!!:erf:

    Vous verrez que cette histoire de choix d'expert, s'inscrit dans une logique bien différente et que femme ou pas femme, ça ne les intéresse pas des masses ces gens-là!:annoyed:
  5. CleosCleos

    Le 07 février 2013 à 20:38

    Posté par caliode
    oui bien sur, mais le simple fait de mettre ces femmes dans une liste "de femmes", ça fait qu'une personne qui cherche un spécialiste dans cette liste, va chercher une femme. Alors oui, il cherche "un spécialiste", mais il simple fait qu'il la prenne dans la liste, ça en fait "une femme" avant "un spécialiste".
    En tout cas c'est comme ça que je le ressens.

    Et alors? Si elles sont tout aussi compétentes et reconnues, où est le problème? On va choisir ces personnes premièrement pour leur compétences, et deuxièmement car ce sont des femmes, pour respecter la parité.
    Et que ces messieurs ne viennent pas se plaindre de discrimination, pour le moment on ne vois que leurs jolis minois dans ces émissions…
    Ce genre de listes va au moins pouvoir permettre de ne plus donner aucune excuse aux émissions citées de n'inviter que des hommes sur leurs plateaux.
    Bon après, j'ai toujours tendance à défendre les politiques de quotas donc ce genre d'initiative me plait forcément!

Il n'y a pas beaucoup de réactions, viens participer sur le forum !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !