Anne-Gaëlle, 22 ans

Anne-Gaëlle, 22 ans, est en deuxième année de fac d’anglais. Elle a honte de dire son âge, de peur qu’on croit qu’elle a passé sa vie à redoubler. En fait, la miss a un « parcours atypique », comme elle le dit elle-même : BTS en production animale, elle a travaillé avec les chevaux, puis est partie […]

Anne-Gaëlle, 22 ans, est en deuxième année de fac d’anglais. Elle a honte de dire son âge, de peur qu’on croit qu’elle a passé sa vie à redoubler. En fait, la miss a un « parcours atypique », comme elle le dit elle-même : BTS en production animale, elle a travaillé avec les chevaux, puis est partie en Angleterre avant de s’orienter vers l’anglais. On l’a rencontrée avec ses deux copines, Cécile et Jessica . Portrait de fringues.

A propos du sac : C’est Cécile qui a offert ce sac à Anne-Gaëlle.
En voyant la bandouillière notée Fils de France, je lui fais « j’vais la prendre en photo ! »…
Anne-Gaëlle m’explique qu’elle en est pas spécialement fière
quand Cécile arriver pour expliquer que c’était sa période rebelle…
mais que « la chanson, elle est belle quand même »… Ah ! Les filles…

mmZ : Pourrais-tu donner ta définition de la mode ?
Anne-Gaëlle :
La mode à la télé qui est pas très belle. La vraie mode, je pense, c’est de pas être à la mode. D’être un ptit peu décalé, pas être dans la masse, savoir arranger, prendre les bonnes choses, savoir qui tu es quand tu t’habilles.

mmZ : Tu peux décrire ton look d’aujourd’hui ?
Anne-Gaëlle :
Mon look d’aujourd’hui ? Normal. Pour une fois, je ne suis pas en jeans, j’ai un pantalon noir. Ca s’apparente très fort au jean quand même, mais il est noir et c’est déjà un grand truc pour moi. Mon éternelle veste que je ne quitte presque jamais, même l’hiver, j’ai du mal, je rajoute des pulls en-dessous et des écharpes au-dessus mais ma veste, j’ai du mal à l’enlever. La ceinture rayée, les lacets et semelles rouges assortis au pull…

mmZ : Oué, c’est travaillé quand même !
Anne-Gaëlle :
(l’air faussement sérieux) J’essaie, j’essaie.

mmZ : Et ton look en général, comment tu le définis ?
Anne-Gaëlle :
C’est un peu la même chose, j’essaie toujours d’être décontractée. Souvent en jeans, toujours avec mes baskets (mes Puma… Clyde – je ne cite rien), en essayant quand même de faire attention, parce que si je me laisse aller, moi je mets des gros pulls et tout ça et j’me fais engueuler après (rires)…

mmZ : Où tu puises ton inspiration ?
Anne-Gaëlle :
Partout. Quand je vois un truc qui me plaît, je me calque. L’avis des copines, c’est important quand même.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire